... © Aprh
En bref - 25.10.2021

Prix Orsi Mangelli : le 2 pour la France

Le tirage au sort des deux batteries du Grand Prix Paolo et Orsino Orsi Mangelli (Gr.1), ce lundi (9 partants dans chacune), a été favorable aux intérêts tricolores. Dans la première batterie, Idéfix de Centule (Very Nice Marceaux) a hérité du numéro 2. Cet élément semi-classique présenté par Tony Le Beller va découvrir le mile lundi 1er novembre. Les deux italiens les plus titrés de sa batterie, Charmant de Zack (Vivid Wise As) et Chuky Roc (Nad Al Sheba), respectivement premier et quatrième du récent Derby italien (Gr.1), ont reçu les plus gros numéros (le 9 et le 8). Dans la seconde batterie, Callmethebreeze (Trixton), représentant et élève italien de Philippe Allaire, s'est aussi vu attribuer le numéro 2. Il est mieux "garé" au départ que son principal rival annoncé, Capital Mail (Nad Al Sheba), qui vient de le précéder dans le Derby, lequel a reçu le 8.

BATTERIE A
# Partant / driver
1. Callisto / V. Gallo
2. Idefix de Centule / T. Le Beller
3. Cash Top / V.P. Dell’Annunziata
4. Cobra Killer Gar / A.Gocciadoro
5. Cash Maker / M. Castaldo
6. Croizeross / G.P. Minnucci
7. Caramel Club / S. Mollo
8. Chuky Roc / F. Rocca
9. Charmant de Zack / A. Di Nardo

BATTERIE B
# Partant / driver
1. Caio Titus Bond / E. Bellei
2. Callmethebreeze / A. Guzzinati
3. Cosmo Spritz / M. Cheli
4. Cronos degli Dei / A. Gocciadoro
5. Corazon Bar / S. Mollo
6. Carlomagno d’Esi / M. Baroncini
7. Canto dei Venti / V. Luongo
8. Capital Mail / M. Minopoli Jr.
9. Cocco Bfc / R. Vecchione

Inaya Matidy avec le 10 dans le Orsi Mangelli des pouliches
Tony Le Beller présentera également Inaya Matidy (Uriel Speed) dans le "Orsi Mangelli" des Pouliches (Gr.2) à Turin le 1er novembre. Elle s'élancera du couloir 10.

Deux places au crédit de Yoann Lebourgeois pour sa réapparition publique

La rentrée de Yoann Lebourgeois ce lundi à Caen s'est soldée par deux places de quatrième obtenues à partir de quatre montes dans la réunion - sa cinquième monte initialement prévue étant non partante. Absent depuis le 5 octobre dernier, après avoir été agressé à son retour des courses par un individu masqué, celui qui occupe les actuelles deuxièmes places des classements du Sulky d'Or et du Combiné derrière Eric Raffin a conclu quatrième en début de réunion avec I Save The Quick (Prodigious) et Icare Quick (Up and Quick). Dans le rang des pilotes, David Thomain s'est imposé deux fois.

Un fils de Ready Cash décroche la Breeders Crown allemande des 4 ans

Les breeders Crown allemandes ont consacré six vainqueurs dimanche à Berlin-Mariendorf, un mâle (ou hongre) et une pouliche pour chaque génération de 2, 3 et 4 ans. Parmi eux, on peut relever Bayard, un fils de Ready Cash, vainqueur dans le tableau masculin des 4 ans. Ce pensionnaire de Wolfgang Nimczyk s'est imposé devant Eaton (Prodigious) et Casquette Or (Prodigious), proposant donc un podium composé de produits de deux étalons français. Bayard en est désormais à douze victoires en quinze sorties, avec des gains qui s'élèvent à 53.441 €. Chez les 2 ans, les vainqueurs sont Schampus (Propulsion) chez les mâles et Mylie Scott (Traders) chez les pouliches.

A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite