En bref - 16.12.2021

Diable de Vauvert : le debrief de sa Q#2

Septième dimanche dernier de la Qualif#2 des Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2) avant d'être disqualifié par les commissaires pour gêne, Diable de Vauvert (Prince d'Espace) est toujours à la recherche d'une place réservée au départ du Prix d'Amérique. Contrairement à l'an dernier, où il avait obtenu son ticket d'or dès la Qualif#1 qu'il avait remportée, le pensionnaire de Bertrand Le Beller est donc engagé dans une course après le temps et le pass américain. Son entraîneur est revenu pour nous sur sa dernière sortie : « Premier constat : les chronos ont augmenté par rapport à l’an dernier. Visiblement, les autres ont progressé. J’espère que Diable n’est pas encore à 100 %. Il détenait un record de la piste en 1’11’’7 en 2019 (sur 2.850 mètres de la Grande Piste). Il « marche » 1’11’’9 cette année mais le record est parallèlement pulvérisé. Il faut pouvoir l’améliorer encore pour prétendre à de belles choses durant ce meeting. On l’a beaucoup préservé et attendu dans sa jeunesse. On va voir si on peut encore gagner un petit quelque chose. Au travail, sur ce qu’il me montre, il a autant d’envie même s’il est toujours assez froid. Il faut peut-être que je change des points à l’entraînement pour arriver à lui faire franchir des paliers et passer le petit cap qui lui manque. C’est l’histoire de 2 ou 3 dixièmes de seconde. On essaiera aussi peut-être de changer des choses en matière de tactique de course. Comme courir encore plus battu que ce qu’on a fait dernièrement pour capitaliser sur sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. On va essayer de préserver ses 300 derniers mètres. »

Bertrand Le Beller : « Le vrai objectif pour Diable sera le Prix de Paris »

Comment faire pour monter dans le train qui conduit au départ de la Legend Race, le 30 janvier prochain ? Bertrand Le Beller nous présente la feuille de route actuelle de Diable de Vauvert : « Il aurait pu courir dimanche (N.D.L.R. : le Prix Jean Dumouch) mais aurait dû rendre 25 mètres. Je l’ai donc fait forfait. Je vais avoir besoin de l’affûter un peu plus mais j'ai opté pour le faire à la maison et non en course. Il devrait maintenant participer à la dernière qualification au Prix d’Amérique (Qualif#6 – Prix de Belgique) puis au Prix d’Amérique s’il y a sa place. Ensuite le vrai objectif pour lui sera le Prix de Paris (Gr.1). C’est un marathonien. L’an dernier, il a montré qu’il était capable de bien faire (N.D.L.R. : il s’y était classé 2e d’Etonnant). »

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite