... © ScoopDyga
Résultat de course - 24.10.2021

John Wick : une apothéose signée Dijon pour Romain Derieux

En s'imposant dans la dernière épreuve du programme avec John Wick (Dijon), Romain Derieux additionne les récompenses. Il signe son premier coup de trois sur un hippodrome parisien, est l'artisan du succès d'un premier produit de son étalon Dijon en région parisienne encore, le tout avec l'ensemble des casquettes de coéleveur, copropriétaire, entraîneur et driver. Difficile de faire plus. Vite installé en tête, John Wick a résisté avec autorité à Jab de Mye (Let's Go Along), disqualifié après enquête pour avoir empiété à l'intérieur de la piste dans le dernier tournant. Romain Derieux nous a confié : « C’est la première fois que je gagne trois victoires à Paris, en plus avec trois chevaux de mon entraînement. C’est super. John Wick est un poulain que j’apprécie beaucoup, qui de la qualité et qui reste très vert. Aujourd’hui, devant, il était très motivé. Il va sûrement continuer à courir mais j’aimerais aussi lui apprendre à évoluer avec les autres, au sein du peloton. »

GO ON BOY SUR LA TOUCHE
Pas revu depuis sa quatrième place dans le Critérium des 5 Ans (Gr.1), le 4 septembre dernier, Go On Boy (Password) est rentré boiteux de l'épreuve, nous a appris ce dimanche Romain Derieux. Depuis, son représentant est cantonné à des séances sur tapis. De nouveaux examens à la fin du mois permettront de décider s'il peut, ou non, reprendre le travail en piste. Il est pour le moment considéré sur la touche.

Ilfuego : préférence pour les pistes plates

Deuxième à Enghien en juillet, en précédant déjà Ipalio (Django Riff) qui est son dauphin du jour, Ilfuego (Brillantissime) a effacé brillamment ses deux récents échecs, tous les deux produits sur la grande piste de Vincennes. C'est justement la grande piste qui explique ses récentes contre-performances selon son driver Christophe Martens : « Il avait déjà couru contre de bons chevaux et est meilleur sur piste plate. Il n’a rien fait du parcours et, quand je lui ai demandé de faire son effort dans la ligne d'arrivée, il a été très vite et a bien prolongé son effort. C’est un bon cheval. »
Il s'agit de la première victoire parisienne comme éleveur de Bernard Verlaine, lequel était propriétaire de Tiby Sly (Coktail Jet), la mère du poulain, qui s'était elle-même imposée à Enghien.

8e | PRIX DU CHAMP DE MARS
Att - 2150 m - Course C - 32 000 €
JOHN WICK 1'15"9
Dijon x Danse Call (Singalo)
Driver : R. Derieux - Entraîneur : R. Derieux
Propriétaire : Ec. Leomy - Eleveur : Ec. du Ril
2e Jewel 1'16"2 Brillantissime x Bohemienne Wood
3e Juby de Bailly 1'16"4 Quaker Jet x Quokine de Chavot
4e : Jaguar du Gite - 5e : Joker de Janeiro - 6e : Jolicoeur du Mirel - 7e : Jet des Baux
A voir aussi :
...
Lambada du Goutier avec de la marge

Doublement étoilée par Province Courses l'hebdo lors de sa qualification au trot monté à Grosbois le 3 novembre en 1'17''5 (voir son passage ICI), Lambada du Goutier (Carat Williams) s'est jouée de ses adversaires dans le Prix Chaldaea. Trè...

Lire la suite
...
Rentré à domicile, Serge Peltier pense à son retour

Tombé lourdement dans l'ultime épreuve de la réunion de Vichy ce lundi soir au sulky de Lorenzo d'Eva (Ni Ho Ped d'Ombrée), Serge Peltier a perdu un instant connaissance avant de reprendre ses esprits. Rapidement pris en charge ...

Lire la suite
...
Les Banville prêts
pour une incroyable journée

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps ...

Lire la suite
...
Kill Bill Piya réalise une sacrée performance

Au galop derrière l'autostart, Kill Bill Piya (Fabulous Wood) perd plusieurs dizaines de mètres avant même le départ. "Il est vraiment très désagréable dans la bouche avant le départ et je crois ...

Lire la suite