... ©ScoopDyga
Résultat de course - 25.09.2020

Igor des Couperies éclipse les débutants

Il faisait des fautes et, là, il s’est montré sage.
Léo Abrivard

Marqué par de nombreuses disqualifications chez les inédits, dont celle du grandissime favori Italiano Vero, le Prix Bird Parker est tombé dans l’escarcelle d’Igor des Couperies, vendredi à Laval. Patient, le protégé de la famille Abrivard s’impose au sprint pour ouvrir son palmarès.

On a coutume de dire que « patience est mère de sureté ». Une maxime qui colle parfaitement à la course donnée par Léo Abrivard à son partenaire Igor des Couperies (Niky). À l’arrière-garde, le fils de Niky a attendu son heure en voyant ses adversaires – dont cinq inédits – s’enlever les uns après les autres avant de venir coiffer au sprint Idéale d’Arcey (Prince d’Espace) qui semblait partie pour la gloire. « Je suis arrivé tard et je suis parti derrière tout le monde, confie Léo Abrivard, driver du lauréat au micro d’Equidia Racing. À l’entrée de la ligne droite, il y avait encore du chemin à refaire, mais c’est un bon poulain et il l’a fait ! »
Sixième puis septième lors de ses deux premières sorties cet été, où il s’était notamment montré fautif au départ, le représentant de Laurent Abrivard rectifie le tir ici, faisant davantage preuve de sagesse. « Il faisait des fautes et, là, il s’est montré sage, explique son pilote. Il est brave, pas méchant mais est encore bébé dans sa tête et se fait peur d’un rien. Il faut qu’il apprenne et aujourd’hui (lire vendredi), c’était la bonne ! »
Ce qui n’a pas été le cas pour le très attendu inédit et grandissime favori Italiano Vero (Ready Cash). Très bien qualifié fin mai en 1’16’’4 à Caen, il a été disqualifié dès les premiers mètres de course. Juste avant l’épreuve, le pensionnaire de Philippe Allaire s’était également montré fautif en piste. Une première sortie à oublier pour ce poulain très estimé. Idem pour quatre autres inédits dont I Can Fly Delo (Ready Cash) et Invincible Charm (Rocklyn). Troisième, Impulse Lady (Prodigious) sauve l’honneur des débutants, étant la seule « novice » (avec Indice Deladou) à boucler son parcours.

D'où vient-il ?

Co élevé par Jacques Rousset et Laurent Abrivard, il est le premier produit de Chipie Speed (placée), laquelle est une soeur de Perle Speed (221 470 €), qui a donné au haras Eagle Speed (62 990 €) et Hacker Speed (16 200 €). C'est la famille d'Ice Speed (524 755 €) et de Trust Speed (335 140 €).

7e | PRIX BIRD PARKER
Att - 2225 m - Course F - 12 000 €
IGOR DES COUPERIES 1'19"6
Niky x Chipie Speed (Kiwi)
Driver : L. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. L. Abrivard - Eleveur : J. Rousset
2e Ideale d'Arcey 1'19"7 Prince d'Espace x Queen d'Arcey
3e Impulse Lady 1'20"4 Prodigious x Kiocalba
4e : I Got A Dream - 5e : Itsie - 6e : Imperial du Stade - 7e : Indice Deladou
A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite