...
Actualité - 22.12.2021

Quand deux grandes championnes jouent une nouvelle carte

Le Prix Jules Lemonnier 2021 revêt un caractère tout particulier. Deux des meilleures juments françaises vont y effectuer leurs grands débuts officiels sous la selle. Delia du Pommereux (Niky) et Chica de Joudes (Jag de Bellouet) vont pouvoir s’ouvrir de nouveaux horizons et auront, réglementairement parlant, l’assurance de participer au prochain Prix de Cornulier. L’occasion pour nous d’aller fouiller dans les récents palmarès afin de trouver des vainqueurs de Groupe débutants sous la selle. Sur les traces de qui nos deux championnes vont-elles tenter de marcher ?

Afin de plonger dans les palmarès des différentes courses de sélections, nous avons donc étudié les résultats des Groupes 1 et Groupes 2 depuis 2000 dans lesquels des chevaux avaient débuté sous la selle. Nous avons écarté les courses de jeunes trotteurs, de 3 à 4 ans, par nature plus propices à accueillir des novices dans la spécialité et éloignées de notre cas présent. En ressortent les chiffres-clés suivants.

Depuis 2000
Groupes 1
■ 6 vainqueurs débutants dont 5 à 5 ans (Hugo du Bossis / Olga du Biwetz / Save The Quick / Tiego d’Étang / Flamme du Goutier, tous dans le Prix de Normandie)
Groupes 2
■ 17 vainqueurs débutants dont 12 à 5 ans

Toujours pour se rapprocher au plus près de la situation de vendredi, excluons donc aussi les courses remportées par des 5 ans dans le cadre du processus des courses de sélection générationnelles. On arrive alors à une conclusion claire et nette : Délia du Pommereux et Chica de Joudes feraient dans l’exceptionnel en s’imposant vendredi (d’autant que l’opposition est très relevée - voir page 4 -). On compte en effet seulement sur les doigts d'une main ceux qui y sont parvenus depuis 2000.

Les vainqueurs de Groupe débutants à l’âge
Gr.1
Quif de Villeneuve (8 ans) – Prix de Cornulier 2012
C’est l’exception totale. Le protégé de Franck Leblanc pour les couleurs de Gérard Augustin-Normand avait créé l’énorme sensation en remportant la plus grande course du monde sous la selle de Yoann Lebourgeois.
Gr.2
Revenue (7 ans) – Prix de l’île-de-France 2003
Le Suédois faisait honneur à son père Rêve d’Udon en prouvant des aptitudes au monté.
Commander Crowe (7 ans) – Prix Reynolds 2010
L’avènement de la monte en avant donnait toujours plus d’idées et deux ans avant de gagner un Elitloppet, le fils de l’étalon français Juliano Star s’imposait sous la selle.
Paris Haufor (7 ans) – Prix Jules Lemonnier 2010
Voici notre meilleur témoin (voir plus loin).
Rapide Lebel (7 ans) – Prix Reynolds 2012
Associé à Éric Raffin, l’ogre noir ajoutait une ligne à son fabuleux palmarès.
Arlington Dream (7 ans) – Prix Jacques Andrieu 2017
Le début d’une formidable épopée pour le fils de Ready Cash qui engrangera quelques 927 600€ de gains au monté.





Que conclure de cette liste ?
Tout d’abord que le bon âge pour débuter victorieusement sous la selle pour un compétiteur d’expérience, c’est 7 ans. 100% de nos lauréats de Gr.2 à l’âge depuis 2000 ont ouvert leur palmarès à 7 ans. Dans notre cas présent, nos deux drôles de dames ont 8 ans pour Delia du Pommereux et 9 pour Chica de Joudes.
Ensuite, le cas de Paris Haufor semble le plus proche puisque vainqueur de cette même course en 2010. Rappelons qu’il était vainqueur de Groupe 1 à l’attelé : le Critérium des 5 Ans. Il s’agira en revanche de sa seule victoire sous la selle. Même remarque pour Rapide Lebel, Commander Crowe et Revenue. Paris Haufor avait de qui tenir pour s’illustrer au monté. Son père, l’exceptionnel Vivier de Montfort, compétiteur complet dans la pure tradition du trotteur français, avait gagné Groupe 1 dans les deux spécialités (Prix des Élites, Prix des Centaures, Prix du Président de la République pour le monté) et son grand-père maternel n’est autre que Podosis, quadruple vainqueur au plus haut niveau sous la selle : Prix de Vincennes, Prix des Centaures, Prix du Président de la République, Prix de Cornulier.
Pour l’anecdote, on soulignera que Paris Haufor a fait l’actualité ces dernières heures en étant le père d’un vainqueur à Vincennes, Grigri Boy, lequel… débutait sous la selle.
Le monté dans les gènes ?
Revenons donc à nos deux juments vedettes Delia du Pommereux et Chica de Joudes pour savoir si elles ont aussi dans leur pedigree des ancêtres brillants au monté.

Délia du Pommereux, par Niky et Noune du Pommereux (Halimede)
Son père Niky n’a couru qu’une fois sous la selle sans succès (8ème) mais s’est largement rattrapé au haras en donnant ni plus ni moins que le double lauréat de Cornulier et quintuple lauréat de Groupe 1 : Bilibili. On soulignera également que les principaux vainqueurs de Groupe figurant à sa production sont des lauréats au monté : Tigresse du Vivier (4 Gr.2 au monté) et Brutus de Bailly (Gr.2 et placé de Gr.1).
Côté maternel, Noune du Pommereux a beau être totalement exceptionnelle, elle n’a pas encore donné de vainqueur au monté. En cherchant bien et loin (sous la quatrième mère), on trouve tout de même trace d’un performer monté dans la famille avec Saphir d’Haufor (Prix Louis Le Bourg et Camille Blaisot).
Revenons alors au présent pour mieux juger la capacité de la lauréate du dernier Prix de France, devant Face Time Bourbon s’il vous plait, à briller au monté. Et la meilleure démonstration fut son heat vraiment convaincant effectué le 12 décembre dernier sur la piste de Vincennes. Sylvain Roger nous avait alors dit : "La jument était parfaite, bien en ligne, rien à voir avec ce qu’on avait connu lors d’un essai similaire il y a deux ans. C’état d’ailleurs Franck Nivard qui l’avait fait à l’époque et là il était au sulky à côté de ma jument montée par David Thomain et il n’en croyait pas ses yeux ! (rires)"
Restait à gérer le cas du jockey et c'est finalement Benjamin Rochard qui sera associé à Delia du Pommereux vendredi. En début de semaine, il nous disant comme il s’était retrouvé en selle : "Comme David (Thomain) va être associé à Clegs des Champs, son agent a proposé au mien que je monte Délia du Pommereux. Sylvain Roger a aussi proposé au propriétaire (Noël Lolic) qui était d'accord. C'est donc une belle surprise pour moi. Même si c'est juste pour une course et pour un remplacement, c'est déjà bien d'être associé à des chevaux de cette valeur-là. Il y a toujours un petit peu de pression car on n'a pas envie de décevoir et on veut être à l'arrivée."



En mode auto-test
Si nous avons choisi d'axer sur cette dimension particulière des débuts au trot monté, ce Prix Jules Lemonnier constituera un réel test sportif pour Delia du Pommereux et Chica de Joudes en étant opposé à des trotteurs de très haut niveau dans la spécialité comme Clegs des Champs (Legs du Clos), Mindyourvalue WF (Hodving Lavec), Boss du Meleuc (Lucky Blue) et le triple lauréat de Groupe 1 Fado du Chêne (Singalo).


Trois débutants au départ
C.D. (Great Challenger) grossira également la liste des débutants au monté dans ce Prix Jules Lemonnier mais sans afficher la même attractivité que les deux juments bien sûr. Autre point entre ces trois-là, ils seront les trois chevaux ferrés dans la course.


Ci-dessous, Delia du Pommereux lors de son essai au monté le jour du Prix d'Amérique Races ZEturf - Prix du Bourbonnais. Elle fut très plaisante.
©JLL-LeTROT
Chica de Joudes par Jag de Bellouet et Queschua Love (Love You)
Son père n’est autre qu’une légende du trot. Jag de Bellouet a gagné, à l’attelé et au monté, les plus grandes courses du meeting d’hiver et reste le dernier triple vainqueur du Prix de Cornulier. Entre autres exploits "Le Cannibale" fut le premier à passer sous la barre des 1’14’’ dans le championnat mondial sous la selle. Ses deux plus riches produits, Tornado Bello et Tornade du Digeon sont soit vainqueur semi-classique soit placée de Groupe 1 au monté. On lui doit aussi deux vainqueurs classiques : Durzie et Vittel de Brévol, lauréats du Prix de Normandie.
Côté maternel, la référence monté se nomme North America (And Arifant), 525 570 € de gains et lauréate de Gr.2 (Prix Ceneri Forcinal). Elle est la tante de Chica de Joudes. En remontant plus loin, on arrive à la matrone Slave, laquelle compte dans son exceptionnelle production plusieurs chevaux de top niveau au monté dont Gala Tejy, cas le plus intéressant puisque fils d’Atlas de Joudes et ce dernier n’est autre que le frère de Chica de Joudes.

Des cavaliers autour de Chica
Son entraîneur Alain Laurent a prévenu depuis un petit mois qu’une idée lui trottait dans la tête et qu’une participation au futur Prix de Cornulier n’était pas à exlure. L’homme de cheval accompli qu’il est a forcément réalisé un travail de fond chez lui au calme comme il aime à le faire, lui qui fut sacré deux fois Étrier d’Or au début des années 1970 et dont l’élégance de cavalier a toujours été une des signatures. Il a confié sa championne à l’expérimenté Pierre-Yves Verva, autre cavalier émérite.

PARTANTS VINCENNES - Vendredi 24 Décembre
5 PX JULES LEMONNIER - (14H25)
Premium - Monté - (2) - Internationale - 100 000 € - 2 175m
1. C DM. Herleiksplass
2. GABIANOF. Lagadeuc
3. CHALIMAR DE GUEZJ. Y. Ricart
4. CARLYM. Mottier
5. CHICA DE JOUDESP. Y. Verva
6. FADO DU CHENEP. Ph. Ploquin
7. MINDYOURVALUE W.F.E. Raffin
8. BOSS DU MELEUCA. Abrivard
9. CLEGS DES CHAMPSD. Thomain
10. DELIA DU POMMEREUXB. Rochard

Que dit le règlement du Prix de Cornulier ?

En cas d'élimination, sont retenus en priorité les chevaux ayant couru au moins une fois dans une épreuve au trot monté. Pour rappel, il s'agit de la première motivation des entourages des championnes pour être en lice vendredi.

©Aprh

Viking's Way 1'15''6 Mickey Vicking (US)
Jag de Bellouet 1'09''9 Josubie 1'19''1
Vaunoise 1'26''0 Nicos du Vivier 1'18''6
CHICA DE JOUDES Quenavora
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Queschua Love 1'15''0 Guilty Of Love 1'17''1
Horsaca 1'17''7 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Casa Work
A voir aussi :
...
I Wanna Be Queen redore son blason

Cela faisait un an et deux mois que la fille de Bilibili n'avait pas réussi à gagner. C'est désormais de l'histoire ancienne. I Wanna Be Queen, déferrée des quatre pieds pour la première fois (deuxième ...

Lire la suite
...
Hohneck s'impose en futur
prétendant au podium américain

Déjà très convaincant dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental, Hohneck (Royal Dream) se montre souverain dans le Prix de Croix (Gr.2) ce samedi à Vincennes. À deux semaines du Prix d'Amérique Legend Race, ...

Lire la suite
...
Qualif#6 : la dernière
marche vue de l’étranger

La presse spécialisée étrangère parle aussi de la Qualif#6 – Prix d’Amérique Races ZEturf, le temps fort du week-end. Voici une sélection des informations sur le Prix de Belgique vu de l’étranger. Les italiens ...

Lire la suite
...
Cornulier : Florida Sport sera montée par David Thomain

Àune semaine du Prix de Cornulier, les contours du peloton des prétendants à la succession de Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) se précisent de mieux en mieux, alors que la clôture des engagements est fixée à 9 heures lundi. ...

Lire la suite