... © Aprh
Résultat de course - 25.11.2021

Horace, pour Ready

Le favori Horace du Goutier (Ready Cash) fait grosse impression dans la dernière compétition du programme, le Prix de Picardie, course A pouvant servir de tremplin vers les semi-classiques, pour laquelle il avait été spécialement préparé par son entraîneur Sébastien Guarato. Drivé en confiance par Hugues Monthulé, l'élève de Jean Cottin a tôt fait de prendre la direction des opérations, avant de durcir le ton et de se détacher dans la phase finale. Sa dauphine et principale opposante à la cote, Huwaga, doit se contenter de la deuxième place, à distance. Elle est, comme lui, par Ready Cash, qui est également l'auteur de la lauréate de la course précédente, First Princess, et celui de Brillantissime et Django Riff, d'où, respectivement, Haïti Island et India Song, deux autres des vainqueurs du jour. Un brillant tir groupé pour le n°1 français.

First Princess porte bien son nom

Une belle course sous la selle que ce Prix de l'Ile de Ré, labellisé B, gagné, l'an passé, par Douchka Wind. Cette année, l'épreuve est l'apanage d'une autre jument, First Princess (Ready Cash), la moins riche du lot, mais la plus en vue, que Mathieu Mottier place en position d'attente, près de la tête, et qui va chercher, pour finir, la grande animatrice, Edition Géma (Prince Gédé), laquelle a occasionné deux faux départs, ce qui vaudra quinze jours de mise à pied à sa partenaire, Gaëlle Godard. Les chevaux du second poteau ne peuvent revenir, aussi talentueux soient-ils, tels Chalimar de Guez (Nahar de Béval) et Diamant de Larré (Magnificent Rodney), dans une course insuffisamment sélective pour rendre la distance. First Princess signe la dixième victoire de sa carrière et offre un quatre-vingt-douzième succès, cette année, à son partenaire qui commente sur Equidia : « Elle est très régulière, faisant toutes ses courses. C'est une bonne jument, qui a un brin de vitesse pour finir. Aussi l'ai-je reprise, à l'intersection des pistes, pour mieux la relancer ensuite et elle n'a laissé aucune chance à ses adversaires dans la ligne droite. Elle peut monter de catégorie cet hiver. »

PARTANTS VINCENNES - Jeudi 25 Novembre
7 PRIX DE L'ILE DE RE - (17H20)
Course Premium - Monté - Course B - Europeenne - 67 000 € - 2 850 m
1FIRST PRINCESSD4M. Mottier
2DINO VOLOD4L. Abrivard
3CIMARROND4A. Andre
4DERBY D'ANJOUP4A. Barrier
5ECLAT DE VERREPAA. Gendrot
6CONCERTO GEDED4G. Martin
7DOW JONES EMGED4M. Bazire
8EDITION GEMAD4G. Godard
9CAPORAL DE BRYL. Piton
10FREYJA DU PONT (+25 m)M. Herleiksplass
11CESAR DE VRIE (+25 m)D4L. Balu
12DIAMANT DE LARRE (+25 m)D4B. Rochard
13CHALIMAR DE GUEZ (+25 m)D4J. Y. Ricart
14DREAM DE LASSERIE (+25 m)D4A. Abrivard
8e | PRIX DE PICARDIE
Att - 2850 m - Course A - 53 000 €
HORACE DU GOUTIER 1'13"8
Ready Cash x Uniflore Daidou (Coktail Jet)
Driver : H. Monthule - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Ec. Saint Martin - Eleveur : S.C.E.A. des Bissons
2e Huwaga 1'14"3
3e Fascination (den) 1'14"3
4e : Hermes d'Ecotay - 5e : Hamilton Renka - 6e : Harmoniously - 7e : Heart Of Gold
A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite