... ©Aprh
Actualité - 01.10.2020

Chiffres, bilan de l'été Le décryptage du PMU

Cyril Linette, Directeur Général du PMU, a tenu ce mardi matin une conférence de presse par visio-conférence. Le sujet : décrypter les chiffres estivaux qualifiés d'exceptionnels. Et aussitôt d'affirmer que le PMU ne cède pas au triomphalisme.
"C'est tout simplement le meilleur été et la meilleure rentrée jamais réalisés par le PMU", commente le directeur. La tendance constatée quelques jours après la sortie du confinement général, date à laquelle le PMU a pris la parole pour la dernière fois, s'est clairement confirmée durant un été historique en termes de paris hippiques.

Les progressions constatées
- Juillet/août : plus 15 % (plus 10 % de PBJ)
- Septembre : plus 10 % (plus 9 % de PBJ) - "ce dernier chiffre est le plus significatif car il s'opère à base comparable" a commenté le DG du PMU (au regard de la reprise de la concurrence des jeux sportifs en septembre après plusieurs mois d'interruption).

Entre le 1er juillet et le 30 septembre, ce sont 2 milliards 350 millions d'euros qui se sont joués au PMU. "Une performance remarquable" dixit Cyril Linette qui a listé les raisons exogènes pouvant expliquer ces niveaux exceptionnellement hauts : "les Français ont moins dépensé pendant le confinement et sont plus restés en France qu'à l'habitude, les loisirs proposaient une offre globalement moins large, il y avait aussi moins de sport à la télé et moins de pari sportif." Une conjoncture très favorable donc qui est venue, pour Cyril Linette, appuyer les démarches engagées par les dirigeants des courses françaises :
"- Il y a tout d'abord la reprise des courses le 11 mai qui constitue un élément exceptionnel ; grâce au professionnalisme et la solidarité de l'ensemble de la filière, on a évité une baisse annuelle qui aurait pu atteindre 50 % ;
- il y a ensuite la confirmation des bons choix stratégiques du PMU, notamment en termes d'investissements dans le réseau des points de vente ;
- et enfin le cap clair fixé ces dernières années continue de payer."


Autant de bonnes nouvelles que la Direction du PMU s'évertue donc à adosser à une ambiance de prudence totale : "Pas question de céder au triomphalisme tant on sait la situation sanitaire fragile. On ne pourra pas rattraper deux mois sans courses (et les 90 % de baisse de chiffre d'affaires qui vont avec). Mais si on continue ainsi, cela nous permettra d'atterrir entre -10 et -15 % du résultat net, soit une situation bien moins négative que celle qu'on pouvait craindre. On est satisfaits et fiers du travail accompli, tout en gardant à l'esprit le contexte sanitaire en tête." À ce sujet, il a été précisé : "Les fermetures de bars à Aix-Marseille concernent 80 points de vente." L'inquiétude réside bien sûr dans une extension de ces mesures à d'autres régions ou métropoles : "dans ce cas le PMU sera impacté."

Deux nouveaux jeux sur le net en 2021

C'est sur le net que se feront les prochaines nouveautés du PMU, sachant que l'activité online de ces dernières semaines affichent des indicateurs à la hausse, notamment un taux d'ouverture de comptes de 30 %. Il y aura de grands rendez-vous online et spécifiques pour 2021 avec une refonte du site (pmu.fr) et de l'expérience mobile (application). C'est aussi dans cet environnement que seront lancés deux nouveaux jeux : un de type vertical et un dans l'esprit question du jour. Dans le registre de l'internet, les objectifs ont par ailleurs été précisés par Cyril Linette. Il s'agit pour le PMU de passer à 1,5 milliard d'euros d'enjeux online collectés dans un horizon de moyen terme, de trois à cinq ans, ce qui correspond grosso modo à un doublement de l'activité de l'opérateur de paris sur le net.
Lors de cette présentation/analyse, il y a bien une notion de mouvement qu'a voulu mettre en avant la direction du PMU, Cyril Linette saluant par exemple : "Tout est en train de changer au PMU, sauf son ADN". Soit un éloge du changement dans la continuité qui devrait devenir encore plus visible l'an prochain, avec les différentes nouveautés engagées.

A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite