...
Idéal du Pommeau reçu 6/6. (© APRH)
Résultat de course - 14.01.2022

Idéal du Pommeau : série toujours en cours

Six sur six ! Si son compagnon d'entraînement It's A Dollarmaker (Saxo de Vandel) a perdu son invincibilité il y a une dizaine de jours pour sa septième tentative, Idéal du Pommeau (Ready Cash) a remporté ce vendredi son sixième succès consécutif depuis ses débuts. "C'est vraiment un tout bon poulain, se montre admiratif Éric Raffin. En gagner quatre pendant un meeting d'hiver n'est pas commun, surtout qu'il a quasiment un an de retard (N.D.L.R. : il n'a débuté qu'au mois d'octobre). Il "gazait" vraiment quand il progressait dans la descente." Dans la ligne droite, le bon finisseur In The Air (Prodigious) n'a pas réussi à le menacer. Cette nouvelle démonstration dans une réduction kilométrique inférieure d'une seconde à sa précédente tentative sur le parcours classique de la grande piste a séduit aussi, on s'en doute, Claude Guégan, l'un des co-propriétaires. "Je l'ai acheté au sevrage à son éleveur, Jean Pichon, rappelle-t-il. Jusqu'à maintenant, tout ce qu'il fait c'est sur sa classe car il n'a pas beaucoup de travail derrière lui, n'ayant commencer vraiment l'entraînement qu'en juillet dernier. En septembre, il se qualifiait en 1'15''8 à Caen en faisant grosse impression. On ne connaît pas ses limites mais je pense qu'on tient un bon cheval."

Jolly Roger confirme

Plaisant vainqueur au monté pour ses débuts à Vincennes il y a un mois, Jolly Roger (Drôle de Jet) s'est imposé cette fois pour ses débuts sur les 2700 mètres de la grande piste même si son avance a été bien moins conséquente cette fois. "C'est toujours un vrai test la première fois sur ce parcours, souligne Adrien Lamy, auteur d'un doublé un peu plus tard avec Happy and Luck, troisième produit de Ready Cash à gagner dans la réunion. Il a porté le poids de la course et en avait peut-être un peu marre pour finir mais ce n'est que son troisième parcours. Il sera aussi bien à venir de derrière les prochaines fois. J'avais un peu dans l'idée de le monter comme ça aujourd'hui mais les conditions ont fait que je me suis retrouvé au côté de l'animateur avant de prendre le meilleur." L'an dernier, Ici C'est Paris (Dollar Macker), qui allait devenir le leader de la génération, s'était imposé en 1'16''1, soit un dixième de moins seulement que Jolly Roger.

4e | PRIX DE FRANCHEVILLE - LA BARRE
Att - 2700 m - Course B - 51 000 €
IDEAL DU POMMEAU 1'14"1
Ready Cash x Aime Moi (Love You)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Sc. Bivans Srl - Eleveur : Ec. J. Pichon
2e In The Air 1'14"3 Prodigious x Tender Night
3e Integre 1'14"7 Quinoa du Gers x Vahine du Vivier
4e : Iron Man de Hoerdt - 5e : Illico de Bouteau - 6e : Idaho Springs - 7e : Iron de Ginai



5e | PRIX DE BOLLENE
M - 2700 m - Course B - 42 000 €
JOLLY ROGER 1'16"2
Drole de Jet x Phenicia (Elvis de Rossignol)
Jockey : A. Lamy - Entraîneur : T. Malmqvist
Propriétaire : Ec. Hunter Valley - Eleveur : A. Godeau
2e Juby de Bailly 1'16"3 Quaker Jet x Quokine de Chavot
3e Jingle des Brouets 1'17" Brutus de Bailly x Calypso Brouets
4e : Jason du Conroy - 5e : Jaguar de Godrel - 6e : Joker de Dussac - 7e : Jupiter Danica
A voir aussi :
...
Gamay de l'Iton
se sort des bouchons

Le troisième et dernier Groupe 3 de la réunion s'adressait aux 6 ans n'ayant pas gagné 345 000 €. Ce Prix Michel-Marcel Guogeon est revenu à Gamay de l'Iton qui fait la différence en quelques mètres seulement après avoir longtemps dû ...

Lire la suite
...
Iron Meslois
ouvre enfin son palmarès

La trente-deuxième fut la bonne. Iron Meslois a signé la première victoire de sa carrière dans le Prix Bellino II (Gr. 3) en prenant la mesure d'Intouchable, qui n'a pas démérité.

Lire la suite
...
Hatchet Man renoue
avec le succès dans les groupes

Le beau et bon Hatchet Man s'est imposé en costaud dans le Prix de Mirande (Gr. 3). Il commence de la meilleures des manières l'année 2022 et n'a pas encore tout montré.

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard tourne
la page du monté

C’est une page qui se tourne dans la carrière de Matthieu Abrivard (36 ans) à l’issue de ce Prix de Cornulier où il se classe quatrième en selle sur Bahia Quesnot (Scipion du Goutier). Alors qu’il a ...

Lire la suite