... ©Aprh
Actualité - 13.11.2021

Bahia Quesnot, pour briser la glace

Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) représentera la France, dimanche, sur l’hippodrome San Paolo, à Montegiorgio, en Italie, dans le Palio dei Comuni, un Groupe 1 disputé sur le mile, en trois batteries qualificatives et une finale. Cette course fameuse a été enlevée à plusieurs reprises par des champions français, mais il faut remonter à 2004 et à la victoire d’Infant du Bossis pour trouver un tricolore à son palmarès. C’est donc un écart de dix-sept ans que Bahia Quesnot s’expose à briser demain, ce qui ne sera pas une mince affaire.

Depuis quelque trente ans, la France a inscrit quatre fois son nom au palmarès du Palio des Communes, du succès de Bahama, en 1994, à celui d’Infant du Bossis, en 2004, en passant par celui de Dryade des Bois, en 1997, et celui de Java Darche, en 2003. L’an dernier, c’est Chief Orlando qui s’est imposé, pour la Norvège, mais un peu, aussi, pour la France, dans la mesure où il s’agit d’un fils d’Orlando Vici. Toutes nationalités confondues, la course a sacré nombre de vedettes du trotting, parmi lesquelles on peut citer Moni Maker (1999), Pegasus Boko (2005), Torvald Palema (2007) ou encore Pascia’ Lest (2016). Sans oublier, bien sûr, Peace of Mind, qui a fait le doublé, pour l’Italie, en 2017 et 2018, Opal Viking, auteur d’un triplé, pour la Suède, en 2006, 2008 et 2009, et, plus encore, Mack Grace S.M., quadruple lauréat, sous bannière italienne, en 2010, 2012, 2013 et 2014. L’Italie est d’ailleurs la plus titrée dans la course au cours de ces vingt dernières années, y comptant onze victoires, de celle de Turno Gas, en 2000, à celle de Cokstile, en 2019, obtenue dans le temps record de 1’10’’4. La suivent, sur la période, la Suède, avec six succès, et la France et la Norvège, avec deux succès chacune.

Les atouts français
Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) est confirmée sur les pistes étrangères et sur le mile, spécialement en Italie, où elle a remporté le Grand Prix Royal Mares II (Groupe 1, 1.600 mètres), sur l’hippodrome de Naples, à pareille époque, l’année dernière. Placée, ici, dans la troisième batterie, elle a hérité d’un bon numéro derrière la voiture, à savoir le 3, sachant que ses deux principaux rivaux, dans cette éliminatoire, en l’occurrence Chief Orlando (Orlando Vici), le vainqueur de 2020, et Akela Pal Ferm (Maharajah), s’élanceront à son extérieur, respectivement au couloir 4 et au couloir 6. Après une rentrée satisfaisante dans le Grand Prix du Sud-Ouest (Groupe 2), à Beaumont-de-Lomagne, Bahia Quesnot vient de prouver qu’elle montait tranquillement dans les tours en se classant deuxième de Bilooka du Boscail dans le Prix de la Ville de Hyères. L’opposition sera autre, cette fois, mais la jument de Junior Guelpa est en phase ascendante, après son break estival, et devrait pouvoir se qualifier pour la finale sans trop de problème.
Il n’y a pas de candidat français dans les deux autres batteries, mais les deux concurrents qui y sont les plus en vue ont pour pères des étalons hexagonaux. Il s’agit, dans la première batterie, de Zaccaria Bar, qui est par Ready Cash –et, soit dit au passage, une petite-fille de Mon Tourbillon– et a tiré, à l’instar de Bahia Quesnot, le numéro 3 derrière l’autostart, et, dans la deuxième batterie, de Night Brodde, qui est un fils d’Up and Quick et s’élancera du couloir 4.

Un hommage et une délégation
En une belle attention, chacune des trois batteries rend hommage à l’un des vainqueurs de la course. La première éliminatoire est ainsi la « batteria » Moni Maker, tandis que la deuxième est dédiée à Pascia’ Lest et la troisième –celle de Bahia Quesnot, peut-être est-ce de bon augure…– à notre Dryade des Bois. De même, chaque cheval, dans chaque batterie, représente l’une des vingt-quatre communes qui concourent. Bahia Quesnot est ainsi l’ « ambassadrice » de la commune de Montegranaro, alors que Chief Orlando, le tenant du titre, est l’ « émissaire », local, de Montegiorgio.

A voir aussi :
...
Coupe des Amateurs :
la finale des passionnés

C’est l’un des rendez-vous majeurs de la saison pour les amateurs. Après avoir gagné leurs billets lors des demi-finales la semaine dernière, quatorze amateurs disputent samedi à Vincennes le Prix Maurice Thévenon, la Finale de la ...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Le Prix Jacques de Vaulogé,
un Critérium avant la lettre

Le Prix Jacques de Vaulogé est au menu des prétendants au Critérium des 3 Ans depuis les années 1930, honorant la mémoire d’une figure, normande, de l’institution des courses au trot, de la fin du dix-neuviè...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite