...
Alexandre Skowronski (avec le chapeau) avec les Bazire lors du retour de Huwaga. (© ScoopDyga)
Résultat de course - 14.01.2022

Huwaga imite Feydeau Seven

Quand on est propriétaire depuis quarante ans comme l'est Alexandre Skowronski, forcément l'émotion de voir sa casaque gagner à Vincennes n'est plus tout à fait la même qu'au début. Reste que la satisfaction est toujours là, surtout quand elle se répète à cinq jours d'intervalle. Après le succès de Feydeau Seven (Redeo Josselyn) dimanche dernier dans le Prix de Lille et quarante-huit heures avant la participation de celui-ci à la Q#6 des Prix d'Amérique Races ZEturf, Huwaga (Ready Cash) s'impose dans le Quinté+ : écart double zéro pour le propriétaire ! "Jean-Michel (Bazire) a toujours estimé cette jument dont j'avais déjà l'arrière-grand-mère (American Filly) à l'entraînement chez Jean-Claude Hallais, raconte-t-il. L'an dernier, elle a eu un problème de santé qui l'a éloignée longtemps de la compétition." La jument a retrouvé tout son potentiel depuis le début du meeting d'hiver, réalisant un sans-faute sur le podium en cinq tentatives agrémenté de trois victoires. "Elle a vraiment été bonne car elle est meilleure sur un bout mais j'ai été obligé de venir le nez au vent alors que Haiti Island (Brillantissime) a eu un parcours idéal, commente Nicolas Bazire. Je pense avoir gagné la course quand j'ai réussi à me ranger dans le tournant final." Dimanche, Alexandre Skowronski sera de retour à Vincennes pour assister à la course de Feydeau Seven. "Ce sera plus dur mais, s'il termine aussi vite que la dernière fois, il peut prendre une place", avance-t-il.

Jour de première pour Océane Herbinière

Moins d'un an d'installation et une première victoire à Vincennes ce vendredi avec Icône du Garden (Ni Ho Ped d'Ombrée), issue de l'élevage familial installé en Normandie, Océane Herbinière n'a aucune raison de regretter la décision qui a été la sienne de se lancer dans l'aventure même si cela comporte des sacrifices et demande une implication permanente, avec sa dizaine de pensionnaires. "Je suis vraiment heureuse de cette victoire, confie la jeune femme de 21 ans. On se dit que gagner ici c'est pour les grosses maisons... Je crois qu'on m'a beaucoup entendu dans la ligne droite. L'écart n'est pas grand à l'arrivée mais ce n'est pas volé. C'est surtout la satisfaction d'avoir rempli l'objectif que je m'étais fixée avec la pouliche. J'ai bien fait de prendre ma matinée !" Car trois matinées par semaine, Océane Herbinière, dont Icône du Garden avait déjà été le premier gagnant au printemps dernier, travaille chez Sylvain Roger.

1ère | PRIX DE MAURIAC
Att - 2850 m - Course A - 61 000 €
HUWAGA 1'14"3
Ready Cash x Uwaga (Coktail Jet)
Driver : N. Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : A. Skowronski - Eleveur : S.A.R.L. B. Chateau
2e Haiti Island 1'14"3 Brillantissime x Bahama Wood
3e Harmoniously 1'14"4 Prodigious x Quelle Aventure
4e : Hidalgo des Noes - 5e : Happy Pacha - 6e : Haribo du Loisir - 7e : Billions



2e | PRIX DE GUERLESQUIN
Att - 2850 m - Course E - 33 000 €
ICONE DU GARDEN 1'14"6
Ni Ho Ped d'Ombree x Lady Perier (Express Road)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : O. Herbiniere
Propriétaire : O. Herbiniere - Eleveur : Th. Herbiniere
2e Igorine 1'14"6 Ugor du Beauvoisin x Come On Star
3e Iberique Turgot 1'15" Rieussec x Night Turgot
4e : Idee Royale - 5e : Iris Courtoise - 6e : Impression Haufor - 7e : Idra de Beylev
A voir aussi :
...
Gamay de l'Iton
se sort des bouchons

Le troisième et dernier Groupe 3 de la réunion s'adressait aux 6 ans n'ayant pas gagné 345 000 €. Ce Prix Michel-Marcel Guogeon est revenu à Gamay de l'Iton qui fait la différence en quelques mètres seulement après avoir longtemps dû ...

Lire la suite
...
Iron Meslois
ouvre enfin son palmarès

La trente-deuxième fut la bonne. Iron Meslois a signé la première victoire de sa carrière dans le Prix Bellino II (Gr. 3) en prenant la mesure d'Intouchable, qui n'a pas démérité.

Lire la suite
...
Hatchet Man renoue
avec le succès dans les groupes

Le beau et bon Hatchet Man s'est imposé en costaud dans le Prix de Mirande (Gr. 3). Il commence de la meilleures des manières l'année 2022 et n'a pas encore tout montré.

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard tourne
la page du monté

C’est une page qui se tourne dans la carrière de Matthieu Abrivard (36 ans) à l’issue de ce Prix de Cornulier où il se classe quatrième en selle sur Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Alors qu’il a ...

Lire la suite