... ©ScoopDyga
Résultat de course - 25.09.2020

Igor des Couperies éclipse les débutants

Il faisait des fautes et, là, il s’est montré sage.
Léo Abrivard

Marqué par de nombreuses disqualifications chez les inédits, dont celle du grandissime favori Italiano Vero, le Prix Bird Parker est tombé dans l’escarcelle d’Igor des Couperies, vendredi à Laval. Patient, le protégé de la famille Abrivard s’impose au sprint pour ouvrir son palmarès.

On a coutume de dire que « patience est mère de sureté ». Une maxime qui colle parfaitement à la course donnée par Léo Abrivard à son partenaire Igor des Couperies (Niky). À l’arrière-garde, le fils de Niky a attendu son heure en voyant ses adversaires – dont cinq inédits – s’enlever les uns après les autres avant de venir coiffer au sprint Idéale d’Arcey (Prince d’Espace) qui semblait partie pour la gloire. « Je suis arrivé tard et je suis parti derrière tout le monde, confie Léo Abrivard, driver du lauréat au micro d’Equidia Racing. À l’entrée de la ligne droite, il y avait encore du chemin à refaire, mais c’est un bon poulain et il l’a fait ! »
Sixième puis septième lors de ses deux premières sorties cet été, où il s’était notamment montré fautif au départ, le représentant de Laurent Abrivard rectifie le tir ici, faisant davantage preuve de sagesse. « Il faisait des fautes et, là, il s’est montré sage, explique son pilote. Il est brave, pas méchant mais est encore bébé dans sa tête et se fait peur d’un rien. Il faut qu’il apprenne et aujourd’hui (lire vendredi), c’était la bonne ! »
Ce qui n’a pas été le cas pour le très attendu inédit et grandissime favori Italiano Vero (Ready Cash). Très bien qualifié fin mai en 1’16’’4 à Caen, il a été disqualifié dès les premiers mètres de course. Juste avant l’épreuve, le pensionnaire de Philippe Allaire s’était également montré fautif en piste. Une première sortie à oublier pour ce poulain très estimé. Idem pour quatre autres inédits dont I Can Fly Delo (Ready Cash) et Invincible Charm (Rocklyn). Troisième, Impulse Lady (Prodigious) sauve l’honneur des débutants, étant la seule « novice » (avec Indice Deladou) à boucler son parcours.

D'où vient-il ?

Co élevé par Jacques Rousset et Laurent Abrivard, il est le premier produit de Chipie Speed (placée), laquelle est une soeur de Perle Speed (221 470 €), qui a donné au haras Eagle Speed (62 990 €) et Hacker Speed (16 200 €). C'est la famille d'Ice Speed (524 755 €) et de Trust Speed (335 140 €).

7e | PRIX BIRD PARKER
Att - 2225 m - Course F - 12 000 €
IGOR DES COUPERIES 1'19"6
Niky x Chipie Speed (Kiwi)
Driver : L. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. L. Abrivard - Eleveur : J. Rousset
2e Ideale d'Arcey 1'19"7
3e Impulse Lady 1'20"4
4e : I Got A Dream - 5e : Itsie - 6e : Imperial du Stade - 7e : Indice Deladou
A voir aussi :
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Fanal du Garden,
le pur droitier

Redoutable sur les pistes plates corde à droite, Fanal du Garden n'a pas manqué son objectif du jour en triomphant en force avec son mentor Laurent David à son sulky. Ce hongre de 6 ans est assurément à l'aube d'une belle saison estivale ...

Lire la suite
...
Hoyee et Franck Nivard :
une association de feu

En forme olympique depuis le début du mois de février, Franck Nivard a signé sa 28ème victoire de l'année en menant au succès une pouliche intéressante. Son nom : Hoyee. Cette fille de Charly du Noyer ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite