...
Résultat de course - 30.11.2021

Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre eux sont qualifiés) pour sa première année de production (les "J"), Diablo du Noyer a donc vu son premier produit s'imposer en piste. Jerusalem avait été disqualifiée lors de son unique sortie au mois d'août sur le gazon d'Arras. Avant le coup, son mentor Julien Le Mer ne s'attendait pas à poser pour la photo, comme il l'a déclaré sur Equidia Racing. "Le boulot sur cette pouliche a été fait en amont par mon ami Jean-Robert Declercq. Je n'ai fait que l'endurcir au travail. Je n'ai pas inventé grand chose. J'avais dit à Franck (Nivard) d'assurer un chèque car la pouliche n'avait pas d'argent sur son compte en banque. Pour moi, ce soir (lire mardi), on était juste en dessous les bonnes pouliches de 2 ans. C'est donc très prometteur de la voir gagner. Le matin, elle accompagne mes bons chevaux." Son driver, Franck Nivard, a également été séduit par cette pouliche. "J'avais gagné avec sa mère (Anine), une petite jument sympa. Ce soir, je me suis baladé. Dans le dernier tournant, j'étais au petit trot. Je devais assurer un chèque mais je me suis dit : allez on y va (rires)." En 2016, Erminig d'Oliverie (Scipion du Goutier) a épinglé cette épreuve en trottant 1'16''5 sur le parcours des 2100m. Grande et petite piste autostart. Franck Nivard était à son sulky. Jérusalem a trotté pour sa part 1'15''2 sur ce même parcours.

Island Love, une pouliche d'avenir

Comme nombre de jeunes éléments labellisés Dubois, Island Love (Royal Dream) monte en puissance progressivement après un début de carrière formateur. Après des débuts victorieux à Vincennes le 2 novembre, la fille de Royal Dream enchaîne cette fois-ci sur la grande piste, faisant parler sa tenue. Julien Dubois s'est montré élogieux à son sujet sur Equidia Racing : "Ma pouliche a été bonne car nous n'avons pas eu une course facile. Je sais qu'elle a la moëlle. Elle manque encore de maniabilité. Elle n'est pas encore bien réglée, c'est pour ça que je la laisse dérouler. Pour finir, j'avais encore du gaz mais elle poussait sur sa gauche. J'ai donc dû assurer. C'est une pouliche qui va bien vieillir." Island Love offre une 35ème victoire à Julien Dubois en tant qu'entraîneur depuis le début de ce millésime 2021. Island Love est le premier produit de Belly Dance, quintuple lauréate dont deux fois à Vincennes, à l'attelé et au monté.

5e | PRIX DES GIROFLEES
Att - 2100 m - Course B - 36 000 €
JERUSALEM 1'15"3
Diablo du Noyer x Anine (Horse du Chene)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : J. le Mer
Propriétaire : Cl. Guedj - Eleveur : G. M. Brami
2e Joyful Diva 1'15"4 Sam Bourbon x Cash Diva
3e Joyce Beauty 1'15"8 Royal Dream x Vendetta de Joudes
4e : Jolie Poupee - 5e : Jeep du Pont - 6e : Jolly Star Jiel - 7e : Just For Life



3e | PRIX DE LA FERTE-VIDAME
Att - 2700 m - Course C - 38 000 €
ISLAND LOVE 1'14"9
Royal Dream x Belly Dance (Prodigious)
Driver : J. Dubois - Entraîneur : J. Dubois
Propriétaire : Ec. Etoile - Eleveur : J.-Ph. Dubois
2e Ironie du Guelier 1'15" Quaker Jet x Balvina
3e Image Charentaise 1'15"2 Canadien d'Am x Blouette Darling
4e : Irmyla de Sommaire - 4e : Illiana du Clos - 6e : Ivana des Racques - 7e : Inaya Matidy
A voir aussi :
...
Gamay de l'Iton
se sort des bouchons

Le troisième et dernier Groupe 3 de la réunion s'adressait aux 6 ans n'ayant pas gagné 345 000 €. Ce Prix Michel-Marcel Guogeon est revenu à Gamay de l'Iton qui fait la différence en quelques mètres seulement après avoir longtemps dû ...

Lire la suite
...
Iron Meslois
ouvre enfin son palmarès

La trente-deuxième fut la bonne. Iron Meslois a signé la première victoire de sa carrière dans le Prix Bellino II (Gr. 3) en prenant la mesure d'Intouchable, qui n'a pas démérité.

Lire la suite
...
Hatchet Man renoue
avec le succès dans les groupes

Le beau et bon Hatchet Man s'est imposé en costaud dans le Prix de Mirande (Gr. 3). Il commence de la meilleures des manières l'année 2022 et n'a pas encore tout montré.

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard tourne
la page du monté

C’est une page qui se tourne dans la carrière de Matthieu Abrivard (36 ans) à l’issue de ce Prix de Cornulier où il se classe quatrième en selle sur Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Alors qu’il a ...

Lire la suite