...
Résultat de course - 07.01.2022

Festimata, à la gloire de sa mère

Fer de lance de l'écurie de Jean-Charles Feron, Festimata (Rieussec) est une chic jument qui se montre d'une belle régularité. Dans un lot bien composé sur la Riviera, la fille de l'excellente Hirosaka (663.920 € - 16 victoires), génitrice également de la talentueuse Akayama (283.570 € - 11 victoires), s'est montrée la plus forte dans la phase finale, dominant de peu le tenace Endian de Banville (Niky). "Cela a toujours été une très bonne jument, a déclaré son mentor sur Equidia Racing. Avec elle, je suis obligé de patienter dans le parcours. Je n'ai pas beaucoup de chevaux à l'entraînement, j'essaie de la préserver au maximum et c'est la raison pour laquelle elle n'a été déferrée que deux fois (Marseille-Borély et Vincennes en 2020). À l'avenir, je pense que je vais pouvoir la présenter pieds nus mais, pour l'instant, elle est bien avec ses fers". Pour l'anecdote, c'est un certain Evariste du Bourg (Jasmin de Flore) qui a remporté cette épreuve l'an dernier. Souhaitons la même réussite à Festimata.

La machine "Martens" se relance

Le début du meeting d'hiver cagnois n'a pas à la hauteur de leurs espérances. Il faut dire que quelques représentants de Christophe et Vincent Martens sont malades. La machine est pourtant repartie ce vendredi avec deux victoires. Après le succès de Indiana de Tillard (Alto de Viette), pieds nus pour la première fois de sa carrière, c'est le très délicat Drago de Tilou (Royal Dream) qui a doublé la mise pour les professionnels belges. Maintenu après enquête sur ses allures, le hongre de 9 ans renoue avec le succès qui le fuyait depuis le 29 janvier 2021. Le fils de Royal Dream est toujours compliqué, faisant dire à Christophe Martens les propos suivants sur Equidia Racing : "Le cheval est déclassé aux gains mais il n'est pas facile à driver." Dans sa carrière, Drago de Tilou a couru à 66 reprises pour un total de 18 victoires, 17 podiums et 15 disqualifications. Du côté de l'écurie Martens, le compteur du meeting indique trois succès ce vendredi.

5e | PRIX LIONEL GAZENGEL
Att - 2925 m - Course C - 32 000 €
FESTIMATA 1'14"7
Rieussec x Hirosaka (Jet du Vivier)
Driver : J. Ch. Feron - Entraîneur : J. Ch. Feron
Propriétaire : Ec. V - Eleveur : N. Roussel
2e Endian de Banville 1'14"7 Niky x Quipsa Melody
3e Forrest Gede 1'14"7 Infant du Bossis x Perle Gede
4e : Equiano - 5e : Ensoleillee - 6e : Extreme Star - 7e : Felicia de Bess



4e | PRIX DE LA COTE D'ARGENT
Att - 2925 m - Course D - 36 000 €
DRAGO DE TILOU 1'14"4
Royal Dream x Halva Tyss (Sancho Panca)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : V. Martens
Propriétaire : Ec. Cmv Trotting Center - Eleveur : H. Gubler
2e Caprice de Cosse 1'14"5 Carpe Diem x Noa de La Grille
3e Django Winner 1'14"5 Kesaco Phedo x Super Graziella
4e : Diamant de Bolan - 5e : Cazirius de Guez - 6e : Diams de Bassiere - 7e : Dragon Rouge
A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite