...
Résultat de course - 07.01.2022

Festimata, à la gloire de sa mère

Fer de lance de l'écurie de Jean-Charles Feron, Festimata (Rieussec) est une chic jument qui se montre d'une belle régularité. Dans un lot bien composé sur la Riviera, la fille de l'excellente Hirosaka (663.920 € - 16 victoires), génitrice également de la talentueuse Akayama (283.570 € - 11 victoires), s'est montrée la plus forte dans la phase finale, dominant de peu le tenace Endian de Banville (Niky). "Cela a toujours été une très bonne jument, a déclaré son mentor sur Equidia Racing. Avec elle, je suis obligé de patienter dans le parcours. Je n'ai pas beaucoup de chevaux à l'entraînement, j'essaie de la préserver au maximum et c'est la raison pour laquelle elle n'a été déferrée que deux fois (Marseille-Borély et Vincennes en 2020). À l'avenir, je pense que je vais pouvoir la présenter pieds nus mais, pour l'instant, elle est bien avec ses fers". Pour l'anecdote, c'est un certain Evariste du Bourg (Jasmin de Flore) qui a remporté cette épreuve l'an dernier. Souhaitons la même réussite à Festimata.

La machine "Martens" se relance

Le début du meeting d'hiver cagnois n'a pas à la hauteur de leurs espérances. Il faut dire que quelques représentants de Christophe et Vincent Martens sont malades. La machine est pourtant repartie ce vendredi avec deux victoires. Après le succès de Indiana de Tillard (Alto de Viette), pieds nus pour la première fois de sa carrière, c'est le très délicat Drago de Tilou (Royal Dream) qui a doublé la mise pour les professionnels belges. Maintenu après enquête sur ses allures, le hongre de 9 ans renoue avec le succès qui le fuyait depuis le 29 janvier 2021. Le fils de Royal Dream est toujours compliqué, faisant dire à Christophe Martens les propos suivants sur Equidia Racing : "Le cheval est déclassé aux gains mais il n'est pas facile à driver." Dans sa carrière, Drago de Tilou a couru à 66 reprises pour un total de 18 victoires, 17 podiums et 15 disqualifications. Du côté de l'écurie Martens, le compteur du meeting indique trois succès ce vendredi.

5e | PRIX LIONEL GAZENGEL
Att - 2925 m - Course C - 32 000 €
FESTIMATA 1'14"7
Rieussec x Hirosaka (Jet du Vivier)
Driver : J. Ch. Feron - Entraîneur : J. Ch. Feron
Propriétaire : Ec. V - Eleveur : N. Roussel
2e Endian de Banville 1'14"7 Niky x Quipsa Melody
3e Forrest Gede 1'14"7 Infant du Bossis x Perle Gede
4e : Equiano - 5e : Ensoleillee - 6e : Extreme Star - 7e : Felicia de Bess



4e | PRIX DE LA COTE D'ARGENT
Att - 2925 m - Course D - 36 000 €
DRAGO DE TILOU 1'14"4
Royal Dream x Halva Tyss (Sancho Panca)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : V. Martens
Propriétaire : Ec. Cmv Trotting Center - Eleveur : H. Gubler
2e Caprice de Cosse 1'14"5 Carpe Diem x Noa de La Grille
3e Django Winner 1'14"5 Kesaco Phedo x Super Graziella
4e : Diamant de Bolan - 5e : Cazirius de Guez - 6e : Diams de Bassiere - 7e : Dragon Rouge
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite