... © Aprh
Résultat de course - 26.10.2021

Un come-back attendu : et Diable ressort de sa boîte

Nous sommes dans le bon timing. Rendez-vous dans le Prix de Bretagne.
Bertrand Le Beller

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans la discipline, Diable de Vauvert.

Le 8 ans de Franck Lemuet (Ecurie de Vauvert) disposait, il est vrai, d'un bel engagement dans cette course sans limite de gains et dédiée à des chevaux n'ayant pas gagné 30.000 euros depuis le 1er avril. Ayant fait l'impasse sur le printemps, Diable de Vauvert (Prince d'Espace) était dans ce cas de figure, à l'instar, du reste, de ses deux principaux opposants, le hongre de "JMB" Elie de Beaufour (Royal Dream) et le représentant de Philippe Allaire, davantage spécialisé sous la selle, Feeling Cash (Ready Cash). Les trois chevaux rendaient vingt-cinq mètres mais ont vite comblé leur handicap et Elie de Beaufour s'est retrouvé assez tôt en tête, obligeant Diable de Vauvert, qui l'avait suivi dans sa progression, à trotter à deux nez au vent, alors que Feeling Cash était bien à l'abri derrière celui-ci. Mais le pensionnaire de Bertrand Le Beller est vraiment arrivé à maturité aujourd'hui et a gagné en dureté pour se montrer le plus fort à la fin, en dominant, d'abord, Elie de Beaufour, puis en résistant à Feeling Cash. L'arrivée Diable de Vauvert/Feeling Cash est la même qu'au début du mois à Laval, dans une course du même genre. On trotte cependant plus vite ici, sur le pied de 1'13'' pour ce qui est des deux premiers, dans une course rythmée, sans temps mort, propre à faire avancer en condition ses protagonistes. « C'est exactement ce que je souhaitais, disait, en substance, Bertrand Le Beller, sur Equidia. Le cheval avait besoin de s'ouvrir et, pour ce faire, on ne pouvait rêver mieux, même si le déroulement de la course m'a fait un peu peur. Mais "Diable" a franchi un palier depuis l'hiver dernier. Nous sommes dans le bon timing. Rendez-vous, maintenant, dans le Prix de Bretagne, avec l'espoir de se qualifier pour le Prix d'Amérique d'entrée de jeu. »
L'an passé, Diable de Vauvert avait gagné le Prix de Bretagne, puis s'était classé sixième du Prix d'Amérique et deuxième du Prix de Paris.

D'où vient-il ?

Sa mère, Pop Star 1'13'' m. (First de Retz), a gagné le semi-classique monté Prix Henri Ballière, à Caen, puis s'est classée troisième du classique Prix du Président de la République. Ses gains s'élèvent à 275.680 €. Elle se recommande, pour l'heure, de trois vainqueurs, les deux autres étant Furie de Vauvert 1'14'' (Rockfeller Center), gagnante de cinq courses et de 67.870 €, et Hendrix de Vauvert 1'16'' (Texas Charm), lauréat de deux courses, pour un peu moins de 15.000 €. Quant à l'avenir, il est incarné par Jacky de Vauvert, un mâle de 2 ans, par Ouragan de Celland, et Krak de Vauvert, un fils, yearling, de Memphis du Rib.

4e | PRIX ISARA
Att - 2850 m - Course R - 80 000 €
DIABLE DE VAUVERT 1'13"
Prince d'Espace x Pop Star (First de Retz)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : B. le Beller
Propriétaire : Ec. de Vauvert - Eleveur : F. Lemuet
2e Feeling Cash 1'13"
3e Elie de Beaufour 1'13"2
4e : Effigie Royale - 5e : Eberton - 6e : Dream Cash - 7e : Davina du Capre
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite