... (© ScoopDyga)
En bref - 01.11.2021

Matthieu Abrivard, l’homme de l’Atlantique

De Challans à Bordeaux, Matthieu Abrivard, qui avait signé dans la semaine sa 200ème victoire de l’année, a vécu 48 heures fructueuses sur la façade atlantique. Sa réussite lors des réunions, notamment avec Impératrice Love (Django Riff) qui a confirmé ses débuts victorieux, lui permet de terminer à la première place du classement des pilotes, avec 4 succès dont la moitié pour son entraînement. Il devance six pilotes qui se sont tous imposés à deux reprises. Parmi ceux-ci, Arnaud Chavatte affiche le meilleur taux de réussite à la gagne (66 %), surfant sur la vague de l’écurie familiale (lire ci-contre), alors que l’amateur Pascal Garreau a remporté ses 39ème et 40ème succès de l’année grâce à son doublé à Agen, tant et si bien qu’il bat son record de 2011 (38 victoires).

Le TOP des pilotes du week-end à 2 victoires et plus
Driver-jockey : Courses / Vict. / Places / % vict. / gains
Matthieu Abrivard : 12 / 4 / 4 / 33 / 35 710 €
Sébastien Ernault : 4 / 2 / 0 / 50 / 18 310 €
François Lagadeuc : 6 / 2 / 0 / 33 / 15 300 €
Paul Ploquin : 9 / 2 / 1 / 22 / 15 000 €
François Giard : 4 / 2 / 0 / 50 / 11 700 €
Arnaud Chavatte : 3 / 2 / 0 / 66 / 11 310 €
Pascal Garreau : 5 / 2 / 1 / 40 / 4 300 €

Vainqueur du Grand Prix du Centre-Est (Groupe 3) avec Cleangame (Ouragan de Celland) pour sa seule course du week-end, Jean-Michel Bazire n’est désormais plus qu’à une unité de sa 6000ème victoire à l’attelé sur le sol français.

Les « Chavatte » en forme

L’écurie mayennaise d’Alain et Arnaud Chavatte se hisse sur la plus haute marche du podium du classement des entraîneurs en termes de nombre de victoires (3), avec cinq partants. Le déplacement à La Capelle dimanche s’est soldé par un 100 % de réussite, avec les deux succès de de l’inédite Joyeuse Smart, qui donne à Ouragan de Celland son second vainqueur du week-end après Cleangame, et d’Eileanan Scotta (Quaro), pilotée par l’apprenti de la maison Thomas Constans, lequel remporte son 11ème succès de l’année pour moins de 50 courses. Pour les Chavatte père et fils, il ne leur restait plus qu’une victoire au soir de dimanche pour égaler leur record de victoires en une année (41 depuis l’an dernier).

Le TOP des entraîneurs du week-end à 2 victoires et plus
Entraîneurs : Courses / Vict. / Places / % vict. / gains
Alain Chavatte : 5 / 3 / 0 / 60 / 20 310 €
Jean-Marie Roubaud : 7 / 2 / 1 / 28 / 26 490 €
Jean-Luc Dersoir : 9 / 2 / 3 / 22 / 19 390 €
Mickaël Cormy : 4 / 2 / 1 / 50 / 14 870 €
Michel Donio : 8 / 2 / 0 / 25 / 12 600 €
Daniel Delaroche : 4 / 2 / 0 / 50 / 12 600 €
Matthieu Abrivard : 3 / 2 / 0 / 66 / 11 890 €

Ready Cash en tête

Porté par ses « I », dont le très bien né Idéal du Pommeau, qui s’est imposé à Bordeaux comme il l’avait fait en débutant à Vire avec Sébastien Guarato au sulky, et la non moins bien née Incandescence, lauréate à Lyon-Parilly, Ready Cash termine une nouvelle fois en tête de ce classement des étalons du week-end en termes de victoires. Si l'on s'en tient aux gains, Ouragan de Celland est le numéro un du week-end.

Le TOP-10 des étalons du week-end (en victoires)
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Ready Cash - 4 / 1 / 31 060 €
2. Boccador de Simm - 3 / 1 / 23 950 €
3. Look de Star - 3 / 0 / 18 890 €
4. Ouragan de Celland - 2 / 2 / 58 560 €
5. Roc Meslois - 2 / 2 / 24 640 €
6. Village Mystic - 2 / 0 / 23 720 €
7. Oiseau de Feux - 2 / 2 / 23 150 €
8. Nahar de Béval - 2 / 1 / 23 080 €
9. Bird Parker - 2 / 1 / 21 990 €
10. Royal Dream - 2 / 1 / 19 760 €

La production de six autres étalons a enregistré également au moins deux victoires mais avec un cumul de gains inférieur. Il s’agit de Quaro, Vigove, Vivaldo Bello, Booster Winner, Un Mec d’Héripré et Rolling d’Héripré.

A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite