... (© APRH)
Résultat de course - 10.11.2021

Cleangame fautif, Eddy du Vivier à la « Nivard »

Il aurait fallu trotter 1'10''7 pour gagner. C'était trop dur aux 50 mètres.
Jean-Michel Bazire

La 13ème étape du GNT à Nantes a vu la victoire d'Eddy du Vivier, la troisième de l'écurie Terry dans le circuit cette saison. Le grandissime favori Cleangame s'est montré fautif à 150 mètres du but en luttant pour les premières places dans une épreuve disputée sur un rythme très soutenu comme en témoigne la réduction kilométrique du vainqueur (1'12''2), nouveau record des 3000 mètres nantais.

Ils étaient nombreux devant la stalle de Cleangame (Ouragan de Celland) à quelques minutes du départ pour apercevoir de près la star de la réunion. Certains d'entre eux étaient encore là après l'arrivée sans sembler lui tenir rigueur de sa disqualification dans la phase finale. « Le gagnant marche 1'12'' en tête, il aurait donc fallu que le mien aux 50 mètres soit sur le pied de 1'10''7 pour l'emporter. C'est tout simplement trop dur, débriefe avec lucidité Jean-Michel Bazire. À l'entrée de la ligne droite, il a essayé comme d'habitude de bien faire, mais il s'est effondré entre guillemets au niveau des raquettes de départ. » Cleangame ne prolongera donc pas sa série de victoires cette saison dans une course où Fly Speed (Neutron du Cébé) a accusé le coup dans les deux cents cinquante derniers mètres après avoir imposé un rythme très soutenu qui a fait le jeu notamment d'Eddy du Vivier (Rolling d'Héripré). « Cette victoire correspond bien à ma vision des courses, c'est-à-dire qu'il faut les courir et parler après, réagit l'entraîneur du lauréat, Patrick Terry. C'est encore une victoire qui s'est jouée à 9h59, c'est-à-dire quand j'ai fait forfait mes deux autres chevaux, Cash de l'Alba et Cristal du Lupin, dont je remercie les propriétaires de leur compréhension, pour permettre à Eddy du Vivier de courir car je considérais qu'il avait la meilleure chance des trois. » L'entraîneur normand met ensuite en avant la drive de Franck Nivard : « Le cheval gagne à la "Franck Nivard" ! Il lui a donné un parcours sur mesure, sur un troisième rang en dedans avant de se retrouver dans le bon dos dans le tournant final ».

D'où vient-il ?

Ce fils de Rolling d'Héripré est le meilleur des cinq produits en âge de courir de sa génitrice Quille du Vivier (1 victoire), mère de deux autres gagnants avec Bellone du Vivier (53 350 €) et Falcon du Vivier (37 480 €). C'est la souche maternelle de Mirza du Vivier (Prix de Normandie), qui a donné au haras Bilooka du Boscail (448 980 €), Jalencia (381 703 €) et Hiosco du Vivier (583 071 €).

2e | GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Att - 3000 m - Groupe 3 - 85 000 €
EDDY DU VIVIER 1'12"2
Rolling d'Heripre x Quille du Vivier (Achille)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : P. Terry
Propriétaire : Ec. J. Y. Lecuyer - Eleveur : Ec. J. Y. Lecuyer
2e Doux Parfum 1'12"3 Singalo x Lambada Jet
3e Eire d'Helios 1'12"3 Ni Ho Ped d'Ombree x Pomme du Lys
4e : Destin Carisaie - 5e : Eros du Chene - 6e : Crack Money - 7e : Fakir Merite
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite