Présentation de course - 24.12.2021

Juninho Dry, sur la vague Carat Williams

On ne le pensait pas forcément capable de prendre le meilleur sur Just a Gigolo (Boccador de Simm) dans le Prix Timoko (Gr.3). Juninho Dry (Carat Williams) a pourtant dominé celui qui était encore invaincu grâce à une pointe de vitesse incisive. Le bilan entre les deux plus riches "J" actuels chez les mâles est à un partout. Leurs deux rencontres se sont déroulées sur la petite piste (parcours des 2.200 mètres). Le passage sur le grand tour (les 2.175 mètres de la Grande Piste) peut-changer les données ? C'est sans doute du côté de Juninho Dry que cette course aura aussi valeur de test. Le représentant de l'Ecurie Dry va découvrir la montée ce samedi alors que Just a Gigolo s'est déjà imposé sur la Grande Piste, laissant son impression de facilité habituelle en octobre. Du côté de Juninho Dry, il faudra aussi prendre en compte la forme des produits de Carat Williams. L'étalon est en tête sur le mois de décembre dans le tableau des jeunes chevaux, les générations des 2 et 3 ans confondues, avec 9 victoires et plus de 200.000 d'allocations.

Ceux qui se verraient bien sur le podium
Jasmin Mérité (Goetmals Wood) et Jumanji Sibey (Tison Madrik) s'essaient au plus haut niveau à la recherche d'un titre semi-classique. Jourdam Seven (Bird Parker) a des choses à se faire pardonner (il reste sur deux disqualifications) et fait aussi partie des possibles pour le podium, tout comme Jaguar Wit (Eridan) et Jag Stryck (Brétigny).

La chasse gardée de Philippe Allaire

Avec deux représentants au départ, Philippe Allaire met encore sur table deux atouts majeurs pour remporter ce Prix Emmanuel Margouty (Gr.2). Just a Gigolo a conclu deux fois devant son compagnon d'entraînement Joyner Sport (Dollar Macker) sachant que ce dernier s'est retrouvé dans la colonne des disqualifiés en dernier lieu. Recordman de l'épreuve en nombre de victoires, Philippe Allaire y compte neuf citations comme entraîneur et a empoché les trois dernières éditions avec Gotland, Helgafell et Italiano Véro. Du côté des étalons, on peut remarquer qu'aucun de ceux représentés cette année ne figure au palmarès des années précédentes, sauf Django Riff (père de Jazzy Dancer) mais sous le statut de vainqueur de l'épreuve en 2015.

PARTANTS VINCENNES - Samedi 25 Décembre
5 PX EMMANUEL MARGOUTY - (16H25)
Premium - Att. - (2) - Mâles - 100 000 € - 2 175m
1. JABALPURF. Lagadeuc
2. JAZZY DANCERB. Goop
3. JAG STRYCKF. Ouvrie
4. JOURDAM SEVENJ.-M Bazire
5. JUMANJI SIBEYL. Baudouin
6. JAGUAR WITE. Raffin
7. JASMIN MERITEJ. Raffestin
8. JOYNER SPORTD. Thomain
9. JUNINHO DRYP. Ph. Ploquin
10. JUST A GIGOLOF. Nivard
A voir aussi :
...
I Wanna Be Queen redore son blason

Cela faisait un an et deux mois que la fille de Bilibili n'avait pas réussi à gagner. C'est désormais de l'histoire ancienne. I Wanna Be Queen, déferrée des quatre pieds pour la première fois (deuxième ...

Lire la suite
...
Hohneck s'impose en futur
prétendant au podium américain

Déjà très convaincant dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental, Hohneck (Royal Dream) se montre souverain dans le Prix de Croix (Gr.2) ce samedi à Vincennes. À deux semaines du Prix d'Amérique Legend Race, ...

Lire la suite
...
Qualif#6 : la dernière
marche vue de l’étranger

La presse spécialisée étrangère parle aussi de la Qualif#6 – Prix d’Amérique Races ZEturf, le temps fort du week-end. Voici une sélection des informations sur le Prix de Belgique vu de l’étranger. Les italiens ...

Lire la suite
...
Cornulier : Florida Sport sera montée par David Thomain

Àune semaine du Prix de Cornulier, les contours du peloton des prétendants à la succession de Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) se précisent de mieux en mieux, alors que la clôture des engagements est fixée à 9 heures lundi. ...

Lire la suite