...
Callmethebreeze (© G. Forni)
En bref - 01.11.2021

Callmethebreeze tient sa revanche dans le « Orsi Mangelli »

Six ans après le succès de Charly du Noyer, Philippe Allaire inscrit son nom pour la deuxième fois au palmarès le Gran Premio Orsi Mangelli, l'un des Groupes 1 les plus convoités d'Italie qui se dispute dorénavant à Turin et non plus à Milan, grâce à Callmethebreeze, drivé par Andrea Guzzinati. Ce fils de Trixton, dont Philippe Allaire entraînait déjà la mère, Gilly Lb, une fille de Supergill, qui a gagné pour lui en Italie à 2 ans deux Groupes 1, a pris une éclatante revanche après sa troisième place dans le Derby. Ce jour-là, à Rome, Callmethebreeze avait été devancé par Charmant de Zack (Vivid Wise As) et Capital Mail (Nad Al Sheba) après avoir supporté tout le poids de la course.
Lundi, il s'est baladé dans la seconde batterie qualificative (1'13''1), aux dépens de Capital Mail, une demi-heure après le succès de Charmant de Zack dans la première où le tricolore Idéfix du Centule (Very Nice Marceaux) n'a pu s'exprimer, bloqué à la corde qu'il a été. Dans la finale, Charmant de Zack, Callmethebreeze et Capital Mail se sont élancés respectivement des numéros 1, 2 et 3 derrière l'autostart (1600m.), ce qui a donné lieu à une grosse bataille entre les deux derniers cités pour savoir qui allait prendre la tête. À ce jeu-là, Callmethebreeze a été le plus fort avant de pouvoir reprendre après la sortie du premier tournant. Dans la phase, il a été très nettement supérieur à ses rivaux, s'imposant devant Chuky Roc (Nad Al Sheba) et Charmant de Zack dans la réduction de 1'13''6. Sur le podium, Philippe Allaire a commenté : « On a perdu le Derby de ma faute car je n'ai pas voulu lui enlever les œillères. Tête nu, c'est un autre cheval. On n'a pas gagné le Derby mais remporter le « Orsi Mangelli » à Turin a une saveur particulière. Je suis très heureux de l'avoir gagné et très heureux aussi pour la famille Guzzinati ».

Meeting d'hiver : neuf partants dans les « Cévennes »

L'affiche du coup d'envoi du meeting d'hiver de Vincennes 2021-2022 mercredi est dominée par le Prix des Cévennes, un Groupe 3 pour 6 à 10 ans n'ayant pas gagné 1,2 M€. Sur les 2850 mètres de la grande piste, ils seront neuf à s'élancer à la conquête de cette épreuve que Dorgos de Guez (Romcok de Guez) avait remportée l'an dernier devant Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). L'édition 2021 a réuni neuf partants dont les compagnons d'entraînement et fils de Ready Cash Feliciano et Feeling Cash. Le premier n'a pas été revu depuis sa quatrième place dans le Prix d'Été, tandis que le second a donné une bonne réplique à Diable de Vauvert (Prince d'Espace) lors de ses deux parcours de remise en condition. Ce Prix des Cévennes d'un niveau vraiment relevé sera aussi l'occasion de revoir à Vincennes Ce Bello Romain (Jam Pridem) après une campagne printanière européenne au cours de laquelle il a gagné ses galons de vainqueur de Gr.1.

L'affluence des grands jours à Laval

Beaucoup de monde ce lundi lors de la réunion du 1er novembre à Laval. Dès 14h45, plus aucune place sur les parkings de l'hippodrome. Les tribunes étaient bondées avec un compteur officiel qui affiche 4.253 entrées répertoriées et un total d'enjeux PMH de 91.960 € après la huitième des neufs épreuves du programme. Ces chiffres sont tous supérieurs aux dernières éditions du rendez-vous lavallois de la Toussaint.

Jordy Weiss, un boxeur prêt à devenir driver-amateur
Il est l'un des sportifs mayennais les plus populaires du moment. Le boxeur Jordy Weiss a 28 ans et affiche un tableau de marque vierge de toute défaite en 27 combats. Il était sur l'hippodrome de Laval ce lundi, annonçant son intention de prochainement driver en amateur. « Je souhaite prendre ma licence de driver amateur mais je dois attendre mon prochain combat, le 27 novembre, pour vraiment accélérer les choses. J'ai grandi avec les chevaux. Je suis souvent aller aux courses avec mon père. On va sortir quelquefois des chevaux chez Franck Leblanc. Je vais m'associer sur un cheval avec Franck Leblanc et j'ai vraiment envie d'en faire un loisir qui compte, à côté de mon métier de boxeur. » Le 27 novembre, le boxeur sera à l'affiche d'un combat qui, s'il le gagne, devrait le faire entrer dans le top-10 mondial des poids welters (moyens).

A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite