... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 28.09.2020

Hello Paname, une victoire d'équipe

Je ne pense pas qu'il fera l'hiver. J'aime prendre mon temps et il va nous le rendre.
Mickaël Dollion

Hello Paname remporte sa première course à Vincennes grâce au travail d'une équipe autour de lui. La victoire s'est jouée aussi grâce au port d'une Murphy qui a fait la différence.

Il n'était pas sur la photo de retour aux balances après la victoire de Hello Paname dans le Prix de Champillon (course C) ce lundi soir. Mais Yoann Lebourgeois a aussi une part, et pas la moindre, dans le succès de ce fils de Let's Go Along, le troisième de sa carrière, le premier à "Paname" où il s'était déjà produit à deux reprises en devant se contenter de places. Mickaël Dollion, l'entraîneur du vainqueur, a été le premier à associer le pilote normand dans cette victoire : "J'ai toujours estimé ce poulain. Il a fallu faire du travail avec lui car on avait du mal à le tourner a gauche. La dernière fois, Yoann (Lebourgeois) m'a conseillé de le munir d'une Murphy avec laquelle il pense qu'il aurait déjà gagné. Aujourd'hui (lire lundi), la Murphy l'a aidé mais il peut encore être mieux que ça. C'est peut-être juste un manque de force".
En football, on dirait en quelque sorte que Yoann Lebourgeois a fait une passe décisive à Matthieu Abrivard qui s'est converti en buteur alors qu'il était associé pour la première au pensionnaire de Mickaël Dollion. "Yoann avait fait les réglages, n'a pas manqué non plus de souligner le vainqueur qui allait doubler la mise dès la course suivante. Il m'a encore un peu embêté à tourner mais il est bien sorti de la dernière courbe." Cette première victoire du poulain à Paris ne devrait pas pour autant inciter son entraîneur à brûler les étapes. "Je ne pense pas qu'il fera l'hiver. J'aime prendre mon temps et il va nous le rendre", se projette ainsi Mickaël Dollion. Dans le travail d'équipe, la décision finale revient souvent à l'entraîneur qui cherche à gérer du mieux possible la carrière de ce Hello Paname, lequel n'a jamais aussi bien porté son nom qu'en ce lundi soir de septembre.

D'où vient-il ?

Fils de Let's Go Along 1'11, Hello Paname est le sixième produit de Pilar, une fille de Défi d'Aunou triple lauréate en province. Au haras, celle-ci a donné deux autres lauréats Bagdad (78 440 €) et Douce Révélation (88 350 €). La troisième mère du poulain est Taja du Vivier, la mère du champion Joyau d'Amour (1 428 513 €).

5e | PRIX DE CHAMPILLON
Att - 2100 m - Course C - 33 000 €
HELLO PANAME 1'14"7
Let's Go Along x Pilar (Defi d'Aunou)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Dollion
Propriétaire : E. M. Dollion - Eleveur : G. Tugler
2e Howdy Partner 1'14"9
3e Hibiscus des Baux 1'15"1
4e : Hugo du Bourg - 5e : Heden Lila - 6e : Heart Jewel - 7e : Hannibal Carnois
A voir aussi :
...
Avec Hussard du Landret et Hokkaïdo Jiel, Avantage aux 4 ans

la grille de départ du Prix Pierre Van Troyen (Gr.3) est belle. L'épreuve qui confronte les 4 aux 5 ans est équilibrée dans sa composition entre les jeunes (cinq au départ) et les aînés (six). Remporté...

Lire la suite
...
Prix Marcel Dejean
Justine contre Jazzy

Pendant, pour les pouliches, du Prix Louis Cauchois, le Prix Marcel Dejean est également frappé du sceau Allaire, le professionnel de Bouttemont étant, du reste, le tenant du titre avec It's Now Or Never. Sa représentante, Justine Vive, qui ...

Lire la suite
...
Prix Louis Cauchois : les Allaire
et une nouvelle vague de pedigrees

Habitué du palmarès de cette première course de Groupe pour les poulains de 2 ans, Philippe Allaire présente encore ici deux de ses pensionnaires avec les plus grandes ambitions. Contrairement à l'accoutumée, il ne s'agit cependant pas de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite