...
Actualité - 13.11.2021

Idéal Ligneries rebat les cartes à cinq semaines du Critérium

Pas moins de trois semi-classiques ornaient le programme de ce premier samedi du meeting d'hiver 2021-2022, les trois réservés à la promotion des 3 ans. À cinq semaines du Critérium de la promotion, Idéal Ligneries (Repeat Love) a fait mieux que donner la réplique au grand favori Italiano Vero (Ready Cash) : il a su le dominer et le protégé de Fabrice Souloy de se placer sur la ligne des favoris du championnat du 19 décembre.




Jusqu'à présent Idéal Ligneries (Repeat Love) n'était jamais parvenu à devancer Italiano Vero, leader de la promotion consacré dans le Prix Albert Viel (Gr.1) en juin dernier. Mais leur dernière rencontre commune avait révélé un Idéal Ligneries capable de se rapprocher de son grand rival en concluant à une bonne troisième place dans le Prix de l'Étoile de Ganay de Banville. Cette fois, c'est encore mieux et franchement convaincant puisque le protégé de l'Écurie Le Trémont a su prendre le meilleur bien qu'ayant évolué le dernier kilomètre à l'extérieur de son grand rival. Une performance rehaussée par un chrono-canon : 1'11''9 (Idylle À Vie fera encore mieux une demi-heure plus tard) !
Vainqueur de ses cinq premières courses après une qualification plaisante, Idéal Ligneries a très rapidement occupé une place importante dans l'échiquier des "I". Mais la bonne dynamique avait connu un coup d'arrêt à son arrivée dans les meilleures courses de sélection. Parfois peu chanceux, souvent au galop, connaissant un problème à un pied, les événements n'ont pas été toujours en sa faveur. La roue semble tourner, et fort d'un début de maturité, le voici au sommet de son art au bon moment : à un mois du Critérium des 3 Ans. Car sa prestation du jour est vraiment convaincante comme l'a précisé son pilote Franck Nivard : "Au heat je l'avais déjà trouvé parfait et ça s'est confirmé en course. Il l'a fait en très bon cheval. Il s'est montré supérieur devant faire le tour de l'autre. C'est un super cheval." C'est donc un poulain changé et en pleine évolution qu'on a vu aujourd'hui à Vincennes. Fabrice Souloy nous a confié : "Il peut s'avérer léger d'allures mais là on le retrouve vraiment bien. Et on a changé pas mal de choses aussi en faisant comme Jean-Michel Bazire : on a tout enlevé et avec seulement du coton dans les oreilles et il est bien."

Le chiffre : 386, comme le nombre de jours depuis la dernière victoire en date d'Idéal Ligneries.

Italiano Vero (Ready Cash) a finalement pris la deuxième place après la disqualification d'Inferno Piper (Coup de Poker), jugé coupable d'avoir gêné Impressionist (Ready Cash) à l'entrée de la ligne droite. La fin de course du représentant Martens n'est pas pour autant passée inaperçue.

Prochaine et dernière étape avant le Critérium : le samedi 27 novembre.
Histoire d'Idylles

Belle journée pour l'entraînement de Fabrice Souloy qui s'offre le doublé dans les deux semi-classiques attelés. Idylle À Vie (Ready Cash) a littéralement dévoré les 2175m de la Grande Piste pour remporter dans un temps-record (course + parcours pour un 3 ans !) le Prix Reine du Corta : 1'11''4.
Mais au-delà du résultat technique, c'est surtout une séquence (en ajoutant la victoire probante vendredi soir d'Ampia Mede Sm) forte en émotion pour l'homme du Haras de Ginai, lui qui a perdu son père il y a peu et qui voit ici les couleurs de Christophe Dominici (disparu brutalement il y a un an) s'imposer grâce à Idylle À Vie. Fabrice Souloy : "Mon père aurait été fier de voir les chevaux gagner ainsi. Et Christophe Dominici aurait aimé voir la casque briller. Ce sont des succès teintés d'émotion."
Comme pour Idéal Ligneries, la victoire fuyait Idylle À Vie depuis plus d'un an. Elle brise donc l'écart de façon spectaculaire associée à un Jean-Philippe Monclin qui a su parfaitement gérer l'influx de sa partenaire : "Elle est très délicate au départ, voulant faire trop vite. Mais ce soir, c'est vraiment bien ce qu'elle fait. C'est peut-être la vraie 2100, il faut voir."
Histoire d'idylles pour finir puisqu'Idylle À Vie a su contenir l'attaque vive de la rentrante Idylle Speed (Carat Williams), laquelle aura de grandes ambitions dans les semaines à venir.
Enfin, l'autre idylle, c'est celle qui se nouent entre les trotteurs et la piste de Vincennes en ce début de meeting. Si de tels chronos sont possibles, c'est aussi grâce à une surface exceptionnellement bonne et faisant clairement l'unanimité chez les professionnels.
Ici C'Est Paris garde la main

Un match Allaire-Le Mer, on se croirait revenir quelques années en arrière avec les matchs Feeling Cash-Fado du Chêne. En 2021, ce sont Ici C'Est Paris (Dollar Macker) et Idéale du Chêne (Bird Parker) qui ont offert un bien joli spectacle pour finir, les deux jeunes talents se livrant au maximum pour remporter ce Groupe 2. Le coup tactique de Paul Ploquin en rasant la corde pour faire l'intérieur à son adversaire qui a tendance à pencher en final était judicieux mais il doit se contenter de la deuxième place : "Quand j’ai eu le jour je ne fais que le pousser. Heureusement que je n’ai pas débouché totalement car elle aurait pu faire la faute. Le point très positif c’est le départ, elle a été super." Troisième victoire semi-classique pour Ici C'est Paris, bilan qu'il faut enrichir de sa victoire de Groupe 1 dans le Saint-Léger des Trotteurs, et dans un très bon chrono : 1'13''4, soit le record de la course et deux dixièmes de plus que le record sur le parcours pour un 3 ans. De quoi satisfaire Philippe Allaire : "On a eu chaud. Mais il n’a pas trop poussé à droite et c’est la raison pour laquelle je lui ai associé un jockey droitier (NDLR : David Thomain). C’est de bon augure avant le Prix de Vincennes (26 décembre)."
Encore plus satisfaisant, l'homme du Haras de Bouttemont pose sa marque sur l'arrivée de la course, les quatre premiers étant respectivement par Dollar Macker, Bird Parker, Ready Cash, Dollar Macker.
Indigo du Poret conclut 4ème mais sans donner de bonnes sensations à son jockey Eric Raffin : "Rester deux mois sans courir n’est pas un avantage mais il a fait du surplace pour finir."

D'où vient-il ?

Elevé par son mentor et propriétaire, Philippe Allaire, Ici C'est Paris (Dollar Macker) est le deuxième produit, mais le premier vainqueur de Blue Valentine 1'16'', gagnante de trois courses, à 3 et 4 ans, puis entrée au haras de bonne heure. Blue Valentine est de belle naissance, étant non seulement par Ready Cash 1'10'', mais ayant pour mère une fille de Love You 1'10'' et de la toute bonne Fine Perle 1'16'' (1993-Marpheulin), lauréate du Prix des Elites et du Saint-Léger des Trotteurs, en prélude à son frère utérin, Gai Brillant 1'14'' (Podosis), qui y ajouté les Prix d'Essai, de Vincennes, des Centaures et du Président de la République, atteignant, en monnaie transformée, le million d'euros de gains. Ajoutons qu'Ici C'Est Paris a pour frère cadet l'invaincu Just A Gigolo 1'15'' (Boccador de Simm), récent gagnant du Groupe 3 Prix Louis Cauchois et principal espoir de Philippe Allaire au sein de la jeune génération attelée; c'est là l'ultime produit de Blue Valentine, hélas disparue.

4e | PRIX LOUIS TILLAYE
M - 2700 m - Groupe 2 - 100 000 €
ICI C'EST PARIS 1'13"4
Dollar Macker x Blue Valentine (Ready Cash)
Jockey : D. Thomain - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : Ph. Allaire
2e Ideale du Chene 1'13"5
3e Incahuasi 1'14"
4e : Indigo du Poret - 5e : Inoui Danica - 6e : Iena Dodville - 7e : India de Banville
A voir aussi :
...
Coupe des Amateurs :
la finale des passionnés

C’est l’un des rendez-vous majeurs de la saison pour les amateurs. Après avoir gagné leurs billets lors des demi-finales la semaine dernière, quatorze amateurs disputent samedi à Vincennes le Prix Maurice Thévenon, la Finale de la ...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite