... © Aprh
En bref - 09.01.2022

Léo Abrivard, entraîneur des "Gîte"

Léo Abrivard s’ouvre à "de nouveaux horizons" selon ses propres mots. Le fils de Laurent et Valérie, frère cadet d’Alexandre, est entraîneur depuis le début de l’année de l’effectif sarthois de Georges Lelièvre, les "Gîte". Âgé de 22 ans, le jeune professionnel donne donc une nouvelle inflexion à sa carrière. Jusque-là uniquement investi dans l’entreprise familiale, sous la direction de ses parents, il nous a expliqué les raisons qui l’ont poussé à se lancer. "C’est en fait l’occasion qui s’est présentée d’elle-même. Cela s’est fait naturellement et ce n’était pas forcément planifié de cette façon. M. Lelièvre cherchait à vendre sa propriété qui n’est pas loin de chez nous (le site familial du Parc, à Bouloire dans la Sarthe). On a trouvé un arrangement en plusieurs étapes et, pour l’instant, j’entraîne ses chevaux. C’est probable que j’achète ensuite le domaine. L’opportunité était belle et il fallait la saisir." Léo Abrivard a pour l’instant huit pensionnaires sous sa responsabilité, six 3 ans (des "J"), un 4 ans (Indicator du Gîte (Power Jet)) et une 5 ans (Héroïne du Gîte (Tabriz du Gîte)). Parallèlement au développement de son activité d’entraîneur, le professionnel gardera sa fonction de pilote de l’écurie familiale. "Le but est de trouver le juste milieu en continuant aussi à driver pour ma famille. Je vais maintenant m’attacher à gagner des courses en tant qu’entraîneur et en tant que driver."
Le précédent entraîneur de l’effectif de Georges Lelièvre était Rodophe Barette. L’élevage du Gîte du Sarthois n’a plus à faire ses preuves avec des résultats depuis plusieurs décennies. II a donné des éléments de premier plan comme Riton du Gîte (Buffet II), les propre frère et sœur Derby du Gîte et Gisella du Gîte (Riton du Gîte), Colombo du Gîte (Florestan), Dermadour du Gîte (Permadour Gédé), Iton du Gîte (Riton du Gîte), Tabriz du Gîte (Ganymède), Valentin du Gîte (Iton du Gîte) ou plus récemment Fabriz du Gîte (Tabriz du Gîte). On peut aussi ajouter les acquisitions réussies, comme propriétaire, de Permadour Gédé (Beauséjour II) et de Picarella (Fakir du Vivier).

L'agenda de la semaine

La semaine qui s'ouvre proposera onze réunions, de lundi à vendredi avant de lancer un week-end riche de huit rendez-vous hexagonaux incluant comme temps fort la Qualif#6 - Prix de Belgique (Gr.2), dimanche à Vincennes.
Lundi 10 : trois réunions avec Vincennes et Toulouse en Premium alors que Nantes est CSI. À Paris, le Prix Christelle Zimmer est une épreuve pour apprentis et lads-jockeys importante. Elle permettra d'assister aux débuts sous la selle du 10 ans Carnaval du Vivier (Ni Ho Ped d'Ombrée) que Thierry Duvaldestin a confié à Léo Balu. Ils croiseront la route d'Eveil du Châtelet (Very Look) et Matilde Herleiksplass. La réunion donnera aussi l'occasion de voir en piste Loïc Abrivard en deux occasions. Le père de Matthieu Abrivard n'a plus drivé à Vincennes depuis novembre 2020.
Mardi 11 : deux réunions Premium à Mauquenchy et Vincennes. Sur le plateau de Gravelle, le Prix de Poligny (course montée pour 6 et 7 ans) se courra en comité très réduit (6 partants) mais permettra une rencontre entre Fulton, Go For The Gold, Glorieuse Carnois et Greta.
Mercredi 12 : Bordeaux et Cagnes-sur-Mer composent l'offre Premium du jour alors qu'Angers propose la première réunion (CSI) de son mini meeting d'hiver (lire notre édition du 8 janvier).
Jeudi 13 : l'hippodrome azuréen cagnois occupe seul l'affiche et aura les honneurs du Quinté+ du jour avec le toujours attendu Grand Prix de la Côte d'Azur. Avant les forfaits, Alcoy est le plus riche des 22 engagés.
Vendredi 14 : Nantes et Vincennes sont les deux rendez-vous trotteurs du jour au format Premium.

1000ème puis 1001ème pour Jean-Philippe Monclin

L'Angevin Jean-Philippe Monclin, 31 ans, a fait coup double ce dimanche à Vincennes en remportant les 8ème et 9ème courses du programme, soit ses 1000ème et aussitôt 1001ème victoires depuis le début de sa carrière. "C'est symbolique dans la carrière d'un driver. C'est grâce aux entraîneurs qui m'ont fait confiance pour leurs chevaux et un peu de travail quand même... C'est super même s'il faudra repartir demain matin au travail. Toutes les victoires sont belles mais il y en a forcément certaines qui se détachent comme celles avec Fly Speed le cheval de la famille, avec Bird Parker aussi bien sûr. Mais la plus importante, c'est la prochaine."

A voir aussi :
...
I Wanna Be Queen redore son blason

Cela faisait un an et deux mois que la fille de Bilibili n'avait pas réussi à gagner. C'est désormais de l'histoire ancienne. I Wanna Be Queen, déferrée des quatre pieds pour la première fois (deuxième ...

Lire la suite
...
Hohneck s'impose en futur
prétendant au podium américain

Déjà très convaincant dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental, Hohneck (Royal Dream) se montre souverain dans le Prix de Croix (Gr.2) ce samedi à Vincennes. À deux semaines du Prix d'Amérique Legend Race, ...

Lire la suite
...
Qualif#6 : la dernière
marche vue de l’étranger

La presse spécialisée étrangère parle aussi de la Qualif#6 – Prix d’Amérique Races ZEturf, le temps fort du week-end. Voici une sélection des informations sur le Prix de Belgique vu de l’étranger. Les italiens ...

Lire la suite
...
Cornulier : Florida Sport sera montée par David Thomain

Àune semaine du Prix de Cornulier, les contours du peloton des prétendants à la succession de Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) se précisent de mieux en mieux, alors que la clôture des engagements est fixée à 9 heures lundi. ...

Lire la suite