... © Equidia
Résultat de course - 12.01.2022

Franck Corbineau ou l'éloge de l'amitié

Pour sa première drive de l'année, Franck Corbineau s'est imposé dans le septième rendez-vous bordelais au sulky de Goodmorning Charly (Real de Lou). Il fallait remonter à l'été dernier (le 18 août à Royan) pour retrouver le précédent succès du père de Cédric et Christopher Corbineau. C'était déjà avec Goodmorning Charly, un cheval entraîné par son ami Benoît Olicart. "J'ai fait l'effort de venir à Bordeaux pour driver le cheval de mon pote, a déclaré le driver gagnant sur Equidia Racing. Cela fait longtemps que je pense qu'il faut driver patiemment Goodmorning Charly dans un parcours. Cela me procure toujours beaucoup de plaisir de gagner une course."
Mais pourquoi Franck Corbineau est-il moins présent sur les hippodromes ? "Avec mon métier de maréchal-ferrand, j'ai décidé de moins driver durant la semaine. Cela fait quinze ans que je suis à mon compte. Dans ma carrière, j'ai aussi été entraîneur et j'ai eu mes couleurs. Aujourd'hui, je ne veux plus traverser la France pour aller driver des chevaux. Je préfère courir uniquement à bon escient pour des copains. Jean-Michel Bazire a fait appel à moi l'été dernier pour driver à Royan. J'ai pris beaucoup de plaisir à gagner avec deux de ses pensionnaires (Irello et Iska Berry). Désormais, je profite davantage de mes enfants, de mes petits-enfants et de ma famille. Je viens d'être une deuxième fois grand-père. Je suis heureux et ne regrette rien de ma carrière."

Nouveau visage pour Era de Lavadour et grosse cote à l'arrivée

Il était difficile d'envisager Era de Lavadour (Flash de Cossé) sur la plus haute marche du podium ce mercredi dans le temps fort de la réunion bordelaise. Et pourtant, la protégée de Mathieu Auvray s'est montrée la plus forte dans la phase finale, affichant une cote de près de 100/1 au PMU. Après une longue traversée du désert en 2021 due à une maladie, cette femelle de 8 ans a retrouvé la plénitude de ses moyens comme l'a confié son mentor sur Equidia Racing : "Il y a plus d'un an et demi, elle a attrapé la maladie de Lyme. Cela explique ses mauvaises courses l'année dernière. La jument est enfin revenue à son meilleur niveau. Lorsque le départ est à l'élastique, elle est toujours molle dans les premiers mètres de course. J'espère que ses ennuis de santé ne vont pas la rattraper cette année."

7e | PRIX JAPPELOUP
Att - 2650 m - Course E - 23 000 €
GOODMORNING CHARLY 1'16"2
Real de Lou x Soria Charly (Bijou du Bignon)
Driver : F. Corbineau - Entraîneur : B. Olicard
Propriétaire : M. Molinaro - Eleveur : J. L. Rouffignac
2e Gai Logis 1'16"3 Orlando Vici x Quantasia
3e Elcapo 1'16"4 Village Mystic x Miss Fromentro
4e : El Messie Joroco - 5e : Gentlemen Golfeur - 6e : Eperon de Freca - 7e : Editeur La Ravelle



8e | PRIX ELEAZAR
Att - 2650 m - Course D - 33 000 €
ERA DE LAVADOUR 1'12"8
Flash de Cosse x Melba du Chatelet (Nicos du Vivier)
Driver : M. Auvray - Entraîneur : M. Auvray
Propriétaire : M. Auvray - Eleveur : G. Baraniak
2e Erasme Williams 1'13" Quai Bourbon x Miss Williams
3e Eternel Amour 1'13"8 Que Je t'Aime x Ibiza du Mesnil
4e : First Lady Bleue - 5e : Eurequus Ludois - 6e : Day de Bellouet - 7e : Fleuron d'Acadie
A voir aussi :
...
Jasmin Précieux, l'espoir de Christophe Hamel

Quatrième pour ses débuts à Vincennes le 9 juin dans un lot bien composé où Jack Barrow (Uhlan du Val) s'imposait, Jasmin Précieux (Vaux le Vicomte) s'est cette fois-ci montré le plus fort pour son deuxième essai sur ...

Lire la suite
...
Les grandes familles de
la Journée des Champions

Les cinq compétitions de Groupe 1 de la Journée des Champions ont sacré autant de vainqueurs appartenant à des familles maternelles comptant parmi les plus remarquables du Stud-Book, y compris standardbred, pour ce qui est de Vivid Wise As. De ...

Lire la suite
...
Histoire Joyeuse réussit la passe de 4

Dans la cinquième épreuve à Chartres réservée aux 5 ans sous la selle, le succès est revenu à Histoire Joyeuse (Lilium Madrik). Cette protégée de Guillaume Lizée n'a pas eu besoin de puiser dans ses ré...

Lire la suite
...
Rencontre exceptionnelle à Mons le 31 juillet ?

Sorti vainqueur du Prix René Ballière (Gr.1) dimanche dernier à l'issue d'un magnifique rush final face à Etonnant (Timoko) dans le temps record de 1'09''1 sur 2100m. autostart, Vivid Wise As (Yankee Glide) a remporté déjà son troisième ...

Lire la suite