...
Résultat de course - 20.11.2021

Havanaise sort le grand jeu

Désinvolte lauréate le 20 octobre aux Sables-d'Olonne, Havanaise (Ricimer) a cette fois dû batailler pour franchir le poteau d'arrivée en tête dans la Finale de LeTROT Open des Régions Anjou-Maine des 4 ans. Le chronomètre final en témoigne puisqu'elle a trotté en 1'13''2 sur le parcours des 2875m. Il s'agit du nouveau record sur ce parcours lavallois pour un 4 ans, l'ancien étant de 1'13''3 et détenu depuis l'an dernier par Gounit de l'Airou (Quinoa du Gers). Sur le papier, le fer de lance de l'écurie de François-Pierre Bossuet semblait découvrir une tâche largement à sa portée mais elle a dû pour s'imposer se défaire d'un tenace Headscott (Village Mystic), déferré des quatre pieds pour la première fois. « Laval est une piste très roulante, donc ce n'est pas facile de rendre la distance aux chevaux en tête, a souligné le fils de Jean-Baptiste Bossuet au micro d'Equidia Racing. Ma jument a dû être forte pour gagner. Elle est beaucoup plus maniable qu'il y a un an. Pour moi, elle était moins affûtée que lors de sa victoire aux Sables-d'Olonne. C'est prévu qu'elle participe désormais au semi-classique face aux femelles de sa génération le 12 décembre (Prix Ariste Hémard - 2700m.). Elle ne va donc pas courir la finale à Vincennes où elle devrait rendre 50m. »

Un Galileo Bello revanchard

Anne-Françoise Donati a toujours beaucoup estimé Galileo Bello (Aladin d'Ecajeul). Et pour cause ! On se rappelle de la mésaventure de son cheval il y a deux ans dans la finale réservée aux 3 ans sur ce même hippodrome de Laval quand il s'était montré fautif à une cinquantaine de mètres de l'arrivée alors qu'il avait course gagnée et aurait devancé notamment Ganay de Banville (Jasmin de Flore). Samedi, Galileo Bello a en quelque sorte une revanche sur le mauvais sort en s'imposant en patron dans la Finale pour les 5 ans. « Le cheval a gagné en patron. Il ne faut pas oublier qu'il a devancé Gala Téjy à poteau égal dans sa carrière, a expliqué Anne-Françoise Donati sur Equidia Racing. Il est en gros retard de gains car i l souffre souvent des articulations. » D'ores et déjà engagé dans la finale nationale, Galileo Bello découvrira un engagement de choix si Anne-Françoise Donati décide de l'aligner, puisque le recul de 25m. est fixé à 121 000 € alors qu'il totalise dorénavant 115 500 €.

PARTANTS LAVAL - Samedi 20 Novembre
2 PRIX GEORGES LAMBERT - (17H17)
Course Premium - Attelé - Course A - Nationale - 36 000 € - 2 850 m
1GAZETTA DE LOUPAJ.-Ph. Raffegeau
2GAZELLE DE VALD4E. Lambertz
3GEORGES L'AVENTURED4A. Michel
4GLORIEUXPAM. Mottier
5GOLFEUR DES LOYAUXD4J. E. Abrivard
6GOUROUDPA. Dabouis
7GAYLORD JAYFPAF. Nivard
8GRAND SOURIRED4G. Martin
9GALILEO BELLODPB. Rochard
10GET HAPPY (+25 m)DPA. Abrivard
11GUEVARA DU PONT (+25 m)D4N. Bazire
12GALA TEJY (+25 m)E. Raffin
3e | PRIX PARIS TURF
Att - 2850 m - Course A - 34 000 €
HAVANAISE 1'13"2
Ricimer x Version Philo (Philotenor)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : F. P. Bossuet
Propriétaire : Ec. Tenor - Eleveur : Ec. Tenor
2e Headscott 1'13"9
3e Heureux de Bouere 1'14"
4e : Higor Dairpet - 5e : Homere des Noues - 6e : Havane de Pail - 7e : Heiko Vanceen
A voir aussi :
...
La pépite du mois
Just Love You ouvre la voie

LeTROT vient de lancer une nouvelle consultation sur son compte Twitter baptisée "La pépite du mois". Chaque mois, il s'agira d'élire son coup de cœur au sein d'une liste d'espoirs qui se sont mis en lumiè...

Lire la suite
...
Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est ré...

Lire la suite
...
It's A Dollarmaker :
une machine à rêve est en marche

Doté d'un physique de déménageur, It's A Dollarmaker a fait étalage de toute sa classe pour ses débuts sur la grande piste de Vincennes. Ce propre frère de Dollar Macker est tout simplement resté invaincu en ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite