... © Aprh
Actualité - 02.12.2021

Série nouveaux étalons (#1) Ganay de Banville 1’09''

Lors des prochaines semaines, nous vous proposons un rendez-vous quotidien avec les étalons qui s’apprêtent à effectuer leur première saison de monte en 2022. Notre série commence par un élément classique qui sera au départ du Prix d'Amérique ZEturf : Ganay de Banville.

Ganay de Banville 1’09’’ arrive en renfort de Davidson du Pont et ses compagnons (N.D.L.R. : voir ci-dessous), au Haras de la Potardière. Il fait valoir un palmarès déjà étoffé, riche d’une quinzaine de victoires, au premier chef dans le classique Prix de l’Etoile (Groupe 1), en rendant cinquante mètres à Italiano Vero et à Idéal Ligneries, sur le pied de 1’09’’8, soit le deuxième meilleur temps de l’histoire de la course, après celui réalisé par Face Time Bourbon, « flashé », l’année précédente, en 1’09’’4. Egalement vainqueur du semi-classique Prix Louis Jariel (Gr.2) et de plusieurs Groupes 3, il est en plein devenir, ayant été ménagé, et tient sa qualification pour le prochain Prix d’Amérique, à la faveur de sa récente troisième place, derrière ses aînés, Face Time Bourbon et Etonnant, dans la Qualif#1 - Prix de Bretagne (Gr.2). Sujet dur et tenace – même s’il ne manque pas de vitesse, ainsi qu’il l’a prouvé dans le Prix de l’Etoile –, il a le profil de l’ « Amérique », au moins pour les places, dès cet hiver.
Ganay de Banville 1’09’’ est par l’influent et améliorateur Jasmin de Flore 1’13’’, dont il a hérité la bravoure et l’abnégation. Ses pères de mères sont à l’avenant, regroupant Quaker Jet 1’10’’, Viking’s Way 1’15’’ et Granit 1’14’’, un trio de choix. La famille maternelle proche est celle des classiques de l’élevage Levesque, Ulysse 1’11’’ m. (Prix de Normandie) et Quambona 1’16’’. En prolongement s’ouvre la fameuse souche des « Grandchamp », Jaïna Grandchamp 1’18’’ (Vinci II), la quatrième mère, deuxième d’un Prix Roederer (Gr.2), étant la sœur de la classique Géda Grandchamp 1’19’’ (Prix Kalmia et Charles Tiercelin, deuxième du Prix Capucine - Prix Albert Viel, troisième du Critérium des Jeunes) et descendant de la matrone Naïve Etoile (1935-Salam), d’où Luth Grandchamp 1’20’’ (Critérium des Jeunes, Critérium des 3 Ans, Critérium Continental) et autres. En résumé, un prestigieux « papier ».

Stationné au Haras de la Potardière (72) :
Conditions : 300 € à la réservation + 4.700 € poulain vivant

Le Haras de la Potardière, en 2022, c’est aussi :
Quarlos : 1.200 € poulain vivant
Speedy Blue : 300 € résa + 1.200 € poulain vivant
Arpent d’Ostal : 1.500 € poulain vivant
Davidson du Pont : 300 € résa + 5.000 € poulain vivant

Vivier de Montfort 1'14''7 Kronos du Vivier 1'18''1
Jasmin de Flore 1'13''1 Hotesse du Houx 1'27''9
Etoile du Pasteret Mon Tourbillon 1'14''1
GANAY DE BANVILLE Sa Pile
Quaker Jet 1'10''0 Love You 1'10''2
Anais de Banville 1'17''0 Jenny Jet
Ira de Banville Viking's Way 1'15''6
Romane
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite