... ©Aprh
Résultat de course - 12.12.2021

Eric The Eel vise encore juste

Ce n'est pas un gros modèle mais il a gros de qualité
Adrien Lamy sur Equidia

Belle course européenne, le Prix Narquois sourit à l'ultra-régulier Eric The Eel (Muscle Hill) difficilement contrable à l'heure du sprint. À son sulky, un Adrien Lamy toujours conquis. Logiquement.

Elle n'est pas présente ce week-end mais décidément Ampia Mede Sm est partout. La lauréate de huit courses consécutives a en effet dominé successivement Eric The Eel (Muscle Hill) et Giant Chief (Un Mec d'Héripré) au cours des dernières semaines. Ces deux-là se retrouvaient aux prises dans ce Groupe 3 et c'est donc le Danois qui parvient à l'emporter devant le Français, bon deuxième. Empire (Vasterbo Prestige), vainqueur à haut niveau en Scandinavie, finit bien après avoir tardé à trouver le passage. Pilote lauréat, Adrien Lamy connait par coeur Eric The Eel : "C'est un super cheval qui fait toutes ses courses. On a eu un parcours favorable même s'il a un peu peiné dans le dernier virage. Mais une fois droit il sait aller très vite. Il fait ça vraiment bien. Il fait des drôles de valeur comme le prouvent ses chronos."
Le duo Eric The Eel / Adrien Lamy
17 courses
4 victoires / 4 places
La note positive de Gai Printemps
Venu sur la ligne des premiers pour jouer la victoire, Gai Printemps (Boccador de Simm) conclut 4ème, tout près, et nous donne rendez-vous pour cet hiver à écouter son driver David Thomain : "Le cheval court très bien, il va sûrement monter sur cette course."

D'où vient-il ?

Le danois Eric The Eel est un fils de l’étalon phare Muscle Hill 1’08’’. Sa mère, Laurel America 1’10’’, une fille de Varenne 1’09’’, gagnante de plus de deux millions de couronnes, au Danemark, est la propre sœur de Michael America 1’11’’ (Counts Pride Pokalen) et de Red Rose America 1’09’’ (4,5 millions de couronnes suédoises). La troisième mère, Evita 1’13’’ (1980-Bonefish), fut classique à 2 ans, aux Etats-Unis, remarquée à la troisième place des Acorn Stakes et des Merrie Annabelle Stakes. Elle est, en outre, la propre sœur de Firm Tribute 1’11’’, gagnant de la Breeders’ Crown des 3 ans, ainsi que du Stanley Dancer Trot et deuxième de l’Hambletonian.

5e | PRIX NARQUOIS
Att - 2700 m - Groupe 3 - 80 000 €
ERIC THE EEL 1'12"6
Muscle Hill x Laurel America (Varenne)
Driver : A. Lamy - Entraîneur : T. Malmqvist
Propriétaire : St. Panamera Racing - Eleveur : Fonds de Courses
2e Giant Chief 1'12"7 Un Mec d'Heripre x Quick Scarlet
3e Empire (den) 1'12"7 Vaesterbo Prestige x Gossip Gal
4e : Gai Printemps - 5e : Gloria du Gers - 6e : Gina Mearas - 7e : Grand Art
A voir aussi :
...
Joudjie frappe fort au monté

Sorte de journée de transition après la "journée des Champions" dans une période qui précède l'ouverture du meeting d'été d'Enghien, samedi prochain, la réunion organisée à Caen ce lundi a fait la ...

Lire la suite
...
Debrief du week-end en province : R. Derieux et S. Ernault à égalité

Avec plus de cent courses entre samedi et dimanche, le programme était fourni en région en parallèle à la réunion de la Journée des Champions à Vincennes. Chez les pilotes, Romain Derieux, auteur notamment d'un coup de deux à ...

Lire la suite
...
Franck Nivard hospitalisé depuis le week-end

Pris de douleur en dessous du cœur, au niveau du sternum, vendredi au petit matin, Franck Nivard a été transféré par le Samu au CHU de Caen dans la foulée. Hospitalisé tout le week-end et toujours en ...

Lire la suite
...
Django Riff, désormais sous la menace de Boccador de Simm

Deux pères de vainqueurs ont tiré la couverture à eux dimanche dans les rangs des 3 ans : Timoko (Imoko), père de Jelyson (Prix d'Essai), et Boccador de Simm (Rieussec), à l'origine de Just a Gigolo (Prix Albert Viel). Le premier a ...

Lire la suite