...
Actualité - 03.01.2022

Nouvelles mesures sanitaires Quels impacts pour les courses ?

Une nouvelle salve de mesures sanitaires a été annoncée la semaine dernière par le gouvernement pour faire face à l'actuelle vague de Covid, notamment sous ses formes de variants Omicron et Delta. Ces nouvelles obligations s'appliquent à partir de ce lundi 3 janvier pour une durée de trois semaines dans l'état actuel des annonces, soit jusqu'au 23 janvier. Revue de détail des conséquences pour les courses hippiques.


Pour rappel, ce lundi, parmi les mesures générales qui rentrent en application, le télétravail est renforcé avec un nombre minimum de trois jours par semaine pour les postes qui le permettent. On compte aussi le retour des jauges dans les univers des sports et des spectacles avec 5.000 personnes en plein air ou 2.000 personnes en intérieur. Le port du masque devient obligatoire dès 6 ans dans les lieux publics. C'est sûr, l'accueil du public sur les hippodromes va être plus compliqué.


Pour les courses, toutes les règles de travail (télétravail augmenté à trois jours minimum dès lors que c'est possible, port du masque obligatoire dans les espaces partagés et commerciaux, etc.) s'appliquent dans les sociétés-mères et les entreprises du secteur (fournisseurs, vétérinaires, assurances, etc.). Pour les domaines de l'élevage et de l'entraînement, le télétravail n'est pas applicable comme dans le domaine agricole.

De nouvelles conditions d'accueil du public
Les autorités hippiques (Fédération Nationale des courses, sociétés-mères) travaillent actuellement à un nouveau cahier des charges d'accueil du public et d'organisation des courses à partir des grandes lignes communiquées dans le décret général prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. Pour rappel, ce décret précise pour l'instant que le public ne pourra être accueilli qu’à condition d’avoir une place assise dans les établissements sportifs couverts (avec une jauge de 2.000 personnes), établissements de plein air (jauge à 5.000) ou salles de spectacles (2.000 personnes). Néanmoins des aménagements ont aussi été évoqués pour les "salons, foires et événements" avec des taux d'accueil qui pourraient dépendre des surfaces disponibles. On attend désormais les arbitrages pour les courses.

Le pass vaccinal : une obligation qui va impacter les courses à partir du 15 janvier
Au cœur du dispositif gouvernemental des prochains mois dans la lutte contre la Covid, le pass vaccinal fait partie des contenus examinés depuis ce lundi par les députés dans le cadre du projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire ». Le calendrier annoncé de son application a été fixé au 15 janvier par le gouvernement. Dès lors que l'application des règles d'accueil du public est également élargie aux organisateurs et acteurs des courses, cela devrait imposer un schéma vaccinal complet à l'ensemble des professionnels des courses.

Concernant le pass vaccinal, LeTROT a pris les devants dès ce 3 janvier en diffusant le message suivant sur Infonet aux socioprofessionnels :
Dans l'attente du décret d'application des mesures gouvernementales annoncées pour le 15 janvier 2022, il est envisagé que le pass sanitaire actuel se transforme en pass vaccinal certifiant que la personne âgée de 18 ans et plus a reçu :
- deux primo injections d'un vaccin contre la Covid19,
- et d'un rappel dudit vaccin, 7 mois au maximum après la date de la deuxième injection.
Afin d'anticiper les textes réglementaires qui seront publiés dans les prochains jours, il est recommandé à l'ensemble des socioprofessionnels qui se déplacent sur les hippodromes (entraîneurs, salariés, jockeys ou drivers) de mettre à jour leur pass sanitaire actuel pour éviter toute interruption de leur activité.

Les décisions de LeTROT
Pour LeTROT, le nouveau tour de vis sanitaire qui commence ce 3 janvier intervient au plus mauvais moment, au mois de janvier, en plein cœur du meeting d'hiver. La société-mère a d'ores et déjà intégré les contraintes des trois prochaines semaines (jusqu'au dimanche 23 janvier) de la façon suivante :
■ annulation des réunions thématiques initialement prévues,
■ pas de promotion pour faire venir du public sur la période.
Les décisions pour le Prix d'Amérique ZEturf seront prises dans les prochains jours pour prendre en compte les nouvelles décisions gouvernementales.

Important risque d'annulation de l'Expo-étalons
La décision n'est pas encore prise concernant le maintien ou l'annulation de l'Expo-étalons du 28 janvier prochain. Elle le sera dans les prochains jours, après les annonces gouvernementales de mercredi consécutives à un nouveau conseil de défense sur la crise sanitaire. Directeur général d'Arqana Trot, Hugues Rousseau nous explique : "Si nous jugeons que l'Expo-étalons ne pourra s'organiser que dans des conditions dégradées, en termes d'accueil du public et des exposants, nous l'annulerons. Il y a effectivement aujourd'hui de fortes chances que l'expo soit annulée mais nous n'avons pas encore toutes les réponses à nos questions pour prendre la décision. Ce sera fait dans les prochains jours."

Les Ventes du Prix d'Amérique pourraient devenir 100 % deauvillaises
Programmées à ce stade à Deauville pour le premier jour (volet élevage le 26 janvier) et sur l'hippodrome de Vincennes pour le second (volet chevaux à l'entraînement le 28 janvier), les ventes du Prix d'Amérique pourraient être organisées sur le seul site de Deauville, sur deux jours consécutifs : jeudi 27 (élevage) et vendredi 28 (chevaux à l'entraînement). Cette décision liée à celle concernant l'Expo-étalons sera prise dans les prochains jours. On retrouverait dès lors le même scénario qu'en 2021.

A voir aussi :
...
Des chouchous des écuries
qui révèlent des histoires

À chaque cheval une histoire. Tous ne sont pas des champions et pourtant ils font le bonheur de leur entourage, qu’ils soient éleveur, propriétaire ou entraîneur. Ils rappellent chaque jour le lien fort qui unit l’homme (et ...

Lire la suite
...
Moni Viking et Björn Goop gagnent à nouveau le Grand Prix d'Åby

Lauréat devant des tribunes vides en 2020 du Groupe 1 suédois, le duo Goop-Moni Viking (Maharajah) gagne une seconde fois le Grand d'Åby (3140m) ce samedi sur l'hippodrome de Göteborg. Très longtemps pointé à l'arrière garde, il ...

Lire la suite
...
Fitzi de Vive en tambour major sur sa piste hyéroise

Pour sa cinquième tentative consécutive sur la piste varoise de Hyères, Fitzy de Vive (Un Amour d'Haufor) remporte une deuxième victoire après avoir enchaîné deux deuxièmes places consécutives. La séquence est ...

Lire la suite
...
Indice Deladou et la forme d'Alexis Collette

Journée faste pour Alexis Collette : après son succès dans le Prix de la Porte de Vitry, en compagnie de Just For Us Tek (Captain Sparrow), c’est en selle sur sur Indice Deladou (Tiégo d’Etang) ...

Lire la suite