... © Aprh
Actualité - 15.12.2021

Série Nouveaux Etalons (#16) Idéal Ligneries 1’11’’

Stationné au Haras de Ginai (61)
Conditions : prix de saillie à déterminer, consulter le haras

Idéal Ligneries 1’11’’ a été un poulain précoce, vainqueur de ses cinq premières courses à 2 ans, de juillet à octobre, parmi lesquelles l’important Prix Louis Cauchois (Groupe 3). Il n’a, depuis lors, cessé d’affronter l’élite et s’y est durablement installé. Placé classique dès le Critérium des Jeunes (Groupe I), il a réédité, quelques mois plus tard, en se classant troisième du Prix de l’Etoile (Groupe 1), seulement devancé par son aîné, Ganay de Banville, et par son excellent contemporain, Italiano Vero. Il est maintenant candidat au Critérium des 3 Ans (Groupe 1) et s’y est préparé par un succès dans le Prix Abel Bassigny (Groupe 2), où il a pris sa revanche sur Italiano Vero, et par une place de deuxième dans le Prix Jacques de Vaulogé (Groupe 2), où son rival est repassé devant lui. Les duettistes ont rendez-vous dimanche, dans la grande course, pour vider leur querelle.
Idéal Ligneries 1’11’’ est par le semi-classique Repeat Love 1’13’’, lequel n’est autre que le propre frère de Love You 1’10’’. Sa mère, Ouragane 1’13’’, fille du classique franco-américain Elvis de Rossignol 1’13’’, a remporté le Groupe 2 Prix Ariste Hémard. Elle a également engendré Douce Ligneries 1’13’’ (Love You), qui fut notamment deuxième du Prix Masina (Groupe 2), et est la grand-mère de Good Boy Ligneries 1’12’’, lauréat des Prix Pierre Plazen (Groupe 2) et Victor Régis (Groupe 2). La famille, toute proche, est celle de la classique sous la selle Beauty Turgot 1’12’’, placée des Prix de Vincennes et des Centaures, et d’Eagle Lignerie 1’12’’, autre bon sujet, en particulier monté. Quant à la troisième mère, c’est la championne de Georges Moreau, Girl Blanche 1’17’’ (1972-Seddouk), gagnante du Critérium des Jeunes, du Prix Capucine, aujourd’hui Prix Albert Viel, et du Critérium des 5 Ans, en prélude à une carrière de poulinière à l’avenant, qui en fait aujourd’hui, par exemple, l’ancêtre du remarquable Davidson du Pont 1’09’’. Splendide ascendance, donc, que celle d’Idéal Ligneries 1’11’’, dont le pedigree appelle, soit dit au passage, Viking’s Way, car celui-ci en est absent.

Le Haras de Ginai, en 2022, c’est aussi :
Orlando Vici : 500 € résa + 8.000 € poulain vivant
Good Boy Ligneries : 500 € résa + 3.000 € poulain vivant
Gu d’Héripré : 2.000 € résa + 10.000 € poulain vivant

Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
Repeat Love 1'13''3 Armbro Glamour (US)
Guilty Of Love 1'17''1 And Arifant 1'16''5
IDEAL LIGNERIES Amour d'Aunou (US) 1'15''3
Elvis de Rossignol 1'13''0 Sancho Panca 1'15''2
Ouragane 1'13''9 Velvet Slipper (US)
Happy Girl du Pont Mathusalem 1'17''2
Girl Blanche
A voir aussi :
...
Le Trot
dans tous ses états

C’est déjà la fin. La 91ème réunion du meeting d’hiver, ce samedi, ferme une séquence commencée le jeudi 2 novembre 2023. L’affiche est belle, comme d’habitude, mais revêt pourtant cette année un ...

Lire la suite
...
Jamaica Phédo en mode supersonique

Pour sa première course à Vincennes, Jamaica Phédo (Magnificent Rodney) marque les esprits vendredi. Cette descendante de Feria de Vrie (Hêtre Vert), mère du champion Késaco Phédo (Cabalio in Blue), vainqueur du Prix d'Amérique (...

Lire la suite
...
Lexie de Banville, la corde gagnante

Depuis ses premiers pas en compétition en décembre, Lexie de Banville (Réal de Lou) affiche une progression constante qui lui permet ce vendredi à Vincennes de remporter une première victoire. "Au mois d'octobre, je ne pensais pas ...

Lire la suite
...
Les engagés du coup d'envoi du GNT 2024 à Amiens

Mercredi prochain (le 6 mars), la caravane du Grand National du Trot s'élancera depuis l'hippodrome du Petit Saint-Jean d'Amiens à peine quelques jours après la fin du meeting d'hiver de Vincennes. Pour rappel, le tour de France des trotteurs 2024 est ...

Lire la suite