... ©JLL-LeTROT
Résultat de course - 26.12.2021

Idéale du Chêne, le triomphe d'une équipe soudée

Monsieur et Madame Guedj aux manettes, Julien Le Mer comme préparateur et Paul Ploquin comme finisseur attitré au monté. Voici une équipe soudée désormais bien connue depuis quatre-cinq ans déjà. Ensemble, ils ont connu de grands moments, notamment trois victoires de Groupe 1 avec Fado du Chêne. D'aucuns auraient pu penser qu'il s'agissait là de leur chef d'oeuvre commun. Peut-être que non : voici désormais Idéale du Chêne !

Fidèle à sa tradition, celle que nous vous avions exposée vendredi lors de la présentation de la course, le Prix de Vincennes aime faire écho à sa propre histoire. Trois ans après avoir permis à Fado du Chêne (Singalo) de remporter son troisième Groupe 1 à l'âge de trois ans, paré du costume de grandissime favori, Idéale du Chêne (Bird Parker) parée elle de la robe de parfairte challenger signe sa première victoire de Groupe 1. Un succès attendu quand on écoute Paul Ploquin, son jockey : "Depuis le début, je la fais super bonne, je me suis même dit après notre première association à Nantes : c'est un monstre. On n'a pas l'impression de vitesse et pourtant on va vite. Aujourd'hui , il fallait assurer le départ et elle l'a fait. Quand elle bien au niveau de ses pieds, ça se passe tout de suite bien." Pour arriver à ce résultat, c'est donc Julien Le Mer qui a joué son rôle de metteur au point et entre ces deux hommes-là, c'est clair, l'alchimie fonctionne. Paul Ploquin ajoutant toujours au micro d'Equidia : "C'est toute une histoire entre nous, elle est magnifique. Ce n'est plus mon patron, c'est mon pote. Même quand je monte pour les autres, il est derrière moi. Et quand ça n'allait pas, il m'a toujours soutenu, il a toujours cru en moi, emmenant avec lui Monsieur et Madame Guedj. Je ne le remercierai jamais assez."
À son tour, Julien Le Mer voulait féliciter Paul Ploquin à l'heure des interviews : "S'il n'y a pas Ploquin, il n'y a pas de Le Mer, il ne faut pas croire. Selon moi, c'est le meilleur au monté. Je lui avais dit de monter la jument pour être second. Que de belles émotions." Si elle est plus facile que Fado du Chêne, Idéale a elle aussi son petit caractère et cette victoire au plus hautniveau, sa première en quatre tentatives, rappelle forcément d'autres émotions, celles connues avec Fado : "On aurait pu croire qu'il était le cheval d'une vie mais voici maintenant Idéale" concluait ainsi l'entraîneur particulier de la casaque Guedj, aux anges. Et pour ne pas faire de jaloux, Idéale du Chêne a eu l'élégance de simplement égaler le record de Fado du Chêne : 1'13''2 en réduction kilométrique. La classe.
Et décidément, comme l'histoire de cette course n'a de cesse de se nourrir d'elle-même, dans la pure tradition des classiques, Idéale du Chêne rejoint aussi au palmarès son propre père Bird Parker, vainqueur de la course en 2016. Le fils de Ready Cash enregistre ainsi sa première victoire de Groupe 1 en qualité d'étalon.

Le podium est complété par Ines des Rioults, fille de l'incontournable Carat Williams, laquelle crée ici une petite surprise, bien qu'elle restait sur deux victoires au monté mais à un niveau inférieur. Elle est la seule à avoir tenu tête à la brillante lauréate. Premier mâle, Indigo du Poret (Dollar Macker) décroche lui la troisième place à distance.

Des premiers mètres capitaux
Ses supporters et son entourage pouvaient craindre un début de course compliqué mais Idéale du Chêne fut parfaite et ce sont finalement les deux poulains en vue qui ont hypothéqué leurs chances au signal : Inshore (disqualifié) et Ici C'Est Paris, fautif et ayant perdu selon le tracking 36 mètres sur la tête de course. Il parviendra à prendre la 5ème place.

D'où vient-elle ?

Idéale du Chêne court sous les couleurs de son éleveur, Claude Guedj, ce qui était également le cas de ses trois premières mères. La fille de Bird Parker 1'09'' est, ainsi, une authentique représentante maison, dont la mère, Royale du Chêne 1'13'' (Hello Jo), s'est favorablement distinguée, montrant une valeur semi-classique, notamment comme deuxième du Groupe II Prix Ariste Hémard. Le bilan de Royale du Chêne fait état de six succès et de presque 260.000 € de gains. Quatre de ses cinq produits en âge de courir ont gagné, emmenés, pour l'heure, par Dame du Chêne 1'13'' (Coktail Jet), qui compte six victoires et près de 100.000 € de gains. Soeur de la talentueuse Comtesse du Chêne 1'11'' (Quaker Jet - Sept succès et 341.650 €), Royale du Chêne a un 2 ans par Eros du Chêne, Jet du Chêne, et un yearling par Charly du Noyer, King du Chêne.

5e | PRIX DE VINCENNES
M - 2700 m - Groupe 1 - 200 000 €
IDEALE DU CHENE 1'13"2
Bird Parker x Royale du Chene (Hello Jo)
Jockey : P. Ph. Ploquin - Entraîneur : J. le Mer
Propriétaire : Cl. Guedj - Eleveur : Cl. Guedj
2e Ines des Rioults 1'13"8 Carat Williams x Nelly des Rioults
3e Indigo du Poret 1'14"2 Dollar Macker x Une Pluie du Poret
4e : Ideal d'Avenir - 5e : Ici c'Est Paris - 6e : Inoui Danica - 7e : India Song

On aurait pu croire que Fado était le cheval d'une vie mais voici Idéale !
Julien Le Mer

Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Bird Parker 1'09''5 Kidea 1'18''2
Belisha 1'16''0 Fakir du Vivier
IDEALE DU CHENE Benares
Hello Jo 1'14''7 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Royale du Chene 1'13''3 Rencoo 1'22''3
Imperiale du Chene 1'16''2 Cezio Josselyn (US) 1'12''2
Vie du Chene 1'16''5
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite