En bref - 19.11.2021

Girly Béco sur la touche pour l'hiver

Rencontré ce vendredi à Vincennes, Maxime Bézier nous a appris que sa pensionnaire classique Girly Béco (Tiégo d'Etang), lauréate à la fin du mois de septembre du Prix des Elites (Gr.1), ne serait pas revue de l'hiver. « La jument s'est fait une tendinite à un antérieur cette semaine. Ce sont sans doute des conséquences de son "gros" mois de septembre et elle sera absente du meeting d'hiver, nous explique l'entraîneur. Pour l'instant, on entre donc dans une phase de soin pour réparer la lésion et faire que cela cicatrise correctement. On va prendre notre temps. L'idée est de la reprendre au printemps et, si cela tient, de la présenter durant l'été et l'automne à l'attelé pour la remettre en route. Elle ne sera pas revue au monté avant l'hiver prochain si tout se passe au mieux évidemment. »
Peu confirmée à l'attelé, Girly Béco s'était néanmoins bien comportée cet été à Cabourg dans le Prix des Hêtres, se classant septième dans la réduction kilométrique d'1'14''2.

Hirondelle Sibey non partante dimanche à Modène

Engagée dans le Gran Premio Unione Europea (Gr.1), dimanche à Modène, Hirondelle Sibey (Gazouillis) ne sera finalement pas présente. La faute à un abcès à un pied nous a appris Jean-Michel Baudouin ce vendredi : « Elle était sensible d'un pied et un petit abcès est sorti. La jument a été attelée depuis. Rien de grave mais il fallait être parfait pour aller en Italie et ce n'est plus le cas. Elle va reprendre gentiment le travail. Cela m'étonnerait qu'elle coure le 12 décembre (N.D.L.R. : le Prix Ariste Hémard, Groupe 2 pour pouliches de 4 ans) et devrait aller directement sur le Critérium Continental (N.D.L.R. : le 26 décembre). » Quatrième dernièrement dans le Prix Marcel Laurent (Gr.2), Hirondelle Sibey avait alors laissé un peu son entourage sur sa faim. L'entraîneur continue : « Eric [Raffin] ne l'avait pas il voulait lors de ses dernières sorties et cet abcès est peut être un mal pour un bien. On va l'amener à travailler à Vincennes au début décembre et elle sera à son top pour le Critérium Continental. »
Ce dimanche, dans le Gran Premio Unione Europea, la délégation tricolore se trouve donc réduite au seul Hooker Berry (Booster Winner), confié à Andrea Guzzinati alors que Jos Verbeeck était à son sulky lors de sa précédente tentative italienne en septembre dans le Gran Premio Continentale (Gr.1) dont il a conclu dixième.

A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite