... © ScoopDyga
Résultat de course - 29.11.2021

Etoile de Quesny : la patience paie

Belle jument alezane, Etoile de Quesny (Legs du Clos) n'a pas mis longtemps à retrouver son meilleur niveau. Après une rentrée en octobre, la protégée de Jean-Pierre Thomain était présentée pieds nus et s'est révélée intraitable pour épingler sa cinquième course de l'année, la quatrième à Vincennes. Son driver David Thomain nous explique à son sujet : « À l'âge de 3 ans, elle était d'un niveau modeste. Lors de son année de 4 ans, elle s'est un peu améliorée mais était toujours fautive. Au fil des saisons, elle a pris de l'assurance et de la force, ce qui lui a permis de gravir les échelons. Depuis deux bonnes années, on sait qu'elle a un moteur mais elle n'était pas toujours pratique à piloter dans le parcours. Son chrono du jour montre qu'elle ne cesse de s''améliorer (1'12''5 sur le parcours des 2.700 mètres grande piste ; son ancien record sur cette distance était de 1'13''4). À mon sens, elle n'était pas encore au top aujourd'hui (lire lundi). À 7 ans, elle n'est pas fatiguée puisqu'en début de carrière, on ne l'a pas bousculée. Elle est pour ainsi dire toute neuve. Je la préfère sur les longues distances car elle a le temps de bien s'équilibrer en début de parcours. Sa tenue est sa principale qualité. »

Grâce du Digeon poursuit son ascension

Charles Dreux peut avoir le sourire ce lundi à Vincennes. Sa jument Grâce du Digeon (Séduisant Fouteau) enregistre sa quatrième victoire consécutive. En trois courses depuis le début du meeting d'hiver, cette fille de Séduisant Fouteau n'a pas encore connu la défaite. « Ma jument est arrivée en forme au bon moment lors du début du meeting d'hiver, nous a dit le professionnel mayennais. Etant donné qu'elle était bien souple après sa dernière victoire du 19 novembre, je n'ai pas hésité à la courir une troisième fois en l'espace de trois semaines. Tout le monde voulait son dos aujourd'hui. Eric (Raffin) n'a pas été vite en montant. Pour finir, elle fonçait. C'est plus facile quand on a une jument qui peut aller devant. Elle m'épate quand même car elle franchit les paliers facilement. Pour l'instant, elle n'a encore jamais eu de débouche-oreilles. La jument a encore une course dans une semaine mais on va être raisonnable. Elle ne va pas courir et sera revue le 2 janvier sur les 2.700 mètres de la grande piste (course européenne fermée à 132 000€ pour juments de 6 ans). »
Grâce du Digeon devient la première à afficher trois victoires durant le meeting. Elle se détache d'un groupe de cinq compétiteurs à deux victoires comprenant notamment Ampia Mede Sm.

1ère | PRIX DE MESLAY DU MAINE
Att - 2700 m - Course C - 56 000 €
ETOILE DE QUESNY 1'12"5
Legs du Clos x Princesse Quesny (Bon Conseil)
Driver : D. Thomain - Entraîneur : J. P. Thomain
Propriétaire : D. Julienne - Eleveur : D. Julienne
2e Diamant Roc 1'12"6 Treskool du Caux x Pasticia du Boulay
3e Dream To Gis 1'12"9 Niky x Rocky Mountain
4e : Diablo de Caponet - 5e : Dream - 6e : Domino Dream - 7e : Etonne de Carsi



5e | PRIX DE ROZAY EN BRIE
Att - 2700 m - Course C - 43 000 €
GRACE DU DIGEON 1'14"8
Seduisant Fouteau x Ancolie de Laigne (Tenor de Baune)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : Ch. Dreux
Propriétaire : Ch. Dreux - Eleveur : P. Forgin
2e Geisha Speed 1'14"9 Uriel Speed x Star Speed
3e Gana de Ligny 1'15" Love You x Queiza de Ligny
4e : Galaxie de Flam - 5e : Gazoline du Seux - 6e : Gianina Bella - 7e : Gravure Gema
A voir aussi :
...
Gamay de l'Iton
se sort des bouchons

Le troisième et dernier Groupe 3 de la réunion s'adressait aux 6 ans n'ayant pas gagné 345 000 €. Ce Prix Michel-Marcel Guogeon est revenu à Gamay de l'Iton qui fait la différence en quelques mètres seulement après avoir longtemps dû ...

Lire la suite
...
Iron Meslois
ouvre enfin son palmarès

La trente-deuxième fut la bonne. Iron Meslois a signé la première victoire de sa carrière dans le Prix Bellino II (Gr. 3) en prenant la mesure d'Intouchable, qui n'a pas démérité.

Lire la suite
...
Hatchet Man renoue
avec le succès dans les groupes

Le beau et bon Hatchet Man s'est imposé en costaud dans le Prix de Mirande (Gr. 3). Il commence de la meilleures des manières l'année 2022 et n'a pas encore tout montré.

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard tourne
la page du monté

C’est une page qui se tourne dans la carrière de Matthieu Abrivard (36 ans) à l’issue de ce Prix de Cornulier où il se classe quatrième en selle sur Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Alors qu’il a ...

Lire la suite