... ©Aprh
Actualité - 14.01.2022

Un nouveau Prix d'Amérique sous contraintes sanitaires

Un an après avoir dû se courir à huis-clos, le Prix d'Amérique va se disputer cette année devant un comité restreint. Au coeur d’une nouvelle séquence de crise sanitaire dont la date limite a été fixée au 23 janvier, soit à une semaine du Prix d’Amérique Legend Race 2022, LeTROT se devait de communiquer sur l’organisation de la journée du 30 janvier à Vincennes et a donc publié ce vendredi soir un communiqué résumant ses intentions et son application du décret en vigueur.

Satisfaire toutes les publics
La ligne de conduite est la suivante : on fait en sorte de répondre aux attentes de toutes les catégories de publics de Vincennes et on reste attentifs car tout peut encore évoluer ces prochaines heures.

Quid des jauges ?
Premièrement le principe de jauge imposera donc un total de 5000 personnes dont 2000 pourront être en intérieur, selon la particularité d'un hippodrome qui propose les deux configurations. En extérieur, un "food-court" sera proposé afin de pouvoir se restaurer en restant assis. L'enjeu résidera dans les circulations entre différentes zones, lesquelles seront soumises à des principes stricts et contrôlées par des équipes dédiées. Le deuxièmement est pour le moment en suspens : tout peut évoluer au fil des travaux de l'Assemblée et des demandes d'amendement formulées. Dans son communiqué, LeTROT précise : "Ces règles pourraient être amenées à évoluer selon les décisions gouvernementales, liées à l’évolution de la pandémie. Les équipes du TROT se tiennent en état de veille permanent pour s’adapter, si besoin, et ce, dans l’espoir de pouvoir mieux faire, à savoir satisfaire un plus large public."

Qui est certain de pouvoir venir ?
Un échantillon plus ou moins grand de toutes les familles composant le public, les publics de Vincennes.
Tout d'abord le client numéro 1, le fan de courses. Les 1500 personnes ayant fait la démarche de réserver leurs places via la billetterie numérique (fermée provisoirement depuis) seront bien de la partie. Prime à la motivation en quelque sorte. S'ils n'assisteront pas à la traditionnelle grande parade qui a dû être annulée, ils pourront accueillir les 18 pilotes du Prix d'Amérique Legend Race comme il se doit lors d'un show mettant en scène les acteurs et des écrans vidéos. Et bien sûr, ils vivront les onze courses du jour sur place : un privilège. Pourvu qu'ils puissent, pour ceux que cela motive, jouer dans les meilleures conditions possibles, sans quoi ce privilège pourrait se transformer en un sentiment plus négatif.
Ont été ensuite confirmés les clients du sponsor titre ZEturf, ceux du PMU, les personnes ayant d'ores-et-déjà effectué des réservations de restauration selon l'offre spéciale dédiée, les partenaires officiels de la journées.

Et côté pros ?
Deux catégories sont concernées. Tout d'abord les personnes amenées à travailler autour d'un des partants du jour. Le cahier des charges en vigueur à l'heure actuelle serait amené à être prolongé (il est valable jusqu'à nouvel ordre). Ensuite, il y aura les invités autour des partants, notamment les éleveurs et les propriétaires et leurs entourages. LeTROT a mis le curseur à 20 personnes par cheval partant dans le Prix d'Amérique et 10 personnes par cheval partant dans les autres courses. Bien sûr, toutes ces personnes invitées devront être déclarées préalablement aux organisateurs.

A voir aussi :
...
Edgar Saba reçu
avec mention très bien

Un candidat italien s’impose dans le Prix de Milan (Gr.3). Quoi de plus naturel ? Mais plus que sa victoire, ce sont le style et la marge mis en scène par Edgar Saba qui confortent son entrée dans ...

Lire la suite
...
Melody Cool assure la continuité "Allaire"

Le Prix de la Porte des Lilas est ce qu'on peut appeler une chasse gardée pour l'entraîneur Philippe Allaire. En l'espace de douze ans, le professionnel figure ainsi neuf fois au palmarès. Cette année, la victoire ...

Lire la suite
...
Have Seven, seul en scène et grande vitesse

Comme relevé dans notre présentation de cette épreuve, l'entraînement de Jean-Michel Bazire se déplace avec parcimonie sur l'hippodrome de Cabourg mais toujours à bon escient. Preuve en atteste le succès d'Have Seven (Prince d'Espace) dans le Grand ...

Lire la suite
...
Les Jeux Olympiques
enflamment Enghien-Soisy !

La température monte partout dans le pays à l'approche d'un événement planétaire à nul autre pareil. Les chaudrons s'allument un à un sur la route de la flamme olympique et le site choisi pour faire escale à une semaine de la ...

Lire la suite