... © Aprh
Résultat de course - 11.11.2021

Georgica Gédé, la première à afficher deux victoires dans le meeting

Elle fait d'ores et déjà partie des révélations du meeting qui ne fait, pourtant, que s'ouvrir. Georgica Gédé (Atlas de Joudes) s'est transformée en "serial winner" (gagnante en série) après avoir été serial fautive (huit disqualifications consécutives). Une métamorphose que nous explique son entraîneur Alexandre Pillon : « La dernière fois, je l’avais trouvée particulièrement bonne sur une plus courte distance mais, aujourd’hui, dans une catégorie supérieure, elle s’est encore baladée. Elle me surprend car elle est compliquée et ne m’avait jamais montré une telle valeur à l’entraînement. Le déclic a eu lieu quand on a décidé de la laisser faire. Mathieu [Mottier] est un peu devenu passager clandestin. Le matin au travail, je la commande le moins possible. On rentre à quatre minutes du départ. Bref, c’est dorénavant elle qui décide. Je vais maintenant étudier son programme de près. »

Happy Valley, heureuse à Paris

L'ultra finisseuse Happy Valley (Royal Dream) a eu raison de ses rivales du jour sur une simple et foudroyante accélération finale. La représentante de l'Écurie Victoria Dreams « aime finir vite à la condition de ne pas l’embêter pendant le parcours », selon les mots de son driver Jean-Philippe Dubois. En chiffres, cette faculté est éloquente. Elle a bouclé ses derniers 500 mètres en 1'11''8 quand le deuxième meilleur chrono affiché sur le même segment est 1'13''9 !

3e | PRIX D'AVESNES
M - 2700 m - Course C - 43 000 €
GEORGICA GEDE 1'13"8
Atlas de Joudes x Quaroline Gede (Quadrophenio)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : A. Pillon
Propriétaire : Ec. A. Pillon - Eleveur : I. Pillon
2e Gamin Normand 1'14" Obrillant x Quinska de Lou
3e Go Go Gigi 1'14"3 Lilium Madrik x Totoya
4e : Giant Meslois - 5e : Gold Star Thonic - 6e : Gladys du Cedre - 7e : Geisha Speed
A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite