... © ScoopDyga
Résultat de course - 29.10.2021

Un Hussard qui a du cœur

L'un a joué le poisson pilote pour l'autre. Et c'est bien l'attentiste qui a remporté le Prix Pierre Van Troyen (Gr.3). Grand Art (Prodigious) a en effet longtemps voyagé à flanc de peloton, en tête du deuxième couloir emmenant dans son sillage Hussard du Landret (Bird Parker). Il a eu beau tenter sa chance de loin, dans le dernier tournant, dès lors que l'animateur Hatchet Man (Goetmals Wood) s'éliminait de lui-même en prenant le galop, Grand Art ne pourra résister au rush final d'Hussard du Landret soulevant un léger regret dans la bouche de son driver Gabriele Gelormini au micro d'Equidia : « Il court bien et c’est dommage d’être battu de si peu après avoir fait la différence dans le tournant où il va très vite. C’est un bon cheval mais un peu « bipolaire ». Il y a des jours où il est énervé, d’autres où il est calme. Aujourd’hui cela n’allait pas aux heats mais il s'est montré gentil en course. »
Du côté du vainqueur, son entraîneur et driver Benoît Robin parle de son partenaire comme d'un concurrent qui rend à son entourage la patience dont elle a fait preuve avec lui : « Il répète. Pourtant aujourd’hui, avec ses plaques, il a eu un peu de mal car cela collait un peu. Il a mis son cœur sur la piste à la fin pour refaire son retard. Il est sur la montante mais c’est vrai qu’on a pris des chemins de traverse avec lui pour lui éviter les combats trop durs pendant longtemps. Il a encore une course fermée et on ne va pas s’en priver. »

De Farah à Gianina

Deux belles courses pour femelles d'âge ponctuaient le programme. Dans la première d'entre elles, Farah des Caux (Isigny de Montfort) signe une troisième victoire consécutive, contrôlant la course et confirmant sa forme, ainsi que celle de son entraîneur, Alexis Garandeau, qui confie, sur Equidia Racing : « Elle est au mieux en ce moment. Elle a franchi plusieurs paliers. Elle donne tout ce qu'elle a, ne lâchant jamais le morceau. » Dans la seconde, c'est également en prenant les devants que la représentante de Jean-Paul Marmion, Gianina Bella (Tornado Bello), frappée, de part et d'autre, du sceau de l'élevage de Rémi Boucret, rallie le poteau en lauréate, renouant avec un succès qui la fuyait depuis le précédent meeting d'hiver. La voilà qui, de la sorte, revient dans les meilleures dispositions à l'aube de celui à venir.

1ère | PRIX PIERRE VAN TROYEN
Att - 2700 m - Groupe 3 - 80 000 €
HUSSARD DU LANDRET 1'13"4
Bird Parker x Anakine du Bellay (Look de Star)
Driver : B. Robin - Entraîneur : B. Robin
Propriétaire : B. Robin - Eleveur : J. J. Daniel
2e Grand Art 1'13"4
3e Hades de Vandel 1'13"5
4e : Giant Chief - 5e : Hokkaido Jiel - 6e : Hirondelle du Rib - 7e : Gloria du Gers
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite