... © Equidia
Résultat de course - 24.09.2020

Invictum du Noyer de la graine de vitesse

Il a la vitesse en lui.
Thierry Duvaldestin

Dans l'épreuve de clôture réservée à la jeune génération des 2 ans, Invictum du Noyer réitère la performance de ses débuts en s'imposant nettement. Le pensionnaire de Thierry Duvaldestin n'avait pas tout à fait convaincu son mentor la première fois, il se rattrape ce jeudi soir dans le style d’un bon poulain.

« Invictum », qui signifie « qui n’a jamais été vaincu » en latin, lui va pour l’instant comme un gant. Le pensionnaire de Thierry Duvaldestin Invictum du Noyer (Django Riff) affiche en effet deux succès en autant de tentatives.
Brillamment qualifié à Caen fin mai en 1'16"8 (avec 3 étoiles dans Province Courses l'hebdo), le représentant de Johann Schembri avait signé un premier succès lors de ses débuts à Bernay, fin août, laissant alors un goût d’inachevé à Thierry Duvaldestin. Ce jeudi soir, présenté pour la première fois sans enrênement, le fils de Django Riff suscite une réaction plus enthousiaste de son entraîneur et driver qui a confié sur Equidia Racing : « Il est très trotteur, il est généreux, il a du gaz, il va falloir le canaliser maintenant. Il a la vitesse en lui. Nous fondons sur lui de bons espoirs. Pour le moment, nous sommes en petite catégorie ; plus il va monter, moins il aura de marge. On va essayer de courir régulièrement avec lui. »

Le tandem Johann Schembri / Thierry Duvaldestin
La casaque verte et grise de Johann Schembri, représentée à ce jour par quatre chevaux, est bien implantée chez Thierry Duvaldestin qui a aussi en charge Hedene d’Eronville (Very Nice Marceaux), auteur de deux accessits en juin. Le duo a notamment brillé l'hiver dernier avec Gross Weight (Scarlet Knight). Johann Schembri possède également deux "I" qui n'ont pas débuté : Itacha (Cristal Money – qualifiée), chez Thierry Duvaldestin, et I Am Suprême (Bold Eagle), chez Hédi le Bec.

D'où vient-il ?

Cet élève de Josiane Dubief est tout simplement le trois-quarts frère de Charly du Noyer (839 790 €), celui étant par Ready Cash alors qu'Invictum est par Django Riff, un fils de Ready Cash. Leur mère Ornella Jet (1 vict.) a aussi donné Urbain Jet (240 170 €). Très grande famille puisque la grand-mère Delmonica Jet (103 742 €) est une soeur de Coktail Jet et a donné au haras Loulou Jet (460 050 €), Power Jet (396 663 €), Quouky Jet (248 120 €) et est aussi et surtout la grand-mère de Quaker Jet (1 758 330 €).

8e | PRIX DU PONT MARIE
Att - 2150 m - Course C - 27 000 €
INVICTUM DU NOYER 1'16"
Django Riff x Ornella Jet (Halimede)
Driver : T. Duvaldestin - Entraîneur : T. Duvaldestin
Propriétaire : J. Schembri - Eleveur : J. Dubief
2e Il Mio 1'16"2
3e Igor Vicking 1'16"3
4e : Il Principino - 5e : Imagine Darling - 6e : Ivry Georges - 7e : Instinct de Jomax
A voir aussi :
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Ils seront 15
à la conquête de Paris

Le dernier volet hivernal des Ultimate Finals des Prix d’Amérique Races ZEturf se courra à quinze dimanche. Des seize engagés de mercredi, seul Jerry Mom a quitté la liste définitive. Hormis Face Time Bourbon, le Groupe 1 sur ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite