... ©Scoopdyga
Résultat de course - 24.11.2021

Stéphane Provoost au Mans comme chez lui

Je joue le jeu à fond
Stéphane Provoost

Tiger Danover en 2017 lors de la première venue du GNT au Mans. Et maintenant Bad Julry (Prince Gédé) en 2021 pour le second passage du tournoi. Stéphane Provoost est décidément au Mans comme chez lui !

L'entraîneur le plus en vue en nombre de partants dans le GNT 2021 (comme souvent) remporte une première étape cette année grâce à Bad Julry (Prince Gédé), comme une récompense bien méritée : "Magnifique, j'avais dit à Anthony {Barrier} d'y croire et il confirme sa belle course à Nantes. Au boulot il était mieux que Deganawidah (Kaisy Dream) mais personne n'y croyait pour autant ! Ça fait deux victoires ici avec deux trotteurs de dix ans, ce qui est simplement dû au hasard. Mais pas ce succès, car je joue le jeu du tournoi à fond et je suis récompensé en gagnant la dernière étape provinciale, c'est super." De là à émettre des ambitions aux classements généraux ? "Non, les frères Terry devraient gagner le challenge des entraîneurs et Deganawidah ne passe pas Crack Money au général mais gagner une étape c'est déjà beau."

Classement chevaux
Crack Money 71 PTS
Deganawidah 69 PTS
Bad Julry 56 PTS
Humble, Stéphane Provoost devra tout de même étudier la perspective de la Finale (et ses points doublés), lui qui pointe désormais à douze longueurs de Patrick Terry au classement des entraîneurs. Quant à sa grande assiduité au GNT, elle ne se dément pas : il présentait ce mercredi ses 26ème et 27ème partants dans le challenge 2021 !
Depuis son acquisition au printemps aux ventes Arqana Trot pour la somme modique de 4000€, Bad Julry (Prince Gédé) a désormais gagné 83 890€ ! Son nouveau mentor commentant : "Je n'ai pas eu peur de prendre la suite de Jean-Paul Gauvin !" Soulignons que Bad Julry a remporté cette course à une cote rarissime pour ce genre de compétition : 78/1 !

D'où vient-il ?

Issu comme son nom l'indique de l'élevage de Jean-Paul Gauvin, il est le 2ème produit de sa mère, lauréate de six courses et plus de 150.000€ de gains, elle-même soeur de la bonne Ophélie de Bas qui a donné le classique Epic Julry, 3ème du Critérium des 3 ans (379 970€ et 14 victoires).

4e | GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Att - 2950 m - Groupe 3 - 85 000 €
BAD JULRY 1'13"8
Prince Gede x Milady de Bas (Shining)
Driver : A. Barrier - Entraîneur : S. Provoost
Propriétaire : Ec. Danover - Eleveur : Ec. J. P. Gauvin
2e Gout Baroque 1'13"9
3e Clarck Sotho 1'13"4
4e : Fly Speed - 5e : Deganawidah - 6e : Fakir Merite - 7e : Eros du Chene
A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite