... ©ScoopDyga
Résultat de course - 30.09.2020

Hyacinto Bello, vers l'avenir et au-delà

Direction maintenant le meeting d'hiver où il ne devrait pas avoir de problème à monter la cote.
Anne-Françoise Donati

Ce sont aucun doute deux poulains parisiens qui ont pris les deux premières places de l’épreuve qualificative LeTrot Open des Régions - Anjou-Maine pour 3 ans. Drivé par Gabriele Gelormini, Hyacinto Bello s’est montré fort courageux pour s’imposer aux dépens de Hobbes.

En couvrant son dernier kilomètre sur le pied de 1’14’’4, Hyacinto Bello (Voltigeur de Myrt) a réussi à rendre victorieusement 25 mètres dans une course où il n’y a pas eu temps mort. 1’14’’7, c’est le chrono final pour le pensionnaire d’Anne-Françoise Donati, laquelle nous a dit sur son pensionnaire qu’elle tient en haute estime : « Il n'avait pas couru depuis deux mois car il a été malade sans que l'on sache vraiment ce qu'il a eu. Sa performance est donc d'autant plus remarquable. C'est un poulain qui a toujours montré beaucoup de moyens. Surtout, il a franchi le palier vitesse dès qu'on lui a demandé, ce qui est très intéressant. Il est très trotteur, toujours bien équilibré. Direction maintenant le meeting d'hiver où il ne devrait pas avoir de problème à monter la cote. Et puis, dès l'année prochaine, on va pouvoir lui enlever les fers ce qui sera encore mieux pour lui. C'est un fils de Voltigeur de Myrt élevé par M. Boucret qui me met tous les ans deux ou trois poulains. M. Boucret aime beaucoup Voltigeur de Myrt dont il a d'ailleurs une part. On connaît une belle réussite ensemble. »
Pour sa quatrième association avec Hyacinto Bello, Gabriele Gelormini l’a drivé de façon offensive, une tactique qui a été payante ce mercredi : « Ce n'est jamais facile de rendre 25 mètres sur une distance aussi courte. Il est parti le plus vite à son échelon et a dû faire un gros effort en face pour contourner le peloton, puis il n'a rien lâché pour finir. C'est vraiment un bon poulain. »
Deuxième avec Hobbes (Niky), auteur d’une magnifique ligne droite, Alexandre Abrivard a exprimé sa satisfaction sur Equidia : « Je suis très content de sa fin de course. Aujourd’hui, ce n’était pas un objectif. On le prépare pour cet hiver. A Vincennes, sur 2 700 mètres grande piste, je vais pouvoir faire l’homme avec lui. »

D'où vient-il ?

Elevé par Rémi Boucret, ce fils de Voltigeur de Myrt est le meilleur des cinq produits en âge de courir de sa mère Taline de Vandel (qualifiée). Son arrière grand-mère n’est autre que Alesia de Vandel (313 489€), génitrice de plusieurs bons chevaux comme Ift de Vandel (260 970€), Maelia de Vandel (284 390€) ou encore Nelson de Vandel (212 780€).

3e | PRIX EUROSOL FONDATION - PRIX TRANSPORT
Att - 2300 m - Course D - 18 000 €
HYACINTO BELLO 1'14"7
Voltigeur de Myrt x Taline de Vandel (Goetmals Wood)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : A. F. Donati Marcillac
Propriétaire : E. Foucault-marcillac - Eleveur : R. Boucret
2e Hobbes 1'14"9
3e Hanar Grimm 1'15"8
4e : Hudson Baie - 5e : Hope - 6e : Hatchi du Klau - 7e : Hantise de Quick
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite