... © Aprh
Actualité - 10.11.2021

Et si Izoard Védaquais était le meilleur 3 ans français ?

La série se poursuit pour Izoard Védaquais, qui demeure invaincu, à l'issue de sa onzième sortie, dans l'étape du Trot Open des Régions-Ouest, à Nantes. Certes, le pensionnaire de Philippe Allaire n'a encore jamais véritablement affronté l'élite, mais cela ne saurait tarder. Or, qui sait si ce n'est pas lui l'actuel meilleur 3 ans français ?

Officiellement, nos meilleurs 3 ans, mâles et femelles, vont être en piste ce week-end, sur l'hippodrome du Plateau de Gravelle, dans les semi-classiques Prix Abel Bassigny (Groupe 2) et Reine du Corta (Gr.2), sur les 2.175 mètres de la grande piste. Izoard Védaquais (Bird Parker), lui, ne sera pas de la partie, puisqu'il était en lice ce mercredi sur les 3.000 mètres de l'anneau du Petit-Port, à Nantes, où il a signé sa onzième victoire consécutive, en autant de sorties, triomphant avec aisance, sur le pied de 1'15'', d'un peloton, au sein duquel il était handicapé de vingt-cinq mètres, à l'image de trois de ses rivales. En vérité, l'élève de la famille Guay n'a pas donné beaucoup d'émotions à ses supporters, gagnant en contrôle, mené en confiance par Eric Raffin, lequel a cependant dû assurer son début de course : « Il ne faut pas croire que c'est une voiture, a-t-il déclaré, en substance. Il faut faire attention en partant, surtout qu' en l'espèce, il y avait des chevaux au galop et qu'il fallait absolument les éviter. Par la suite, je ne voulais pas venir trop vite au commandement et je suis parvenu à mes fins. Quand j'ai dit "go", au dernier kilomètre, il a facilement "enquillé''. C'est un drôle de cheval. Sa grande force est qu'il n'est jamais fatigué. Il a une sacrée amplitude. Il ferait 4.000 mètres, sans problème, ayant un fond inépuisable. À deux cents mètres de l'arrivée, j'ai posé les mains, c'était fait. Ce n'est pas anodin de gagner onze courses de suite. Le dernier à l'avoir fait est Galius. »

Un nouveau choix cornélien pour Eric raffin
On peut penser qu'Izoard Védaquais (Bird Parker) va aller, maintenant, sur la finale du Trot Open, programmée à Vincennes, au début du mois de décembre, deux semaines avant le Critérium des 3 Ans, auquel il est un prétendant implicite. Eric Raffin devra alors choisir entre lui et Impressionist, dont il est aussi le partenaire attitré, tout comme, l'an passé, il avait dû se déterminer entre Hirondelle Sibey et Helgafell, optant pour celui-ci, finalement déclaré non partant de dernière heure.

13,8 M€ d'enjeux PMU sur la réunion du GNT
Avec un volume d'enjeux au PMU de 13,8 M€, d'après les données communiquées par Jean-Pierre Vallée-Lambert, le président de la société des courses de Nantes, la réunion nantaise signe un très beau score. Il s'agit selon l'élu nantais des meilleurs chiffres de l'année pour une étape du GNT.

Deuxième, à distance, Ilga de l'Ormerie (Carat Williams), qui s'élançait au même échelon que le lauréat, fait dire à son driver, Matthieu Abrivard : « Izoard Védaquais est vraiment impressionnant, quand il embraie. C'est la deuxième fois que je me retrouve derrière lui (N.D.L.R. : la fois précédente, c'était avec In The Air, également dauphin du fils de Bird Parker, sur l'hippodrome des Sables-d'Olonne) et je peux vous dire que cela va vite ! On a fait un très gros dernier kilomètre, ce qui rehausse la performance de ma pouliche. »
Izoard Védaquais n'a, pour l'heure, jamais paru au-delà du niveau des Groupes 3. Il a couru trois fois dans cette catégorie, l'été dernier, en juin et juillet, remportant tout d'abord le Prix de Gien (2.700 mètres), à Vincennes, puis les Prix de Berlin (2.150 mètres, autostart) et de Rome (2.875 mètres), à Enghien, où il battait d'excellents sujets, comme les champions en Italie Callmethebreeze et Charmant de Zack. Autrement dit, il a la "pointure" de passer directement des Groupes 3 aux Groupes 1 et, en l'occurrence, au Critérium des 3 Ans, qui s'offre à sa candidature dans un peu plus d'un mois. Sa série victorieuse égale, en termes d'invincibilité, celle de Brétigny (onze succès également), alors qu'il lui reste à faire aussi bien que Galius et Tchao de Loiron (douze succès, pour tous les deux), voire que Eole de la Barre (seize succès), Sancho Pança (dix-huit succès) et, plus encore, Ténor de Baune (trente succès).

Quelques-uns des 3 ans en lice samedi à Vincennes
Dans la bataille à distance que se livrent Izoard Védaquais et les autres meilleurs "I", participants du programme de sélection, il conviendra de scruter les styles et les écarts samedi, dans le Prix Abel Bassigny (Gr.2), avec Italiano Véro, Impressionist, Idéal Ligneries et consorts, et dans le Prix Reine du Corta (Gr.2), avec Ivensong, Inoublable, I Love Me, et les autres pouliches [lire plus en page 9].

D'où vient-il ?

Voilà là une nouvelle illustration de la réussite de Philippe Allaire avec les ressortissants de l'élevage Guay, basé dans la Sarthe, sur la commune de Vaas, dont les habitants s'appellent, précisément, les Védaquais. Fils de Bird Parker 1'09'', Izoard Védaquais est le premier produit de la semi-classique montée Dokha Védaquaise 1'13'' m. (Prodigious), gagnante du Prix Holly du Locton (Gr.2). Viennent ensuite deux produits de Ready Cash, une femelle et un mâle, baptisés, respectivement, Kotka Védaquaise. et Lister Védaquais. Dokha Védaquaise est elle-même la sœur utérine du classique, en Italie, à 2 ans, Granon Védaquais 1'12'' (Brillantissime), et la propre sœur du bon Hodake Védaquais 1'12''. Deux beaux inbreedings scellent ce pedigree, sur le sire Fakir du Vivier (3x5) et la matrone Tahitienne (5x4).

3e | PRIX PMU LE MC FROM
Att - 3000 m - Course B - 27 000 €
IZOARD VEDAQUAIS 1'15"
Bird Parker x Dokha Vedaquaise (Prodigious)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Ilga de l'Ormerie 1'15"4
3e Isla 1'16"8
4e : Italia Solo - 5e : Impactdarche - 6e : Inmarosa - 7e : Inside Love
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Bird Parker 1'09''5 Kidea 1'18''2
Belisha 1'16''0 Fakir du Vivier
IZOARD VEDAQUAIS Benares
Prodigious 1'11''1 Goetmals Wood 1'11''9
Dokha Vedaquaise 1'13''9 Imagine d'Odyssee
Sestriere 1'17''9 Cezio Josselyn (US) 1'12''2
Bamba de La Chaise
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite