... ©ProvinceCourses
Actualité - 24.09.2020

Jaliska Ellis propulse la troisième journée des ventes de Caen

À ce prix, on ne pouvait pas résister
Frédéric Postaire

Le troisième jour de la session de septembre des ventes de l'Association des Éleveurs Normands s'est encore conclu sur une note très positive avec une vacation une nouvelle fois à la hausse : 453 500€, soit 100 000€ de mieux que l'an dernier (sur les 3 jours, c'est une progression globale de 26%). À la une, les 48 000€ affichés par Jaliska Ellis, top-price de la semaine.

Cela fait même un bon moment qu'on n'avait pas vu un yearling faire tomber le marteau à un prix si élevé à Caen. Le sujet d'une telle convoitise s'appelle Jaliska Ellis. La fille de Bold Eagle et Carla Jet a été au coeur d'une rencontre entre un acheteur motivé et un éleveur pas enclin à la laisser partir trop facilement.

À la tête du label Ellis (au nom du lieu-dit où il vit), le Manchois Frédéric Postaire, 37 ans, installé depuis seulement cinq ans, nous a expliqué : "On ne voulait pas s'en séparer, c'était un crève-coeur, c'est pourquoi on a monté un peu haut mais on a trouvé plus forts que nous. On espère qu'elle aura une belle carrière de courses maintenant. C'est tout de même une bonne nouvelle pour nous, pour l'élevage."

Cette année, on a eu la chance d'avoir une bonne jument qui a performé à un très bon niveau : Happiness Ellis (Opus Viervil)(NDLR : 2ème du Saint-Léger des Trotteurs). On comptait sur Jaliska pour prendre sa succession. On espère qu'elle va briller dans sa nouvelle région."
Ce sera le Sud-Ouest puisque la fille de Bold Eagle a été acquise par la famille Champié qui elle aussi a commenté cet achat : "Cette pouliche n’était pas forcément l’objectif de ces trois jours de ventes. On s’est un peu laissés emporter par la dynamique autour de ce numéro. Mais c’est bien aussi. On ne pensait pas qu’il faudrait mettre une enchère aussi élevée pour l’avoir mais la pouliche présente deux aspects attractifs, à la fois la carrière sportive et la carrière de poulinière car elle possède un très bon pedigree et donc un fort potentiel de reproductrice". Le marché de la famille Champié s'est poursuivi plus tard avec l'acquisition de Jet d'Or (Goetmals Wood) pour 30 000€, soit la deuxième plus haute enchère du jour.

Jaliska Ellis est une petite fille de Coktail Jet, sa mère Carla Jet, tante de l'étalon vainqueur classique Dollar Macker, ayant été achetée à Jean-Etienne Dubois il y a trois ans. Frédéric Postaire précise : "Elle nous a donné un "H" malheureusement blessé au champ puis Jaliska grâce à l'achat d'un saillie de Bold Eagle, cheval qu'on adore. Carla Jet est pleine de Fabulous Wood, espérant qu'elle nous donne une femelle, pour en garder une à l'élevage au moins et on a un foal par Up And Quick.
Je suis le gérant de notre structure mais, horticulteur de métier, je compte sur mon oncle et ma femme pour s'occuper des chevaux au quotidien. C'est une chance de les avoir pour consacrer beaucoup de temps. On a à ce jour une dizaine de juments, essayant d'en acheter une ou deux pour améliorer notre jumenterie et faire du mieux possible. Et avoir un petit peu de chance, car comme dit Jean-Pierre Dubois, il faut en avoir. L'élevage au quotidien, c'est beaucoup de galères et quelques bons moments qu'il faut savoir savourer. La séquence ventes est terminée pour nous : rendez-vous maintenant l'an prochain, on aura une dizaine de produits à présenter.
"

Les indicateurs de la troisième journée
Chiffre d'Affaires : 453 500€
Vendus : 73%
Moyenne : 5 967€
76 vendus, 28 retirés, 8 absents

FOCUS SUR LES PRINCIPAUX TOPS

#2 Justine Dairpet (F) (lot 319) par Village Mystic et Patitifa (In Love With You)
Prix : 30 000 € - Acquéreur : Marc Sassier
Marc Sassier : « J'avais été voir au haras cette pouliche dont le modèle m'a plu ainsi que son croisement. Village Mystic fait des chevaux avec de la tenue et la mère est une fille de Tahitienne. C'était donc une belle opportunité d'avoir une femelle appartenant à cette souche. Le prix est un peu au-delà de ce que l'on avait imaginé mais la qualité a un prix. Dans un premier temps, l'objectif est d'en faire une jument de course et plus tard une mère. »

#4 Jézabella d'Ela (F) (lot 315) par Bird Parker et Saïga de Ginai (Jag de Bellouet) (en photo ci-dessous)
Prix : 24 000 € - Acquéreur : Mathieu Cafaro
Loïc Lerenard chez qui la pouliche va aller à l'entraînement : « C'est un achat du joueur de football Mathieu Cafaro qui joue à Reims. Il possède déjà trois chevaux chez moi à l'entraînement (Guépard Griff, Gios Dairpet et Halma Griff) ainsi qu'une autre chez Laurent Verva (Holly d'Ardennes). Il voulait un produit de Bird Parker, ce que l'on n'avait pas réussi à faire mercredi. Je crois qu'avec cet achat, il réalise un rêve de gamin car la mère est une fille de Jag de Bellouet qui était l'un de ses chevaux qui l'a marqué quand il allait aux courses avec son père. La pouliche se déplaçait bien. »




#5 Joy Marancourt (F) (lot 288) par Boléro Love et Brazza la Mésange (Sancho Pança)
Prix : 15 000 € - Acquéreur : Ecurie du Mascaret
Jeoffrey Lerner (Haras de Marancourt), le vendeur : « Si je n'avais pas fait une mauvaise année de ventes l'an dernier, je ne pense pas que je l'aurais vendue cette année. La mère était près du sang et avait beaucoup de vitesse. La pouliche a pris plus du côté de Boléro Love. Je serais étonné que vous (en s'adressant à l'acheteur) me disiez que ça ne va pas »
Franck Delanoé (Ecurie du Mascaret), l'acheteur : « C'est une pouliche qui se déplace très bien. Elle m'a séduit par son modèle et la façon dont elle se déplace. On voit aussi qu'elle a été bien nourri, ce qui est important. C'est seulement mon deuxième achat. Après un premier à 1 800 €, le second à 15 000 €. »

#6 Joconde de l'Aumoy (F) (lot 300) par Ni Ho Ped d'Ombrée et Colombe Mika (Jasmin de Flore)
Prix : 12 000 € - Acquéreur : Ecurie d'Helios
Franck Harel : « C'est une pouliche dans le sang par Ni Ho Ped d'Ombrée, un étalon que l'on aime bien avec le client qui l'achète, M. Leroux, qui gère l'Ecurie d'Helios avec lequel on a déjà acheté à Caen. A l'écurie, la meilleure est Eire d'Helios qui est aussi une fille de Ni Ho Ped d'Ombrée. Il fait des chevaux de course qui ne posent pas de souci normalement. Le prix est correct, dans la limite haute que l'on s'était donnés. Les beaux poulains se vendent un peu plus cher que les autres années. C'est un troisième achat pour ce client lors de ces ventes auxquels il faut ajouter un autre achat pour un autre client. Tous les ans, on en achète deux, trois, quatre, ça dépend. »

A voir aussi :
...
Coucou J'Arrive fait vibrer David Travert

Belle émotion à l'arrivée du Quinté de vendredi soir à Vincennes. Coucou J'Arrive (Nahar de Béval) a surgi pour finir et décrocher la plus belle victoire de sa carrière, à 9 ans. Même constat pour son propriétaire-entraîneur ...

Lire la suite
...
Une journée de poids

Avec deux Groupes 1, cette journée dominicale, dénommée la journée de l'Étrier, va distribuer au total 752 000€ d'allocations ! Avec ses 200 000€, le Prix de Normandie va jouer un rôle dans le classement des meilleurs étalons pères ...

Lire la suite
...
En mode Coupe d'Europe

Si l'élite a ses rendez-vous nationaux prochainement, on pense notamment aux Derby italien (dont les dernières batteries qualificatives se sont courues ce samedi) et suédois, de très bons éléments européens seront aux prises dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite