... © Aprh
Actualité - 10.01.2022

Plusieurs professionnels ont passé un cap lors du week-end

500 pour l'un, 1.000 pour l'autre. Le week-end a permis à Pierre Belloche d'enregistrer sa 500e victoire française comme entraîneur alors que Jean-Philippe Monclin est entré pour sa part dans le club des pilotes à 1.000 victoires. Mais aussi à Alexis Collette d'enregistrer un premier succès à Vincennes à l'attelé.

Avant de s'intéresser à ceux qui ont atteint des caps importants durant le week-end, le bilan des pilotes est aussi très riche d'enseignements. Avec trois victoires, Eric Raffin pointe en tête du classement qui a vu six professionnels réaliser au moins un doublé. Le numéro 1 français en est désormais à 12 titres depuis le 1er janvier. Il en était à 5 au 10 janvier 2021...

Le TOP-6 des pilotes du week-end (2 victoires et plus)
Driver-jockey : Courses / Vict. / Places / % vict. / gains
Eric Raffin : 14 / 3 / 5 / 21 / 168.830 €
Jean-Michel Bazire : 9 / 2 / 2 / 22 / 122.570 €
Jean-Philippe Monclin : 4 / 2 / 1 / 50 / 46.100 €
Thierry Duvaldestin : 3 / 2 / 0 / 67 / 26.250 €
Patrice Gesret : 6 / 2 / 0 / 33 / 18.130 €
Cyril Gazengel : 4 / 2 / 0 / 50 / 11.900 €

500ème victoire de Pierre Belloche comme entraîneur
Les victoires successives samedi de Hesta Mesloise (Sun Ceravin) à Toulouse et d'Eagle Meslois (Rockfeller Center), à Vincennes, respectivement associés à Charly Fouré et à Alexis Collette, ont permis à leur entraîneur Pierre Belloche de rempoter sa 499ème victoire et dans la foulée d'atteindre le cap des 500 succès comme entraîneur. Installé depuis un peu plus de quinze ans, Pierre Belloche compte notamment à son palmarès deux Groupes 1, obtenus avec Roc Meslois (Look de Star) dans le Critérium des 5 Ans en 2010 qu'il drivait lui-même et, cinq ans plus tard, Cocktail Meslois (Roc Meslois) dans le Prix des Élites confié à Franck Nivard, tous deux issus de l'élevage familial. Un élevage qui a pris pour appellation l'Ecurie Bois Doufray il y a un peu plus de dix ans. Dans le registre de l'entraînement, Pierre Belloche a réalisé sa meilleure saison l'an dernier avec un bilan de 51 victoires (il avait fait encore mieux en 2018 avec 53 marques) et un total d'allocations qui approche 1,4 M€.

Jean-Philippe Monclin dans le club des 1.000
À 31 ans, Jean-Philippe Monclin a passé les 1.000 victoires en France durant le week-end grâce à un coup de deux dimanche à Vincennes (lire notre précédente édition en page 11). Le fils de Katia et Jean-Marie Monclin (898 victoires en France) est en revanche en retrait sur son père en matière de titres de Groupe 1. Jean-Marie Monclin en revendique huit dans la classification contemporaine (Prix du Président de la République (2 fois), Prix de Normandie (2 fois), Prix des Centaures, Prix de l'Île-de-France (2 fois) et Critérium des 3 Ans) contre un à Jean-Philippe (Prix de Paris).

Alexis Collette : une première à l'attelé à Vincennes
Associé à Eagle Meslois (qui a apporté la 500e victoire de Pierre Belloche) samedi à Vincennes, Alexis Collette a ouvert son compteur de 2022 tout en remportant son premier titre à l'attelé à Vincennes. Le professionnel qui a brillé de mille feux l'an dernier (50 victoires) avait obtenu la 2e place durant l'été du Critérium des 5 Ans (Gr.1) aux commandes de Gangster du Wallon (Let's Go Along). Il nous a confié : "L'année dernière s'est vraiment bien passée et commencer par une première victoire à l'attelé à Vincennes, c'est top. Il ne faut rien lâcher. Je ne me fixe pas d'objectifs particuliers pour 2022 mais je veux surtout continuer sur ma lancée, gagner le plus de courses que je peux et aussi en manquer le moins possible."
Cette première s'est doublée ce lundi d'un nouveau succès à l'attelé à Vincennes, au sulky d'Hoco Meslois (Timoko) pour le compte de Pierre Belloche encore !



Sept entraîneurs ont réalisé un doublé
Dans le tableau des entraîneurs, sept ont réussi à signer un doublé lors du week-end. Il s'agit de Jean-Michel Bazire, Pierre Belloche, Jean-Michel Baudouin, Yannick Henry, Thierry Duvaldestin, Jean-Philippe Monclin et Yvan Lacombe. Par les gains, Jean-Michel Bazire domine largement le classement avec 122.180 € collectés. Ses deux succès ont été réalisés à Vincennes grâce à Dusktodawn Boogie (Lexus Font) et Feydeau Seven (Redeo Josselyn).
Chez les propriétaires, si les casaques de l'Ecurie Bois Doufray et de Jean-Michel Baudouin ont passé deux fois la ligne d'arrivée en tête, c'est Philippe Allaire qui domine le tableau selon les gains avec 76.800 €. Les contributions de Just a Gigolo (Boccador de Simm), vainqueur du Prix Maurice de Gheest (Gr.2), et de Callmethebreeze (Trixton), troisième du Prix Charles Tiercelin (Gr.2), ont fait la différence.

Les premières victoires du week-end
■ Anne Pagny comme propriétaire avec Inno Mario (Niky), dimanche à Argentan. Il s’agissait du premier partant de la casaque d’Anne Pagny.
■ Mathieu Besana comme propriétaire avec Grandiose Idef (Paris Haufor), dimanche à Agen.

Alexis Collette et Pierre Belloche, deux des hommes du week-end

© Aprh

A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite