... Archives ©Scoopdyga
Résultat de course - 07.11.2021

Eric The Eel ne laisse pas passer l'occasion

Il peut tout faire
Adrien Lamy sur Equidia Racing

Formidablement bien engagé au premier échelon au regard des lots qu'il avait rencontrés par le passé, le Danois Eric The Eel (Muscle Hill) remporte avec aisance le Prix Paul Buquet, course principale du jour à Argentan.

Dauphin de la très attendue lors des prochaines semaines Ampia Mede Sm, 3ème du Prix Bohemia derrière Goulette et Hatchet Man, Eric The Eel (Muscle Hill) trouvait en ce Prix Paul Buquet une occasion en or de renouer avec la victoire. Pas question de passer à côté et le 5 ans de Tomas Malmqvist a su se montrer imparable pour finir, à l'issue d'une belle course d'attente en tête orchestrée par Adrien Lamy qui s'est expliqué sur Equidia : "C'est un cheval pratique, il peut tout faire. Et comme il n'y avait pas beaucoup de chevaux pour aller devant, j'ai pris mes responsabilités. J'ai contrôlé et quand je lui ai demandé d'accélérer à l'entrée de la dernière ligne droite, il a fait ça de toute une classe. Il n'était souvent pas loin de gagner ces derniers temps et ça leur fait du bien à ces chevaux-là de changer d'atmosphère et de piste." De quoi arriver sur le meeting avec un moral gonflé à bloc, au contraire d'un compte en banque qui laisse beaucoup d'opportunités d'engagements à ce Eric The Eel. Toujours là, Be One des Thirons (Roi du Coq) conclut 2ème devant Cyriel d'Atom (Otello Pierji), tous deux partis 25m derrière le vainqueur.

Partie elle des 50m, la triple lauréate de Groupe 1 Flamme du Goutier (Ready Cash) a tracé un dernier kilomètre positif et surtout une ligne droite très encourageante en léger retrait des premiers.

D'où vient-il ?

Le danois Eric The Eel est un fils de l’étalon phare Muscle Hill 1’08’’. Sa mère, Laurel America 1’10’’, une fille de Varenne 1’09’’, gagnante de plus de deux millions de couronnes, au Danemark, est la propre sœur de Michael America 1’11’’ (Counts Pride Pokalen) et de Red Rose America 1’09’’ (4,5 millions de couronnes suédoises). La troisième mère, Evita 1’13’’ (1980-Bonefish), fut classique à 2 ans, aux Etats-Unis, remarquée à la troisième place des Acorn Stakes et des Merrie Annabelle Stakes. Elle est, en outre, la propre sœur de Firm Tribute 1’11’’, gagnant de la Breeders’ Crown des 3 ans, ainsi que du Stanley Dancer Trot et deuxième de l’Hambletonian.

8e | PRIX PAUL BUQUET
Att - 2875 m - Course A - 49 000 €
ERIC THE EEL 1'15"8
Muscle Hill x Laurel America (Varenne)
Driver : A. Lamy - Entraîneur : T. Malmqvist
Propriétaire : St. Panamera Racing - Eleveur : Fonds de Courses
2e Be One des Thirons 1'15"3
3e Cyriel d'Atom 1'15"4
4e : Zelov - 5e : Festif Charmant - 6e : Staro Italy - 7e : Flamme du Goutier
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite