... © ScoopDyga
Actualité - 23.12.2021

Jonathan Carré sacré jockey numéro 1 en Suède

C'est un authentique exploit qu'a réalisé cette saison Jonathan Carré. Le Français de 35 ans qui s'est installé en Suède en 2016, finit tête de liste des jockeys. C'est une première.

Le championnat des courses montées en Suède n'existe que depuis 2004. Il ne pouvait pas en être autrement puisque la première épreuve du genre n'a été organisée que le 5 juin 2004 à Lindesberg. Depuis le programme n'a fait que prendre de l'ampleur année après année. La particularité de la ligue montée, selon les termes suédois, est de n'avoir sacré à ce jour qu'un seul homme : Peter Jarvén, une légende nationale qui apparaît quatre fois au palmarès de la ligue : en 2006, 2006, 2007 et 2009. Les femmes ont remporté les 13 autres éditions avec plusieurs séries. Åsa Svensson a régné de 2011 à 2013, Sofia Adolfsson de 2016 à 2018 et Emilia Leo a remporté les éditions 2019 et 2020. Et c'est justement contre Emilia Leo que Jonathan Carré a dû se battre jusqu'au bout pour décrocher le titre annuel. Ce jeudi, le Français affiche 45 marques au monté cette saison contre 39 à sa confrère et adversaire. Le titre est acquis

3 questions à Jonathan Carré

24H au Trot.- Comment s'est organisée cette saison ? Vous vous étiez donné cet objectif en début d'année ?
Cela fait deux ans que j'y pense et j'ai pris un agent pour cela en 2020. Je suis installé dans le Sud de la Suède, près de Göteborg où j'entraîne quelques chevaux mais ce n'est pas mon truc [Jonathan Carré a eu des partants dans 34 courses en 2021 pour 3 victoires]. L'an dernier, je m'étais vraiment concentré sur la ligue montée mais j'ai mis beaucoup de temps à vraiment gagner des courses. Cette année, je me suis moins mis la pression.

Comment comparer les courses suédoises et françaises de l'intérieur ?
Les courses suédoises produisent plus de résultats en rapport avec la hiérarchie des partants. Je comparerais cela au galop avec le respect extrême des valeurs de chaque concurrent. C'est très difficile de gagner avec un outsider en Suède, beaucoup plus qu'en France. Le système suédois est aussi très strict avec des règles que tous les jockeys et drivers doivent respecter. On sent d'ailleurs que ces règles prennent de plus en plus d'importance, notamment dans le domaine du bien-être animal.

Votre programme des prochaines semaines et vos objectifs de 2022 ?
Je vais d'abord me reposer. Je suis physiquement fatigué. J'ai dû faire 150.000 km cette année pour mon titre. Je dois venir France quelques jours en janvier pour retrouver des amis. L'an prochain, je vais essayer de participer à des courses de galopeurs en Suède, plutôt comme amateur. Pour la défense de mon titre, je ne mets pas de pression. Cela sera en fonction de mon début de saison.

Jonathan Carré - les repères
■ 35 ans
■ Installé en Suède au premier semestre 2016
■ 99 victoires en Suède depuis 2017
■ Meilleure saison en 2021 avec 47 succès (45 au monté et 2 à l'attelé)
■ 143 victoires en France de 2003 à 2015 (127 au monté et 16 à l'attelé)

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite