... ©Aprh
Résultat de course - 18.11.2021

Diamant de Tréabat brille toujours de mille éclats

C'est magique un cheval comme lui
Clément Frécelle

Pascal Monthulé avait prévenu : il n'hésitera pas à déferrer son Diamant de Tréabat (Kuadro Wild) pour les bonnes occasions qui vont se présenter à son trotteur âgé de 8 ans. Et ce Prix de l'Île d'Oléron faisait partie de la liste.

Ce n'était que la huitième fois de sa carrière que Diamant de Tréabat (Kuadro Wild) était présenté les quatre pieds nus. Et il continue d'améliorer ses déjà excellentes statistiques : il signe ici un cinquième succès dans cette configuration.
S'il n'explique pas à lui seul le niveau de compétition de Diamant de Tréabat à l'heure actuelle, l'effet déferrage est bien sûr central. Pour Pascal Monthulé, c'est la patience qui est aussi récompensée, lui qui a voulu n'user de cet artifice qu'avec parcimonie. Son trotteur donne aujourd'hui le meilleur de lui-même et son jockey Clément Frécelle joue les finisseurs du travail d'équipe bien fait : "On a connu un scénario idéal. Ne faisant pas d'effort durant la course, il sait aller très vite pour finir. Il n'a pas 500 000€ de gains par hasard. Il est au top en ce moment, physiquement et moralement. Le travail physique est réalisé par Pascal et son épouse gère le moral. C'est un pur français qui vieillit bien." La recette est donc parfaite et Diamant de Tréabat rend ici victorieusement 25m.
Si bien que le chrono fait afficher un bon 1'12''8 sur 2875m et Diamant de Tréabat de signer une performance équivalente à la sienne du mois d'avril dans le Prix Cornélia quand il finissait dauphin de Freeman de Houelle, trotteur du niveau d'un Prix de Cornulier (attendu lundi prochain en piste).

D'où vient-il ?

Premier des deux seuls produits de sa mère Sud Africa (7 800 €), il est le seul qualifié et vainqueur. Diamant de Tréabat porte les couleurs de son entraîneur Pascal Monthulé qui le possède en association avec son éleveur Jean-Pierre Gicquel et Henri Béasse. L'arrière grand-mère Unité du Verger (placée) compte dans sa descendance Pétille (148 180 €) et Dream du Roussoir (134 240 €). Elle est surtout l'aïeule de la classique Renommée d'Obret (739 762 €), d'où Gloria d'Obret (67 750 €).

7e | PRIX DE L'ILE D'OLERON
M - 2850 m - Groupe 3 - 90 000 €
DIAMANT DE TREABAT 1'12"8
Kuadro Wild x Sud Africa (Urfist des Pres)
Jockey : C. Frecelle - Entraîneur : P. Monthule
Propriétaire : P. Monthule - Eleveur : J. P. Gicquel
2e Diamant de Larre 1'13"6
3e Egao Jenilou 1'13"6
4e : Dynasty Peji - 5e : Eveil du Chatelet - 6e : Good Luck Quick - 7e : Gef de Play
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite