... © ScoopDyga
Résultat de course - 29.10.2021

Un Hussard qui a du cœur

L'un a joué le poisson pilote pour l'autre. Et c'est bien l'attentiste qui a remporté le Prix Pierre Van Troyen (Gr.3). Grand Art (Prodigious) a en effet longtemps voyagé à flanc de peloton, en tête du deuxième couloir emmenant dans son sillage Hussard du Landret (Bird Parker). Il a eu beau tenter sa chance de loin, dans le dernier tournant, dès lors que l'animateur Hatchet Man (Goetmals Wood) s'éliminait de lui-même en prenant le galop, Grand Art ne pourra résister au rush final d'Hussard du Landret soulevant un léger regret dans la bouche de son driver Gabriele Gelormini au micro d'Equidia : « Il court bien et c’est dommage d’être battu de si peu après avoir fait la différence dans le tournant où il va très vite. C’est un bon cheval mais un peu « bipolaire ». Il y a des jours où il est énervé, d’autres où il est calme. Aujourd’hui cela n’allait pas aux heats mais il s'est montré gentil en course. »
Du côté du vainqueur, son entraîneur et driver Benoît Robin parle de son partenaire comme d'un concurrent qui rend à son entourage la patience dont elle a fait preuve avec lui : « Il répète. Pourtant aujourd’hui, avec ses plaques, il a eu un peu de mal car cela collait un peu. Il a mis son cœur sur la piste à la fin pour refaire son retard. Il est sur la montante mais c’est vrai qu’on a pris des chemins de traverse avec lui pour lui éviter les combats trop durs pendant longtemps. Il a encore une course fermée et on ne va pas s’en priver. »

De Farah à Gianina

Deux belles courses pour femelles d'âge ponctuaient le programme. Dans la première d'entre elles, Farah des Caux (Isigny de Montfort) signe une troisième victoire consécutive, contrôlant la course et confirmant sa forme, ainsi que celle de son entraîneur, Alexis Garandeau, qui confie, sur Equidia Racing : « Elle est au mieux en ce moment. Elle a franchi plusieurs paliers. Elle donne tout ce qu'elle a, ne lâchant jamais le morceau. » Dans la seconde, c'est également en prenant les devants que la représentante de Jean-Paul Marmion, Gianina Bella (Tornado Bello), frappée, de part et d'autre, du sceau de l'élevage de Rémi Boucret, rallie le poteau en lauréate, renouant avec un succès qui la fuyait depuis le précédent meeting d'hiver. La voilà qui, de la sorte, revient dans les meilleures dispositions à l'aube de celui à venir.

1ère | PRIX PIERRE VAN TROYEN
Att - 2700 m - Groupe 3 - 80 000 €
HUSSARD DU LANDRET 1'13"4
Bird Parker x Anakine du Bellay (Look de Star)
Driver : B. Robin - Entraîneur : B. Robin
Propriétaire : B. Robin - Eleveur : J. J. Daniel
2e Grand Art 1'13"4 Prodigious x Real Artist
3e Hades de Vandel 1'13"5 Ganymede x Silene de Vandel
4e : Giant Chief - 5e : Hokkaido Jiel - 6e : Hirondelle du Rib - 7e : Gloria du Gers
A voir aussi :
...
Les "Sassier" dominateurs

Il n'est pas possible pour l'entraînement de Marc SASSIER de mieux débuter cette réunion à Amiens ce lundi. Les compagnons d'écurie LEXINGTON DANICA (Up And Quick) et LABEL GEMA (Feeling Cash) forment en effet le couplé gagnant ...

Lire la suite
...
Liza Josselyn, la princesse prête à devenir reine

Sa carrière ne compte pour le moment aucun faux-pas dès lors que l'on accepte que sa défaite du 10 février s'inscrivait dans le cadre d'une rentrée après plus de quatre mois d'absence. LIZA JOSSELYN (Ready ...

Lire la suite
...
Luciano Menuet coche beaucoup de cases

Presque trois semaines après le Prix Paul Karle (Gr.2), les dix protagonistes du peloton se retrouvent au départ du Prix Kalmia (Gr.2). On y ajoutera LEARN TO FLY (Uriel Speed), de retour au sein du club d'élite ...

Lire la suite
...
Luciano Menuet coche beaucoup de cases

Djeson d'Ariane défie toujours la jeunesseÀ 11 ans, DJESON D'ARIANE (Cygnus d'Odyssée) est toujours très compétitif. Pour preuve, il s'est imposé deux fois depuis le début d'année en six tentatives et pointe actuellement en tê...

Lire la suite