... ©APRH
Résultat de course - 23.09.2020

Finger de Rodrey nouvel ogre du monté

C’est sûr, il ne boxe pas dans la même catégorie.
Mathieu Mottier

Son dernier coup d'éclat, une réduction kilométrique stratosphérique de 1'11''2 sur les 2175 mètres de la grande piste de Vincennes, le désignait comme le cheval à battre. Finger de Rodrey a répondu présent et a surtout répété une valeur très élevée, égalant au passage le record monté du parcours des 2 725m de Lisieux (1'14''6).

Dire que Finger de Rodrey (Radjah de l'Abbaye) a passé un cap ces derniers mois est un euphémisme. Ses trois dernières sorties au monté se soldent par une deuxième place (derrière l'autre valeur en hausse Fakir de l'Ecluse encore vainqueur ce mardi à Laval) et deux succès. Le tout dans des chronos de top niveau. Et puis il y la façon, celle d'un ogre qui déroule et voyage à une vitesse que ses rivaux ne peuvent soutenir. Cette manière n'est pas "économe" et son entraîneur Alexis Garandeau pèse le pour et le contre à chaque engagement, évitant d'enchaîner trop de combats difficiles à Vincennes, selon ses propos sur Equidia : « Aujourd’hui, il a couru tout seul. Il a baissé un peu pavillon pour finir mais Mathieu (Mottier) a vraiment posé les mains et ne lui a pas débouché les oreilles. J’avais longtemps hésité entre cette course, surtout quand j’ai vu l’opposition, et la course de Vincennes, finalement disputée à Laval et remportée par Fakir de l’Ecluse. J’ai longtemps douté mais je voulais lui éviter Vincennes. »

Mathieu Mottier, à fond dans la course à l'Etrier d'or
Presque passager clandestin, le jockey Mathieu Mottier explique de son côté : « C’est facile avec lui. J’ai une heure pour gagner, j’ai juste à tenir mes rênes. J’allais vite devant les tribunes (NDLR : à un tour du but) mais je ne voulais pas la perdre et je l’ai laissé aller à sa main. C’est sûr, il ne boxe pas dans la même catégorie. » Il s'agit de la 41e victoire de l'année du jockey, tout près du leader Alexandre Abrivard (43) au classement de l'Etrier d'Or. « Je suis à fond et je vais me battre jusqu’au bout », ajoute Mathieu Mottier.

D'où vient-il ?

Premier produit d'Activity Seven (élevage Jean-Michel Bazire) qui n'a pas performé mais qui s'était néanmoins qualifiée. Elle est soeur de la semi-classique Babylone Seven (8 victoires et 262 090€ de gains) et de Flambeur de Digeon (80 650 €), lauréat à Vincennes à l'âge de 3 ans.

8e | PRIX DE LA VILLE DE LISIEUX
M - 2725 m - Course A - 41 000 €
FINGER DE RODREY 1'14"6
Radjah de l'Abbaye x Activity Seven (Nice Love)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : A. Garandeau
Propriétaire : E. En Avant Goudig - Eleveur : P. Congard
2e Dirky Ever 1'15"1
3e Abercrombis 1'14"5
4e : Disco des Molands - 5e : Fluo Meslois - 6e : Caporal de Bry - 7e : Best Of Bourbon
A voir aussi :
...
Frégate Mesloise
vire en tête du départ à l'arrivée

Remarquable tout au long du meeting d'hiver parisien, Frégate Mesloise n'a pas manqué sa cible en s'adjugeant une course où bon nombre de chevaux n'étaient pas prêts physiquement. Son mentor Pierre Belloche

Lire la suite
...
French Way of Life :
maintenant, c'est vacances

C'est un tandem de choc. Après six associations, le duo French Way of Life et Yoann Lebourgeois reste invaincu. En retard de gains, la jument entraînée par Grégoire Houel va désormais aller recharger ses batteries ...

Lire la suite
...
Grandiose Bey
continue sa marche en avant

Dans la course événement du jour, les deux pensionnaires de Laurent Abrivard détenaient une première chance sur le papier. Cela s'est concrétisé en piste puisque Grandiose Bey et Ghost ont réussi à former le jumelé gagnant. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite