... © DR
En bref - 29.12.2021

Disparition de Défi d'Aunou

Ia été l'un des grands champions français des années du XXe siècle. Défi d'Aunou 1'10 (Armbro Goal) vient de disparaître à l'âge de 30 ans. Cinquième des six produits de Nesmile 1'17 (Caprior), laquelle aura été l'une des grandes poulinières (la plus grande ?) des époux Dubois, Jean-Pierre Dubois et Etiennette, le bel alezan à la crinière d'or a été son plus riche élément en compétition. Sous la responsabilité de Jean-Etienne Dubois, il s'est construit un palmarès classique et exceptionnel de 3 à 8 ans, cumulant 33 victoires et 34 places rémunérées en 83 tentatives. Ses gains s'élèvent à 2.3927.673 €. Titulaire de deux Critériums, ceux des 4 et 5 Ans (Gr.1), il figure aux palmarès des Prix de Paris, de l'Etoile, René Ballière, de l'Atlantique (deux fois), des Ducs de Normandie et compte trois places dans le Prix d'Amérique (deux fois 3e et une fois 4e). À l'âge de 7 ans, il entame une carrière internationale au moment où l'autre star de l'écurie de Jean-Etienne Dubois, Coktail Jet, tire sa révérence. Frère cadet de Buvetier d'Aunou (Royal Prestige), Défi d'Aunou donnera deux vainqueurs classiques en Mahana et Nelson de Vandel. Parmi ses principaux vainqueurs, citons Kourgana, Macadam Cowboy, Nuage de Lait, Not Disturb, Opium, Pretty Jet et Alésia d'Atout. Comme père de mère, il apparaît chez Drôle de Jet (Coktail Jet), Villeroi (Oiseau de Feux), Vulcain de Vandel (Jag de Bellouet) et Ulster Perrine (Ténor de Baune).

21 restants dans la Qualif#5 sans Vernissage Grif

Aaprès la phase de forfait ce mercredi, ils sont encore 21 sur la liste des engagés à la Qualif#5 - Prix de Bourgogne (Gr.2), au programme de dimanche à Vincennes. La disparition inattendue est celle de Vernissage Grif (Varenne). Le pensionnaire n'aurait pas convaincu son entraîneur Alessandro Gocciadoro lors de son dernier travail selon le site italien equos.it.
Les déclarations des montes confirment qu'Alexandre Abrivard devrait être le partenaire de Zacon Gio (Ruty Grif) dans le Prix d'Amérique ZEturf (Gr.1). Il sera à ses commandes dimanche. Björn Goop a été à ce stade déclaré par Richard Westerink sur Frisbee d'Am (The Best Madrik) et sur Missle Hill (Muscle Hill) par Daniel Redén. Billie de Montfort (Jasmin de Flore) n'a toujours de partenaire déclaré, sachant que Gabriele Gelormini, son driver habituel depuis deux saisons, est pour sa part engagé sur Cokstile (Quite Easy U.S.). Seuls autres membres du listing dépourvus de pilote ce mecredi : Feliciano (Ready Cash) et Ampia Mede Sm (Ganymède). Leur partenaire habituel, David Thomain pour le premier et Franck Nivard pour la seconde, figurent déjà à côté des noms de Délia du Pommereux (Niky) et Gu d'Héripré (Coktail Jet).

Les n°1 malmenés à Pontchâteau

Difficile réunion pour les leaders des pilotes ce mercredi à Poncthâteau. Le compteur de victoires d'Éric Raffin est en effet resté bloqué à 344 à quarante-huit heures de la fin de l'année au cours d'une réunion où il a au mieux terminé deux fois deuxième et où il est sorti indemne « par miracle » (dixit son agent Éric Fournier) d'un incident dans l'épreuve de clôture. Un peu plus tôt dans la journée, Mathieu Mottier, le leader de l'Étrier d'Or, a eu moins de chance puisqu'il n'a pu éviter la chute à la suite d'un problème de harnachement dans les premiers mètres de la 6ème course (neutralisée et recourue dans la foulée). Se plaignant du dos, Mathieu Mottier a préféré s'abstenir de disputer les deux dernières courses.

Clap de fin d'Alain de Royer Dupré

Son départ à la retraite avait été annoncé depuis plusieurs mois (lire notre édition du 16 septembre). L'entraîneur de plat classique par excellence, Alain de Royer Dupré, a sellé son dernier partant ce mercredi à Pornichet. Darenndi (Poet's Voice) a conclu deuxième.

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite