... © ScoopDyga
Résultat de course - 12.11.2021

Ampia Mede Sm n'a vraiment rien d'ordinaire

La jument essaiera de se qualifier pour "l'Amérique" dans le Ténor de Baune.
Fabrice Souloy

Premier temps fort du meeting d'hiver, le Prix Marcel Laurent est revenu à l'étincelante Ampia Mede Sm. La jument italienne de Fabrice Souloy s'annonce comme l'une des vedettes de l'hiver. Le Prix Ténor de Baune sera son premier objectif le 26 décembre.

Emotion, c'est le mot qui caractérise la victoire d'Ampia Mede Sm (Ganymède) ce vendredi soir dans le Prix Marcel Laurent (Gr.2). La fille de Ganymède a dominé très facilement son sujet, concrétisant pleinement l'estime que lui a toujours témoignée son entraîneur Fabrice Souloy, lequel nous a déclaré : « La jument a été très bonne ce soir. À l'entrée du tournant final, je savais qu'elle allait gagner car elle a énormément de tenue. Si elle ne sortait pas de l'ordinaire, elle aurait calé à l'entrée de la ligne d'arrivée. Pour moi, elle n'est pas encore à 100 %. Elle dispose de courses réservées à sa génération d'ici fin décembre comme le Prix de Chenonceaux (Gr.3), le 27 novembre. Puis, elle courra le Prix Ténor de Baune pour se qualifier pour le prix d'Amérique. Je tiens à dédier cette victoire à mon père. » Jacky Souloy est décédé le 18 octobre à l'âge de 82 ans.
Seul cheval à avoir refait du terrain sur la gagnante dans le final, Hohneck (Royal Dream) a conclu très bon deuxième en bouclant les meilleurs derniers 500 mètres de la course au tracking (1'09''4). Le chrono justement mérite d'être souligné. En 1'10''5, Ampia Mede Sm signe le troisième meilleur temps du palmarès dans des conditions différentes et sans doute moins favorables (de nuit avec une température qui baisse).

D'où vient-elle ?

Ampia Mede SM illustre parfaitement les croisements franco-américains. Elle est, en effet, par le français Ganymède 1’11’’ –qui ressortit, cependant, à la lignée mâle du chef de race standardbred, Speedy Crown 1’12’’–, et une petite-fille d’une sœur de la championne suédoise, Queen L 1’12’’ (Crowntron). Queen L s’est imposée dans le Prix de France Speed Race, en prélude à sa descendante, mais elle a aussi gagné le Prix d’Amérique Legend Race, lequel manque encore au palmarès de la fille de Ganymède. En revanche, Ampia Mede SM a, d’ores et déjà, remporté le Prix de Paris Marathon Race, une course dans laquelle son aînée n’a pu que se placer, trois fois, c’est-à-dire troisième, puis deux fois deuxième. Outre Ganymède et une bonne partie de ses ascendants, un autre cheval français figure dans le pedigree d’Ampia Mede SM en Tibur 1’19’’, l’un de ses pères de mères, fameux fils de Fandango 1’20’’, exporté en Suède avec grand succès.
















1ère | PRIX MARCEL LAURENT
Att - 2100 m - Groupe 2 - 100 000 €
AMPIA MEDE SM 1'10"5
Ganymede x Polimpia Slide Sm (Yankee Slide)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : F. Souloy
Propriétaire : Sc. Se.Fin. - Eleveur : Fonds de Courses
2e Hohneck 1'10"6 Royal Dream x Caranca
3e Ganay de Banville 1'10"8 Jasmin de Flore x Anais de Banville
4e : Hirondelle Sibey - 5e : Hanna des Molles - 6e : Grand Art - 7e : Gospel Pat
A voir aussi :
...
L'agenda de la semaine : cap sur l'Atlantique

Les esprits seront focalisés cette semaine sur la belle réunion de samedi prochain avec le Prix de l'Atlantique (Gr.1) mais aussi le Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2). En attendant voici le programme de lundi à vendredi. ● Lundi 15 avril : Après ...

Lire la suite
...
27 engagés dans le Prix de l'Atlantique

Respectivement 2ème, 3ème et 4ème du Prix de l'Atlantique 2023 (voir notre photo) derrière Étonnant, GO ON BOY (Password), HOHNECK (Royal Dream) et HORSY DREAM (Scipion du Goutier) font partie des 27 engagés pour l'édition 2024 programmée samedi prochain à ...

Lire la suite
...
Tracking : ça tournerait au "fiasco" ?

Nos confrères de Jour de Galop en ont fait leur une jeudi soir : le dossier du Tracking en France entre dans une spirale négative. "Pourquoi le tracking est un fiasco en France" pouvait-on ainsi lire dans le quotidien ...

Lire la suite
...
Une journée semi-classique
sous le signe des équipes

Disputée dans des conditions estivales, la réunion de ce samedi à Vincennes a tenu toutes ses promesses. Avec des courses de haut niveau, de jolis matchs, des rebondissements et une tendance : des succès en équipe.

Lire la suite