... © Equidia
Résultat de course - 25.10.2021

Une grande performance chronométrique pour Eagle Meslois

Le grand Eagle Meslois (Rockfeller Center) n'a pas remporté le Prix Jamin d'une rue mais a pris sûrement le meilleur à la fin à Dimo d'Occagnes (Timoko). Il s'agit de la sixième victoire de l'année de David Bertrand, sa quarante-et-unième au total. Celui qui est au service de Pierre Belloche depuis peu nous a confié : « On ne peut pas dire qu'il redescendait de catégorie mais le lot était sans doute plus creux que d'habitude. L'essentiel était d'avoir un bon parcours et cela a été le cas. J'ai pu en effet tout de suite prendre le dos de Dimo d'Occagnes. Quand j'ai décalé dans la ligne d'arrivée, il a bien jailli même si Dimo nous a donné une bonne réplique. » Responsable de l'effectif de Pierre Belloche à Grosbois - avec une douzaine de trotteurs actuellement -, David Bertrand se félicite d'un travail effectué en confiance avec toute l'équipe ajoutant encore : « Quand on nous confie des chevaux de ce niveau-là pour courir un Grand Prix, c'est top. J'ai pris du plaisir comme me l'avait dit de faire Pierre avant la course. »
En signant la réduction kilométrique de 1'14''0, Eagle Meslois devient le troisième cheval le plus rapide de Strasbourg. Avant lui, sur le même parcours, Ceylan Dairpet avait fait mieux dans une étape du GNT en 2018, en s'imposant en 1'13''7, tout comme Vertige de Chenu, quatrième dans la même course en 1'13''9.

Falcon du Vivier ou la preuve par neuf

Depuis l'été et un succès signé le 16 juillet à La Capelle, Falcon du Vivier (Saxo de Vandel) n'a ni chômé, ni connu la défaite. Le représentant de Philippe Beauvisage s'est imposé pour la neuvième fois consécutive ce lundi à Strasbourg, cette fois dans la catégorie des amateurs. Son succès précédent avait eu pour cadre une épreuve pour apprentis et il a aussi gagné dans les rangs professionnels à la fin du mois d'août avec son entraîneur Thierry Duvadestin aux commandes. Théo Duvaldestin était à Strasbourg ce lundi et nous a appris : « Enchaîner neuf victoires d’affilée n’est jamais facile. Aujourd’hui, il était peut-être un peu fatigué pour finir mais il a gagné et c’est bien là l’essentiel. C’est un cheval qui court souvent et qu’on entraîne peu pour lui conserver sa fraîcheur. »
Falcon du Vivier est le seul trotteur, cette année, à avoir réalisé une aussi longue série - Valzer di Poggio avait signé pour sa part onze succès consécutifs l'an dernier. Au total, en intégrant deux victoires obtenues en juin avant une défaite, Falcon du Vivier en est à onze marques cette année. Là aussi, il est à la première place nationale mais doit partager son fauteuil avec Falto des Landiers et First Géma.

8e | PRIX JAMIN
Att - 2800 m - Course D - 29 000 €
EAGLE MESLOIS 1'14"
Rockfeller Center x Ultima Mesloise (Look de Star)
Driver : D. Bertrand - Entraîneur : P. Belloche
Propriétaire : Ec. Bois Doufray - Eleveur : Ec. Bois Doufray
2e Dimo d'Occagnes 1'14"
3e Expeditious 1'14"8
4e : Etoile d'Eole - 5e : El Fuego - 6e : Diamant Roc - 7e : Defi Orageux
A voir aussi :
...
Fairplay d'Urzy gagne sa finale en écho à Cleangame

Il a tué le suspense dans le dernier tournant. Quand Fairplay d'Urzy (Ready Cash) a produit son effort au bout de la dernière ligne opposée, on n'a vu que lui. Romain Congard a expliqué ce choix au micro ...

Lire la suite
...
Mathieu Mottier et Éric Raffin se partagent les honneurs

Mathieu Mottier a pleinement rempli sa part de contrat dans la Finale du Grand National des Jockeys en s'imposant en selle sur First Princess (Ready Cash) soit son 93ème succès de l'année dans la spécialité. « Elle aime ...

Lire la suite
...
Ghost des Charrons,
des larmes aux rires

Disqualifié dans la finale régionale à Lyon-Parilly il y a moins de dix jours qui était son objectif de début d'hiver, Ghost des Charrons a pris la plus éclatante des revanches en s'imposant dans la finale nationale mené par ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite