... ©Aprh/Archives
Résultat de course - 06.11.2021

Ça passe pour Fairplay d'Urzy

On ne va pas le changer maintenant
Romain Congard

Doté de 60 000€ d'allocations et labellisé Groupe 3, le Grand Prix Dynavena Maisagri était une cible déterminée pour Fairplay d'Urzy (Ready Cash). C'est mission accomplie pour le protégé de Jean-Michel Bazire confié à Romain Congard, lequel signe sa deuxième victoire à ce niveau de compétition.

Fairplay d'Urzy en chiffres
42 courses
12 victoires
3 Groupes 3

Pour son retour à Chatelaillon-La Rochelle, piste où il avait débuté sa carrière avant d'ouvrir son palmarès dès sa deuxième sortie, Fairplay d'Urzy renoue avec une victoire qui le fuyait depuis août 2020. Il remplit donc son contrat, bien que le parcours et surtout la fin de celui-ci n'ont pas été totalement idéaux comme l'a précisé Romain Congard au micro d'Equidia : "Il a été très franc à partir, ce qui nous fait gagner. Ensuite j'ai dû avancer trop tôt et pour finir il attend les copains ou peut-être est-il pressé que le poteau arrive. Il a toujours été comme ça, on ne va pas le changer maintenant."
Si Fairplay d'Urzy s'est en effet relâché pour finir, on retiendra surtout sa domination globale et son propriétaire Christian Maréchal veut y voir un bon augure pour le meeting d'hiver : "Je suis ravi. L'année dernière il a été malade et il a foiré son meeting d'hiver. Cela ne l'avait pas empêché d'être liste pleine au haras. On espère que cela se passera mieux cet hiver : une victoire comme celle-ci doit nous donner de la confiance."
Ce succès est le douzième d'une carrière entrecoupée de plusieurs arrêts et finalement allégée en courses : il ne participait aujourd'hui qu'à sa 42ème course, à l'automne de ses six ans. Rappelons que Fairplay d'Urzy a aussi à sa carte de visite une place de Groupe 1 ayant conclu 3ème du Championnat Européen des 5 ans de Féerie Wood.

Il devance Day de Bellouet (Timoko), le grand animateur et Dona Viva (Love You), qui a justement provoqué Fairplay d'Urzy à prendre l'avantage tôt.

D'où vient-il ?

Comme son nom l'indique, c'est un élève Rivaillon. Fils de Ready Cash et d'une mère double lauréate en course, Romane d'Urzy (Goetmals Wood), elle-même sœur de la classique Urzy (223 215€). Le croisement est marqué par un inbreeding 4x3 sur la super jument et matrone Dubois Tahitienne.

8e | GRAND PRIX DYNAVENA MAISAGRI
Att - 2625 m - Groupe 3 - 60 000 €
FAIRPLAY D'URZY 1'13"6
Ready Cash x Romane d'Urzy (Goetmals Wood)
Driver : R. Congard - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : Ec. Marechal - Eleveur : Ec. Rivaillon
2e Day de Bellouet 1'14"4
3e Dona Viva 1'13"7
4e : Comte des Tithais - 5e : Galla de Manche - 6e : Express de l'Iton - 7e : Caftan Besp
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite