...
Actualité - 01.12.2021

Bye-bye novembre : notre top-10 du début de meeting

Une première page se tourne pour ce meeting d'hiver de Vincennes 2021/2022. Nous sommes le 1er décembre. Bonjour décembre, bye-bye novembre. C'est le moment de faire un premier point sur le début de meeting et de s'arrêter sur les premières grandes impressions. Nous vous proposons un tour d'horizon factuel d'un côté avec chiffres et données et une approche plus subjective de l'autre avec deux tops-5 chevaux : un à l'attelé et l'autre au monté.

Commençons par les classements. Dans le tableau attelé, huit performers ont été cités et retenus dans nos échanges. La synthèse permet d'établir la short-list suivante (avec un maximum de 3 points pour les premiers, 2 et 1 point pour les suivants) :
1- Ampia Mede Sm (Ganymède) : 3 points
1- Face Time Bourbon (Ready Cash) : 3 points
3- Gaspar de Brion (Singalo) : 2 points
3- Inoubliable (Prodigious) : 2 points
3- It's A Dollarmaker (Saxo de Vandel) : 2 points.
Après ce top-5, viennent : Grâce de Digeon (Séduisant Fouteau), Horace du Goutier (Ready Cash) et Just Love You (Love You), tous à 1 point.

Des données non comparables au précédent meeting
Le fait que l'exercice 2021/2022 ait débuté avec une semaine de retard sur le précédent (lequel avait été lancé le 28 octobre 2020 contre le 3 novembre 2021 pour l'actuel) change évidemment beaucoup de données.
En novembre, depuis le lancement officiel du meeting, 18 réunions se sont disputées, pour un total de 144 courses. 1.902 partants ont été enregistrés, ce qui donne une moyenne de 13,21 concurrents pas course. L'an dernier, au 30 novembre, nous en étions à 22 réunions, 174 courses et 2.293 partants (soit 13,18 candidats par course).

TOP-5 ATTELÉ

Ce sont de notre point de vue, celui d'une rédaction passionnée par le trot, les premiers grands acteurs de l'hiver - lequel n'est pas encore vraiment commencé sauf dans l'univers parallèle du trot. Par souci de simplicité, supprimons les ex-aequos et classons-les de 1 à 5 en fonction de leur nombre de points puis par ordre alphabétique.

1- Ampia Mede Sm (Ganymède)
Palmarès : 45 courses / 17 victoires / Gains : 374.996 €
Ses victoires : 17/11 (Prix Marcel Laurent) et 27/11 (Prix de Chenonceaux) avec la déclaration suivante de son entraîneur Fabrice Souloy : « Je pense que dans le « Bourbonnais » (Qualif#2) ou le « Bourgogne » (Qualif#5), elle ne pourra pas courir faute de gains suffisants même si je suis sûr et certain qu’elle aurait sa chance. La seule épreuve qualificative au Prix d'Amérique qu’elle peut courir est le Prix Ténor de Baune. C’est comme ça, il faudra le gagner et je pense qu’elle peut le faire. »
Notre avis : elle est tout simplement devenue une candidate légitime à une place sur le podium du Prix d'Amérique Legend Race.

2- Face Time Bourbon (Ready Cash)
Palmarès : 42 courses / 35 vict. / Gains : 3.365.380 €
Sa victoire : 21/11 (Qualif#1 Prix d'Amérique Races ZEturf - Prix de Bretagne) avec la déclaration suivante de son entraîneur Sébastien Guarato : « C’est exceptionnel ce qu’il fait encore aujourd’hui. Le plus dur sera qu’il reste en bonne santé. Si c’est le cas, il a encore de deux très belles années à faire. Il a été en roue libre. Quand les chevaux sont bien comme lui, il n’y a pas besoin de déboucher ou de baisser les œillères. »
Notre avis : le crack dans toute son acception qui a parfaitement réussi son entrée dans ce nouveau meeting et évolue toujours un (ou plusieurs) cran(s) au-dessus des autres. Impossible de ne pas envisager une troisième victoire dans le Prix d'Amérique.

3- Gaspar de Brion (Singalo)
Palmarès : 22 courses / 9 victoires / Gains : 186.440 €
Sa victoire : 18/11 (Prix de Belfort) avec la déclaration suivante de son entraîneur Matthieu Abrivard : « Déferré des quatre, c'est du velours à driver. Il est bien dans sa tête, il s'économise bien. »
Notre avis : déjà très impressionnant lors du précédent meeting - il s'était alors permis de boucler un parcours victorieux en 1'10''5 sur 2.100 mètres autostart, il confirme qu'il devrait encore monter en gains cet hiver.

4- Inoubliable (Prodigious)
Palmarès : 16 courses / 4 victoires / Gains : 253.610 €
Sa victoire : 27/11 (Prix Annick Dreux - Critérium des Pouliches) avec la déclaration suivante de Jean-Philippe Dubois à propos de la marge de sa partenaire : « J’attendais un peu que cela vienne pour avancer. »
Notre avis : elle n'a pour l'instant jamais pu briller contre les mâles devant affirmer sa seule supériorité sur les femelles. Cette pouliche qui n'était sans doute pas encore venue au printemps pourrait enfin étendre son règne en fin d'année et viser une place sur le podium dans le Critérium des 3 Ans (Gr.1) avec un parcours à l'économie comme l'envisage déjà Jean-Philippe Dubois : « Il faut que je courre battu contre les mâles. »

5- It's A Dollarmaker (Saxo de Vandel)
Palmarès : 6 courses / 6 victoires / Gains : 60.750 €
Sa victoire : 29/11 (Prix de Gueret) avec la déclaration suivante de son entraîneur Sébastien Guarato : « C'est un top cheval. Chez les 3 ans, c'est mon meilleur. Le matin à l'entraînement, il me montre qu'il a énormément de classe. Au printemps prochain, il sera encore plus fort. Il fera mal à ses adversaires au monté. À l'avenir, on pourra également lui mettre des artifices. Il pourra courir contre les meilleurs. »
Notre avis : il est doté d'un modèle hors-norme et est déjà capable d'exploiter une bonne part de son potentiel physique. Sa marge de progrès apparaît encore très importante.

Le Quinté de samedi sur la petite piste
Les épreuves initialement sélectionnées pour servir de support au Quinté+ n'ayant pas réuni assez de partants, l'événement se disputera sur la petite piste, dans le Prix de Marennes-Oléron, une épreuve pour 5 ans qui compte encore 16 engagés ce mercredi à quelques heures de la déclaration des partants.

It's A Dollarmaker, un 3 ans de notre sélection

© Aprh
TOP-5 MONTÉ

Dans le tableau monté, huit performers ont été cités et retenus dans nos échanges. La synthèse permet d'établir la short-list suivante (avec un maximum de 3 points pour les premiers, 2 et 1 point pour les suivants) :
1- He And Me (Bird Parker) : 3 points
1- Inshore (Réal de Lou) : 3 points
3- Etoile de Bruyère (Kénor de Cossé) : 2 points
3- Grandvillaise Bleue (Jag de Bellouet) : 2 points
3- Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré) : 2 points
Après ce top-5, viennent : Georgica Gédé (Atlas de Joudes), Héroïne du Citrus (Bilibili) et India Song (Django Riff), tous à 1 point.

Là encore, par souci de simplicité, supprimons les ex-aequos et classons-les de 1 à 5 en fonction de leur nombre de points puis par ordre alphabétique.

1- He And Me (Bird Parker)
Palmarès : 24 courses / 6 victoires / Gains : 109.740 €
Sa victoire : 26/11 (Prix Leona). Après un succès à Enghien durant l'été son entraîneur Michel Lenoir pensait déjà au monté : « Le cheval prend confiance en lui. On a pu rallonger son enrênement. C’est un élément de grande qualité qui a un très bon moteur. Il n’est jamais fatigué, c’est un vrai dur. Il a l’étoffe d’un grand. Je le compare souvent à Insert Gédé. Lui aussi n’était pas facile à ses débuts. S’il fait la même carrière, je signe tout de suite. On va sans doute le présenter au monté l’année prochaine. »
Notre avis : son entourage n'a donc pas attendu 2022 pour le présenter sous la selle. Vu la démonstration effectué par He and Me lors de ses débuts dans la spécialité, il a visiblement très bien fait.

2- Inshore (Réal de Lou)
Palmarès : 8 courses / 4 victoires / Gains : 40.050 €
Sa victoire : 25/11 (Prix de Meyssac) avec la déclaration suivante de son jockey Alexandre Abrivard : « Le cheval fait belle impression, mais il ne faut pas non plus aller trop vite en besogne. Il est très doué, mais il faut qu'il soit sage. Là, j'ai pris le parti de "rouler" à sa main et il gagne vraiment facilement. Il aurait pu refaire un tour ! Une participation au Prix de Vincennes n'est pas impossible. »
Notre avis : débuts plus que réussis sous la selle et une recrue qui va vite taper à la porte du club des meilleurs.

3- Etoile de Bruyère (Kénor de Cossé)
Palmarès : 54 courses / 7 victoires / Gains : 862.220 €
Sa performance : 2e le 8/11 (Prix Reynolds) avec la déclaration suivante de son entraîneur Charles Dreux : « Je sentais ma jument vraiment bien au travail, raison pour laquelle j'ai décidé de la courir déferrée et en mode « Cornulier ». J'ai voulu voir et j'ai vu qu'elle était déjà très bien. Par conséquent, elle va avoir un programme allégé d'ici le « Cornulier » afin qu'elle arrive dessus au pic de sa forme. »
Notre avis : son retour au monté est plus que prometteur. Elle pose une nouvelle fois sa candidature au Prix de Cornulier (2e en 2020, 3e en 2021).

4- Grandvillaise Bleue (Jag de Bellouet)
Palmarès : 39 courses / 6 victoires / Gains : 370.260 €
Sa victoire : 22/11 (Prix Edmond Henry) avec la déclaration suivante de sa jockey Camille Levesque : « Ma jument était bien aujourd'hui mais pas encore dans le même état de forme que cet été. Ce qu'elle a fait en fin d'été, c'était magnifique. Elle n'aurait jamais dû perdre le Prix des Élites. La jument est en plein progrès. (...) Bien entendu, on va axer sa préparation pour le Prix de Cornulier, comme beaucoup... »
Notre avis : cette fille de Jag de Bellouet semble toujours progresser et confirme en ce début de meeting qu'elle sera une des 6 ans (en 2022) à suivre dans le Prix de Cornulier.

5- Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré)
Palmarès : 26 courses / 8 victoires / Gains : 255.010 €
Sa victoire : 11/11 (Prix Olry-Roederer) avec la déclaration suivante de son entraîneur Joël Hallais : « Ce n’est pas une débouleuse, c’est pour cela qu’elle est meilleure sur les parcours de tenue d'autant plus qu'elle possède un moteur. Avec une jument de ce niveau, on pense évidemment au Prix de Cornulier. À quel âge, pourra t-elle y participer ? 5 ans, 6 ans ? Cela dépendra de la forme de la jument. »
Notre avis : elle n'a pas encore révélé toute l'étendue de ses talents. Possible coup de cœur dans le Prix de Cornulier.

LES INVAINCUS AVEC AU MOINS DEUX VICTOIRES
Les invaincus avec 2 victoires et plus depuis le 3 novembre
Grâce du Digeon (Séduisant Fouteau) : 3 vict. et 50.850 €
Ampia Mede SM (Ganymède) : 2 victoires et 81.000 €
Di Maggio (Atlas de Joudes) : 2 victoires et 44.100 €
Gloire des Loyaux (Neutron du Cébé) : 2 victoires et 27.900 €
Eternel Amour (Que Je t’Aime) : 2 victoires et 11.250 €

Remarque : les tops 2 ans n’ont pas encore fait leur apparition dans le meeting, les dernières épreuves de Groupe ouvertes aux 2 ans étant les Prix Louis Cauchois et Marcel Dejean en date du 29 octobre. Just a Gigolo notamment va faire sa véritable entrée dans le Prix Timoko (Gr.3) samedi.

He and Me, une des révélations montées de novembre

© Aprh

A voir aussi :
...
Idylle Speed,
une histoire à continuer

Avec Idao de Tillard et Italiano Véro partis chercher la gloire dans le Prix d'Amérique Legend Race, la Sulky World Cup 5 ans Finale - Prix Bold Eagle (Gr.1) se transforme en épreuve d'opportunité pour beaucoup. Parmi eux, on ...

Lire la suite
...
Tout devient possible
en l'absence du prince

C'est par l'absence de Just A Gigolo qu'il faut commencer l'approche de la Sulky World Cup 4 Ans Finale - Prix Ourasi (Gr.1). Ce sera le premier Groupe 1 de cette génération auquel il ne participera pas. Dès lors ...

Lire la suite
...
Dans les médias : M6 en mode immersif avec Xavier de Moulins

C'est une bonne nouvelle pour les courses. Le présentateur du JT de M6, le 19:45, Xavier de Moulins, va coprésenter les grandes épreuves du programme hippiques diffusées sur sa chaîne. Ce passionné des courses apportera sa notorié...

Lire la suite
...
Un monument sportif
aux cinq enjeux

Le Prix d’Amérique Legend Race n’est définitivement pas une course comme les autres. Par ses enjeux, son exposition médiatique, ses résonances internationales, tout concourt à en faire LA course à part. Elle est toujours surprenante et ...

Lire la suite