... ©Aprh
Résultat de course - 25.11.2021

Epsom d'Herfraie, vers la finale du GNT

On attendait Epsom d'Herfraie (Rieussec) et Equinoxe (Texas Charm), dans ce quinté, et on n'a pas été déçu, l'un et l'autre s'emparant des deux premières places. Le premier a construit son succès comme il aime à le faire, prenant l'avantage de bonne heure et durcissant le ton, en véritable rouleau compresseur qu'il est. Dans la ligne droite, il n'était pas menacé par la fin de course, pourtant étourdissante, de son rival, qui avait mis beaucoup de temps à se dégager de l'emprise du peloton. Epsom d'Herfraie renouait ainsi avec le succès, après un break de six mois et deux parcours de remise en jambes cet automne. Il faut rappeler qu'il était demeuré invaincu, en cinq sorties, l'hiver dernier, à Vincennes, et qu'il en est, au total, à quinze succès, en vingt-cinq tentatives, égalant ici, en 1'12''7, son précédent record, déjà signé sur le sélectif tracé des 2.850 mètres de la grande piste. Sujet assez fragile, ayant connu plusieurs interruptions de carrière, le fils de Rieussec apparaît dans les meilleures dispositions à l'aube de ce meeting, ce que confirme, son entraîneur, Jean-Michel Baudouin, sur Equidia : « C'est bien, car je l'estime seulement à 80 ou 90 % de ses capacités. Il va monter sur cette course. C'est beau, en tous cas, de le retrouver à ce niveau, d'autant qu'il a les jambes fragiles. Il est qualifié pour la finale du GNT et on va peut-être se laisser tenter. »
Trois chevaux participant à cette course ont été contrôlés à leur arrivée sur l'hippodrome a fait savoir LeTROT.

Inshore: passeport pour l'élite ?

Estimé par son mentor, Laurent-Claude Abrivard, Inshore (Real de Lou) réussit, dans le Prix de Meyssac, de brillants débuts sous la selle, faisant sa course devant, tout seul, et n'étant jamais approché. En huit courses, il compte, désormais, autant de victoires que de disqualifications. Au vu de sa démonstration du jour, son entourage évoque une éventuelle participation au prochain Prix de Vincennes : « Ce n'est pas une impossibilité, en effet, déclare son jockey, Alexandre Abrivard, sur Equidia Racing. Le cheval fait belle impression, mais il ne faut pas non plus aller trop vite en besogne. Il est très doué, mais il faut qu'il soit sage. Là, j'ai pris le parti de "rouler" à sa main et il gagne vraiment facilement. Il aurait pu refaire un tour ! »

PARTANTS VINCENNES - Jeudi 25 Novembre
2 PRIX DE MEYSSAC - (14H25)
Course Premium - Monté - Course C - Mâles - 38 000 € - 2 700 m
1INSHOREA. Abrivard
2INDIAN MYSTICP4D. Thomain
3INSTINCTIFPAD. Bonne
4IDEFIX D'OURVILLEPAM. Collet
5ICARE DES VALOISC. Levesque
6IPSOS DE SIMMP4E. Raffin
7IDEAL DU NOYERG. Godard
8IAKIMA. Gendrot
1ère | PRIX DE SILLE LE GUILLAUME
Att - 2850 m - Course C - 58 000 €
EPSOM D'HERFRAIE 1'12"7
Rieussec x Thetis d'Herfraie (Hulk des Champs)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : J. M. Baudouin
Propriétaire : Ec. le Rivage - Eleveur : P. J. Loivel
2e Equinoxe 1'12"8
3e Eileen 1'12"9
4e : Concerto Cointerie - 5e : Ezalyo Smart - 6e : C d - 7e : Eadshot Josselyn
A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite