... (© Jean-Charles Briens)
Actualité - 14.11.2021

Pascal Joly foudroyé en pleine course

La réunion de dimanche à Nantes a été endeuillée par la disparition subite de l’entraîneur Pascal Joly qui s’est effondré de son sulky alors qu’il participait à la première course. Âgé de 62 ans, Pascal Joly n’a malheureusement pas pu être réanimé par les services de secours. Son décès a été annoncé au micro de l’hippodrome sur lequel une minute de silence a été respectée.

Alors que les concurrents de la première course de la réunion de dimanche sur l’hippodrome du Petit-Port s’apprêtaient à aborder le dernier tournant, Pascal Joly, driver de Jigove du Greny (Vigove), est tombé lourdement en queue de peloton. Aussitôt pris en charge par le service médical de l’hippodrome, puis par les pompiers et le SAMU appelés en urgence devant la gravité de son état, l’homme du Haras du Greny, qu’il a créé et développé avec son épouse, Nathalie, à Saint-Gildas-des-Bois, à quelques kilomètres de Pontchâteau en Loire-Atlantique, n’a pu être sauvé. « Il y a une présomption forte que Pascal Joly a été victime d’un malaise cardiaque », a communiqué Jean-Pierre Vallée-Lambert, le président de la société de Nantes. Parmi les professionnels touchés dans leur ensemble, Stéphane Meunier s'est montré affecté à double titre par cette disparition : « Je suis peiné comme président du Syndicat des Entraîneurs mais aussi vis-à-vis de Richard, son fils, qui a travaillé à la maison. » En proie à des problèmes cardiaques depuis quelques mois, Pascal Joly avait souhaité poursuivre son activité, alors qu'il aura consacré sa vie aux chevaux. « C'était un garçon dur au mal, a réagi avec pudeur Eric Fournier, ancien entraîneur et agent d'Eric Raffin. Il aurait peut-être dû s'écouter davantage sur sa santé. » Après concertation, une majorité de socio-professionnels a souhaité que la réunion se poursuive une heure plus tard avant qu'une minute de silence ne soit respectée.
Toute la rédaction de 24 Heures au Trot adresse ses sincères condoléances à son épouse, Nathalie, et à ses enfants, Richard et Estelle, ainsi qu'à sa famille et à ses proches.

A voir aussi :
...
L'équipe Diable de Vauvert
réunie autour de son champion

Et si d'autres challenges attendaient encore Diable de Vauvert.

Lire la suite
...
Ô Diable, quel spectacle !

On attendait une victoire de sa part. Plus que cela, on voulait une démonstration de Diable de Vauvert, que sa réputation avait précédé dans l’arène de Solvalla. Le grand favori n’a pas déç...

Lire la suite
...
Walner fait tilt aux ventes Elitauktion

Il n'y avait qu'un produit de l'étalon-star américain Walner lors des ventes de l'Elitloppet de vendredi soir et la pouliche a réalisé le top-price de la vacation : 1.800.000 couronnes suédoises, soit environ 171.000€ pour cette pouliche qui devient ...

Lire la suite
...
Girolamo s'ouvre de nouveaux horizons

Ce n'est pas si commun qu'un vainqueur d'étape du Grand National du Trot ParisTurf vienne faire une incursion - et peut-être plus si affinités... - dans le Trophée Vert la même année. C'est pourquoi ...

Lire la suite