...
Actualité - 19.12.2021

Idylle Speed la guerrière devient géante

IDYLLE SPEED, LA GUERRIÈRE DEVIENT GÉANTE

Comment changer de dimension en quelques minutes ? En remportant au nez et à la barbe des mâles et favoris un grand classique. C'est l'exploit réalisé par Idylle Speed dans le Critérium des 3 Ans ce dimanche. La pouliche devient une géante.

L'exploit n'est pas mince. Idylle Speed (Carat Williams) balaie plusieurs logiques d'un coup. Celles qui voulaient que les mâles étaient meilleurs que les pouliches dans cette génération. Faux. Qu'on ne pouvait pas s'imposer sans un préparation limpide et optimale. Faux encore pour celle qui a manqué le Critérium des Pouliches (Gr.2) après avoir toussé il y a quelques semaines. Qu'un jeune entraîneur comme François-Pierre Bossuet ne pouvait pas réunir deux éléments classiques de premier plan dans son petit effectif sachant qu'Havanaise (Ricimer) avait conclu deuxième de ce même Critérium des 3 Ans l'an dernier. Faux toujours. Que le record de Timoko serait difficile à battre. Raté. En 1'12''2, Idylle Speed l'améliore nettement.

Une course qui n'a jamais repris
Lancée sur des bases plutôt ordinaires par Impressionist (Ready Cash), l'épreuve a changé de physionomie lorsque le duo favori de Philippe Allaire a pris les commandes. D'abord avec Italiano Véro (Ready Cash), à un tour du but, puis avec Izoard Védaquais (Bird Parker) en bas de la descente. Les choses ne se sont pourtant pas alors stabilisées puisqu'Inoubliable (Prodigious) a fait le forcing pour prendre la tête dans la plaine. La partenaire de Jean-Philippe Dubois s'est ensuite fait relayer au début de la montée par Izoard Védaquais à côté duquel Italiano Véro est venu s'installer. Le scénario semblait alors bouclé avec les deux Allaire en tête. Tout s'est passé en progression à partir de l'intersection des pistes quand Idéal Ligneries (Repeat Love) a dévoilé ses ambitions en se rapprochant. Sur son porte-bagage s'est installée Idylle Speed qui a paru pourtant vite à la peine dans le dernier tournant. Cela ne l'a pas empêché de déboucher dans la ligne d'arrivée à l'extérieur des trois favoris, de l'intérieur vers l'extérieur : Izoard Védaquais, Italiano Véro et Idéal Ligneries. Dans le final elle a pris le meilleur en pleine piste sachant qu'Izoard Védaquais a cafouillé à 200 mètres du but.
Battu l'an dernier avec Havanaise, François-Pierre Bossuet assiste cette fois à sa première victoire dans un Groupe 1. Il nous commente à chaud : « J’avais confiance en ma jument mais, pendant le parcours, je me disais dans ma tête à Jean-Mi (Jean-Michel Bazire) : « Il faut que tu y croies ». Il a cru en elle et l’a poussée jusqu’au poteau. On a rien à apprendre à Jean-Mi et il est pour beaucoup dans cette victoire. Un grand bravo à lui. À l’entrée de la ligne d’arrivée, j’y ai cru. Je me disais qu’elle allait les bouffer, c’est une guerrière. »

© ScoopDyga

C'est une guerrière.
François-Pierre Bossuet

Record de l'épreuve en 1'12''2
Le record du Critérium des 3 Ans, apanage de Timoko depuis 2010 en 1'12''6, tombe nettement. Idylle Speed est créditée de 1'12''2, Izoard Védaquais et Idéal Ligneries, tout près, affichent 1'12''3. Quatrième en 1'12''5, Infant Perrine (Atlas de Joudes) bat aussi l'ancienne marque référence. Sur ce point, Philippe Allaire nous apprendra : « Les premiers battent le chrono de Timoko qui était déferré des quatre pieds à l'époque. Cela change quand même les choses. La gagnante est très bonne, on le sait. » Voilà comment valoriser encore un peu plus le niveau d'ensemble de ce Critérium.

Une victoire comme une filiation
Fils de Jean-Baptiste Bossuet, l'homme de Ténor de Baune, Dryade des Bois, Fleuron Perrine, Gavroche Perrine et tant d'autres, François-Pierre Bossuet anime un petit effectif d'une dizaine d'éléments. Mais, comme son père, c'est la sélectivité maximale qui compte. Il possède dans ses boxes la classique Havanaise. Idylle Speed s'était révélée durant l'été en remportant le Prix Guy Deloison (Gr.2). Son potentiel semblait très important. Il l'a portée sur la plus haute marche du Critérium des 3 Ans malgré une alerte de toux il y a quelques semaines. L'entraîneur nous a parlé de son état d'esprit et de son père ce dimanche : « Je n’étais pas complètement serein avant ce Critérium à cause de son contretemps (de la toux). Je voulais être sûr que tout était rentré dans l’ordre et je ne voulais pas lui faire mal. Ces courses sont tellement dures à gagner. Mais comme mon père dit toujours : « Les grands champions rattrapent toujours des erreurs et ils se remettent toujours de leurs soucis. » Les faux-départs l’ont plutôt avantagée car elle est assez froide alors que les autres sont montés en pression. »

Un trophée de plus pour la famille Bossuet
Titulaire de huit Critériums avec Ténor de Baune (3), Fleuron Perrine (3), Gavroche Perrine (1) et Hermès Perrine (1), Jean-Baptiste Bossuet a souvent été évoqué par les différents acteurs du jour. Aux premiers rangs desquels son fils François-Pierre, le grand vainqueur : « Je suis très fier. J'ai toujours vu tous les trophées des grandes courses à la maison et je connais leur valeur. Ce n’est pas évident de venir après un père comme le mien. Il ne m’a jamais fait sentir de pression. Je commence le chemin de mon côté. Pourvu que cela dure. Dans tous les cas, j’aurais gagné un Critérium. Je suis très fier d’avoir un cheval de ce niveau avec un ami. »




Une victoire qui consacre une histoire d'amitié de 30 ans
Copropriétaire d'Idylle Speed, qui porte ses couleurs, Franck Morineau connaît ici son plus grand succès. Il nous apprend ce dimanche : « Elle est vraiment super. Elle est généreuse à l’extrême. Elle avait les rênes dans le vide en montant et elle va quand même au poteau. Elle a grandi ces derniers temps et le fait de courir de façon espacée l’a aidée. Ne pas avoir couru le Critérium des Pouliches car elle toussait a peut-être été un mal pour un bien. Les autres ont pu manquer de fraîcheur. Honnêtement, je ne pensais pas qu’elle allait le chercher. On avait le doute sur sa condition mais on sait qu’elle est très très bonne. Les réductions kilométriques parlaient pour nous. Il y a deux mois et demi, elle a signé un meilleur chrono qu’Inoubliable sur 2.700 mètres. Cela fait trente ans que j’ai des chevaux et je n’en aurai jamais d’autres comme elle. Et le fait que cela se fasse avec Françoise et Michel (Triguel), c’est super. Cela fait trente ans qu’on ne se quitte pas. »

Michel et Françoise Triguel : la grande consécration
Ancien entraîneur, éleveur avec sa femme Françoise du label "Speed", Michel Triguel a aussi eu à son service un certain Jean-Baptise Bossuet il y a plusieurs décennies. Françoise et Michel obtiennent leur premier titre dans un Groupe 1 ce dimanche. Ils élèvent en association avec Claire et Arnaud Angéliaume, leur fille et gendre, la production de Prudence du Ham (Hulk des Champs), la mère d'Idylle. C'est lors d'une cession (pour 25.000 €), dans le cadre des ventes de yearlings d'Osarus Trot en 2019, que Franck Morineau est devenu copropriétaire de la pouliche nous explique Claire Angéliaume : « Franck a acheté notre part, d’Arnaud et moi, lors d’une vente. En plus, c’est une belle histoire avec la famille Bossuet. Jean-Baptiste a travaillé pendant des années pour mon père. On a eu aussi de produits de Ténor de Baune. Alors qu’un « Speed » gagne pour eux, c’est une super histoire. Franck Morineau est un très bon ami de la famille. Sa femme Lesline (Prieur) travaille d’ailleurs à l’élevage pour nous. »
© ScoopDyga

Le clan vainqueur

Le grand dimanche de Jean-Michel Bazire
Appelé sur le sulky d'Idylle Speed en remplacement de Franck Nivard, engagé sur Idéal Ligneries, Jean-Michel Bazire a tenu à remercier l'entourage de la gagnante sur Equidia : « Chapeau à F.-P. (François-Pierre Bossuet). La préparation de la pouliche a été compliquée et elle est pourtant à 12 sur 10 ! À l’entrée de la ligne d’arrivée, j’ai pensé que cela pouvait le faire car elle s’est rallongée. À mi-ligne droite, je me suis dit : « Oh là là, je vais gagner. » J’ai pris beaucoup de plaisir. Merci à F.-P. et à Franck de m’avoir fait confiance. » Il s'est également imposé ce dimanche avec Huwaga (Ready Cash) et Elie de Beaufour (Royal Dreaml). Bilan : trois victoires pour cinq montes.

Du côté des battus
Izoard Védaquais n'est plus invaincu. Il aura trébuché lors de sa treizième tentative mais avec les honneurs. Battu de peu, au niveau le plus élevé, il ne déçoit pas son entourage. Philippe Allaire nous déclare ainsi : « Comme Eric Raffin avait Italiano Véro à ses côtés dans la montée, il n’a pas voulu lancer Izoard Védaquais à la marque du dernier kilomètre. Il le regrette un peu et cela aurait sans doute tout changé. On a vu du grand « Bazire ». Izoard court très bien pour son premier Groupe 1. Il s’est trompé à la fin en levant la tête et cela lui coûte sûrement la gagne. »
Quant à Eric Raffin, il complète : « Mon cheval a été parfait. Il a failli me faire la faute à l’entrée de la ligne d’arrivée et cela nous coûte cher. Pour sa première au niveau Groupe 1, il a été exemplaire. Il prend de la maniabilité et reste un crack. La gagnante n’a fait que repartir à la fin. »
■ Fabrice Souloy commente la troisième place d'Idéal Ligneries en ces termes : « Il a bien couru, il est encore mieux d’allures dorénavant. Les deux premiers sont bons. »
■ Au sujet d'Italiano Véro (5e), Philippe Allaire nous a dit : « J’ai fait un mauvais choix de ferrure. Il était trop léger. Il n’avait pas d’appuis. On a essayé de lui mettre des cloches au heat. On a essayé, on a perdu. Il va maintenant courir le Groupe 1 pour 4 ans le jour du Prix d’Amérique. »

Idylle Speed : en référence à Vanessa Paradis
C'est Claire Angéliaume qui a baptisé Idylle Speed. Et cette idylle-là a des origines musicales : « Je suis fan de Vanessa Paradis et le nom d’Idylle Speed fait référence à son album Divinidylle. »

LA 1RE GAGNANTE CLASSIQUE DE CARAT WILLIAMS
Quelques jours après son retrait définitif de la compétition, Carat Williams (Prodigious) enregistre son premier vainqueur classique avec Idylle Speed qui appartient à sa première année de production. Une victoire qui est aussi sa 50e victoire d'étalon.

4e | CRITERIUM DES 3 ANS
Att - 2700 m - Groupe 1 - 200 000 €
IDYLLE SPEED 1'12"2
Carat Williams x Prudence du Ham (Hulk des Champs)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : F. P. Bossuet
Propriétaire : F. Morineau - Eleveur : F. Triguel
2e Izoard Vedaquais 1'12"3 Bird Parker x Dokha Vedaquaise
3e Ideal Ligneries 1'12"3 Repeat Love x Ouragane
4e : Infant Perrine - 5e : Italiano Vero - 6e : I Love Me - 7e : Instinct d'Am
© ScoopDyga

D'où vient-elle ?

C'est la même équipe que celle d'Hawk Speed : élevage Triguel, casaque Morineau, entraînement Bossuet.
Elle est le 4ème produit de sa mère Prudence du Ham qui, après une carrière ponctuée de quatre victoires, a donné au haras Elite Angel (4 vice. et 65 420€) et Forever Speed (semi-classique et 148 150€). Prudence du Ham est une soeur de l’excellent Ramsey du Ham (595 640€).

Prodigious 1'11''1 Goetmals Wood 1'11''9
Carat Williams 1'10''7 Imagine d'Odyssee
Miss Williams 1'16''9 Sancho Panca 1'15''2
IDYLLE SPEED Quara Williams 1'17''1
Hulk des Champs 1'13''5 Blue Dream 1'14''9
Prudence du Ham 1'13''7 Olga de Riviere 1'16''9
Ufania du Buisson 1'20''5 Mon Ouiton 1'16''3
Goufferne
A voir aussi :
...
I Wanna Be Queen redore son blason

Cela faisait un an et deux mois que la fille de Bilibili n'avait pas réussi à gagner. C'est désormais de l'histoire ancienne. I Wanna Be Queen, déferrée des quatre pieds pour la première fois (deuxième ...

Lire la suite
...
Hohneck s'impose en futur
prétendant au podium américain

Déjà très convaincant dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental, Hohneck (Royal Dream) se montre souverain dans le Prix de Croix (Gr.2) ce samedi à Vincennes. À deux semaines du Prix d'Amérique Legend Race, ...

Lire la suite
...
Qualif#6 : la dernière
marche vue de l’étranger

La presse spécialisée étrangère parle aussi de la Qualif#6 – Prix d’Amérique Races ZEturf, le temps fort du week-end. Voici une sélection des informations sur le Prix de Belgique vu de l’étranger. Les italiens ...

Lire la suite
...
Cornulier : Florida Sport sera montée par David Thomain

Àune semaine du Prix de Cornulier, les contours du peloton des prétendants à la succession de Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) se précisent de mieux en mieux, alors que la clôture des engagements est fixée à 9 heures lundi. ...

Lire la suite